Afin de vous proposer le meilleur service possible, Zalando utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.J’accepte.

Créée 1951 par Achille Maramotti, la première manufacture italienne de prêt-à-porter est devenue en deux décennies une marque internationale dont le succès tient à deux mots : la coupe et la matière. Coupes irréprochables, beauté, tombé et tenue des matières, beaux volumes et formes épurées revisitées par des détails raffinés et audacieux définissent le style Max Mara. Le créateur, qui dessine depuis plus de 60 ans des silhouettes féminines, mérite bien cette oxymore : une modernité intemporelle.

Bellissima : la manière italienne

Quoi de plus structuré qu'un manteau ? Max Mara s'est d'abord fait connaître pour ses manteaux en cachemire. Le fameux 101801 créé par Anne-Marie Berreta en 1981 s'est vendu à 145 000 exemplaires en trente ans. Fluide, souple, pouvant être porté ceinturé ou ouvert, il s'associe aussi bien à une jupe patineuse qu'à un jean slim ou qu'à un chino clair et un pull écru. On aime les tailleurs-pantalons en viscose très souples, les blousons en agneau plongé, les jupes au tombé parfait qui savent se faire droites, asymétriques, déstructurées ou bouffantes, les blouses en soie modernisées par des asymétries ou par des cols Mao. Les manteaux 3/4 affichent des pieds-de-poule savamment vintage, les longs pardessus aiment le cachemire ou l'alpaga, les doudounes à larges ceintures se rehaussent de capuches ou de cols de fourrure.

Mariages heureux, alliances nouvelles

Classique et moderne, un vêtement de la marque italienne sera une pièce-maîtresse de votre garde-robe. Un manteau laine et cachemire camel vous offrira de beaux ensembles de style "nude" sur des pulls ras du cou clairs ou sur de petites robes en maille déclinées dans des tons poudrés. Pour une allure sensationnelle, associez un blouson en cuir nappa ajusté à un pantalon en laine oversized et une marinière en laine angora ou bien encore un pardessus à carreaux vintage sur une petite robe noire parfaitement coupée.

Pages associées