accountCreated with Sketch.accountCreated with Sketch.bagCreated with Sketch.bagCreated with Sketch.zalando logoCreated with Sketch.menuCreated with Sketch.starCreated with Sketch.starCreated with Sketch.

Service client GRATUIT 0800 915 207

Livraison et Retour GRATUITS

Satisfait ou remboursé sous 100 jours

Pantalons Homme 2345 articles

Recevez les actualités de cette marque dans votre feed

+ C'est enregistré ! Les nouveautés de cette marque apparaîtront dans votre fil d'actualités.
Marquev
m
Type de taillev

Le pantalon homme, un basic sans cesse renouvelé

Les pantalons homme en toile, bon compromis entre élégance et décontraction

Le pantalon de survêtement, nouvelle icône de la mode homme

À moins de travailler dans certains secteurs où le costume est obligatoire, le chino s’impose comme un bon compromis entre élégance et décontraction pour aller travailler. On le choisit en version sage, kaki ou bleu marine, en version estivale, en beige ou couleur mastic, mais on peut oser aussi bien le choisir vert, jaune ou lavande ! De plus il se marie aussi bien avec des sneakers qu’avec des derby, et vous pourrez enchaîner avec une sortie entre amis sans détonner. Côté coupe, on choisit une forme slim, ou droite si l’on est plus à l’aise. Mais le chino doit toujours être bien ajusté, tenir à la taille même sans ceinture, et suivre la forme des fesses. Dans tous les cas, il vaut mieux un pantalon un peu trop court qu’un peu trop large ! Cela vaut également pour la longueur des jambes : mieux vaut laisser voir les chevilles que des plis disgracieux sur la chaussure. Dernier conseil : préférez une ceinture tressée, en cuir ou en toile, pour habiller votre chino : vous y gagnerez en élégance ! Dans le registre des pantalons en toile, le style cargo, avec ses deux grosses poches plaquées à mi-cuisse, tend à faire son retour. Résolument décontracté, inspiré des pantalons d’artisans, on le choisit pour le confort de sa coupe ample, mais on le réserve aux moments de détente.

Le jean est l’autre incontournable du vestiaire masculin. Pour le travail, on le choisit en version sobre, indigo brut ou noir, sans broderies, inscriptions, ou autres fantaisies. Il s’accordera très bien avec un t-shirt et un blouson, autant qu’avec une chemise et une veste de costume. Mais une fois sorti du bureau, le jean permet d’afficher tous les styles ! Noir et déchiré aux genoux, avec un simple t-shirt blanc pour un look rock, ou une chemise de bûcheron pour un look neo-grunge. Ou encore en version très délavé, haut sur la cheville, avec des tennis blanches ou des runnings. Et comme le total look revient en force, on n’hésite plus à porter son jean avec une chemise en denim ou un blouson de même tissu. Et - surprise ! - un dernier style de pantalon a envahi les rues en quelques saisons : le bas de survêtement. Cantonné jusqu’alors aux gymnases et aux stades, ces pièces en molleton s’affichent désormais partout, et sont réinterprétées par les plus grands créateurs. Bien sûr on peut le porter dans sa version la plus traditionnelle, ample et avec un élastique et un cordon à la ceinture, pour un look très sportswear. Mais certains modèles, revisités, sont devenus vraiment chic : plus près du corps, en tweed, en jersey ou encore en laine bouillie, avec une braguette et des passants pour glisser une ceinture… On joue alors sans hésiter la carte du décalage en les associant à des pièces plus traditionnelles de son dressing, comme un pull fin en cachemire, un blazer ou un caban. De là à ce que le survêtement passe la porte du bureau, il n’y a plus qu’un petit sprint à accomplir !