La collection capsule Wrangler by Peter Max fête les 70 ans de la marque américaine comme il se doit. Un demi-siècle après la première collaboration entre l'iconique jeaner de l'Amérique profonde et l'artiste Pop art, voici un retour aux années 70 qui ont marqué l'histoire de Wrangler. Au menu : une explosion d'imprimés festifs et psychédéliques.

Wrangler by Peter Max : un denim haut en couleurs

Intemporel, indémodable, mythique, le jean a traversé les époques sans jamais perdre de son charme et de son ADN. Dans les années 70, il est la pièce idéale pour assortir les tuniques imprimées, les blouses fleuries et autres tops à franges ethniques, contrastant merveilleusement par sa sobriété. Brodé de patchs, il peut même devenir une pièce maîtresse de notre look hippie. Passe-partout, androgyne et carrément universel, il réunit les hommes et les femmes à travers une collection capsule unisexe judicieusement baptisée « Summer of Love ». Il faut dire que nous avons de quoi l'aimer.

Rétro mais à la pointe de la mode

Alors que la saison des festivals musicaux bat son plein et que les tendances ethniques reviennent en force, les vêtements acidulés de couleurs chaudes comme le rouge, l'orange et le jaune sont de mise. Naturellement assorti et de surcroît harmonieux pour la tenue estivale, le jean délavé est leur meilleur allié. En automne, le rouge bordeaux et le bleu indigo du denim brut prennent la relève. Pour l'hiver, les matières naturelles typiques du style hippie et de l'esprit Wrangler s'invitent avec des vestes côtelées ou doublées de peau de mouton. Si l'association jean et veste en jean est à bannir, les séduisants contrastes chromatiques de la collection nous autorisent toutes les folies. Il ne manque plus qu'à sortir nos bottes en daim et nos sacs à franges pour avoir le parfait look.

Plus d'inspirations