Vêtements Harry Potter

Filtres les plus populaires
124 articles
infoSponsorisé
Avancer dans la sélection d’articles Retourner en arrière dans la sélection d’articles

Un engouement venu d’ailleurs : les vêtements Harry Potter

Les enfants suivent-ils la mode, en général ? Ou bien se laissent-ils porter par leurs envies du moment ? Difficile de trancher : un jour de janvier, ils s’habillent comme en été. Et ils sortent leurs écharpes et leurs gants à la mi-juillet. Pour eux, peu importe la saison, les couleurs ou les matières, leurs habits sont là pour entretenir leur imagination.

Rien d’étonnant, dès lors, que les vêtements Harry Potter suscitent chez eux un enthousiasme frisant la passion. Quel enfant ne rêverait pas de jouer à une partie de balle en volant sur un balai ? Quel autre, d’être inscrit à l’école des sorciers ? L’univers fantastique du jeune héros à la mèche blanche se doit donc d’être inscrit sur les habits de vos petits.

Un plan serré sur les tenues Harry Potter

Parce qu’il leur faut du confort avant tout (rien qui n’entrave leurs mouvements, rien qui ne leur gratte la peau), vos juniors apprécient la justesse des coupes proposées. Ici, des sweat-shirts à base élargie (oh, juste le nécessaire !), là, des pantalons de survêtement et des leggings à discrète taille élastiquée (ni trop épaisse, ni trop lâche). Et comme un bonheur ne vient pas seul, de confortables chaussettes viennent s’ajouter à l’ensemble.

Mais plus que le confort que la ligne leur offre, c’est par le choix des couleurs et des motifs que les tenues Harry Potter plaisent tant à vos enfants. De gracieuses chouettes portent en filigrane, qui un balai, qui un message, sur le devant de pullovers ton sur ton. Et de noirs chapeaux de sorciers flirtent avec des paires de lunettes rondes sur des hauts de pyjamas colorés. La sélection n’a rien oublié.

Des ensembles Harry Potter confortables et malicieux

Ce qui enchante tout autant les enfants, c’est la douceur des vêtements Harry Potter et la commodité qu’ils donnent pour s’habiller de façon autonome. Vous, parents, serez tentés de confronter la gamme à l’épreuve de la solidité, tandis que vos chérubins les passeront sous les fourches caudines du toucher : ils veulent du léger et du qui-ne-picote-pas.

Les stylistes ont donc intégré cette consigne et mettent à disposition de vos enfants des cotons simples, des jerseys et de sereines laines tricotées mêlées à du polyester. Rien de plus, rien de moins, mais ce qui suffit pour donner le sourire à vos petits poussins.