Afin de vous proposer le meilleur service possible, Zalando utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

×J’accepte.

Service client GRATUIT 0800 740 357

Livraison et Retour GRATUITS

Satisfait ou remboursé sous 30 jours

×
Mes préférés
Mon panier 0
© G-Star RAW
Coup de Cœur

Au choix

Etroit et élégant ou large et casual ? Brut ou plutôt délavé ? Pantalon, veste ou chemise ? En termes de style chacun a sa propre opinion, mais il s’agit toujours de la même matière : le jean est un must-have. Derrière cette déclaration se cache G-Star RAW et sa large gamme de pièces en denim de la collection printemps – été. Notre coup de cœur : la chemise en jean au look « usé ».

3 mars, Ulrike Stolpe

© Getty Images
FLASHBACK

Stan Smith forever

Le retour sur le devant de la scène mode des Stan Smith n’aura échappé à personne. En 1972, Adidas Originals lance les première baskets en cuir sur le marché et rend hommage au célébre joueur de tennis, Smith. De nombreuses célébrités comme Kevin Costner les ont adoptées dans les année 90, aujourd’hui elles sont aux pieds de Kanye West et Pharrell Williams. Des sneakers devenues cultes dont on est restés fans !

2 mars, Elseline Tolhoek

© Lacoste
Coup de Cœur

Tennis anyone?

C’est la question qui était imprimée sur les sweat-shirts du défilé Lacoste lors de la semaine de la mode de New-York. Et après avoir jeté un œil aux sneakers « Carnaby Evo », qui représentent le parfait équilibre entre un design minimaliste et un esprit sportif indéniablement lié à l’origine de la marque, notre réponse à la question est sans aucun doute un grand oui !

26 février, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Actu Mode

Le favori des rappeurs

LL Cool J en a fait la tendance des années 90, Rihanna la perpétue. Et oui, il s’agit bien du bob. Heureusement, vous ne devez pas nécessairement être un rappeur pour porter ce chapeau avec style. Ce printemps, combinez le avec t-shirt basique, un bomber et des baskets pour une allure urbaine.

24 février, Elseline Tolhoek

© Getty Images
CITATION DE LA SEMAINE

Pierre Niney césarisé

« On a besoin aujourd’hui en France d’une jeunesse qui rêve et qu’on leur donne les moyens. Merci aux bienveillants ». La bienveillance, c’est le message que Pierre Niney, ému, a voulu faire passer vendredi dernier, lors de son discours sur la scène du Châtelet. Un discours qu’il a prononcé après avoir reçu le césar du meilleur acteur à seulement 25 ans. Ce jeune pensionnaire de la Comédie-Française, bourré de talent et d’humour, avait joué le rôle du couturier Yves Saint-Laurent dans le biopic éponyme réalisé par Jalil Lespert, au côté de Guillaume Gallienne (Pierre Bergé) et Charlotte Lebon (Victoire Doutreleau).

23 février, Gallianne Chateaux

© Vans
Coup de Cœur

Le style #38

Le modèle de Vans des années 1978, aussi connu sous le nom de SK8-Hi, a soufflé jusqu’à aujourd’hui un vent californien dans le monde entier avec leurs iconiques « sidestripes » : les fameuses bandes sur le côté. Pas besoin d’avoir un skateboard sous les pieds pour avoir l’air cool. Ici l’association d’un jean usé et retroussé et d’un t-shirt basique avec ces baskets blanches en toile sera amplement suffisant !

18 février, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Petit prix

Punk chic

La casquette de baseball est de retour ! En janvier à Paris, Kris Van Assche, designer de Dior Homme l’a prouvé en faisant défiler ses mannequins en smoking avec une casquette. Le détail intéressant : les pins sur le revère de la veste et sur la casquette pour un look edgy qui rappelle le mouvement punk des années 70 en Grande-Bretagne. On opte pour un modèle noir basique que l’on customise ensuite avec des boutons vintage pour une casquette unique et tendance !

16 février, Iris Molenaar

© Getty Images
Petit prix

Le plein, svp !

Non, nous ne sommes pas à la station essence, mais bien en plein dans la nouvelle tendance de l’hiver 2015 ! Après le vert brillant, le vert pétrole conquit notre armoire ! Et si Lanvin assortit parfaitement bien ce pull avec des sneakers bleu ciel, le vrai luxe est de le porter avec une chemise jaune moutarde. Jil Sander, quant à elle, associe gilet et pull de la même couleur à un pantalon classique. On opte pour le cardigan de Topman : plus accessible que le prix du baril !

13 février, Elseline Tolhoek

© Getty Images
Coup de cœur

Ethno graphic

Les imprimés graphiques ne déçoivent jamais, surtout lorsqu’ils révèlent leurs charmes ethniques. Le rédacteur de mode Simone Marchetti porte facilement les motifs aztèques. Il les choisit d’abord dans une palette de couleurs chaudes et les assortie ensuite à des vêtements simples comme un pantalon chino et un t-shirt blanc. Une alternative : le gilet en laine signé Levi’s, que l’on ajoute immédiatement à notre liste !

11 février, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Tendance

Carreaux et associés

On s’était un peu lassé des costumes et de l’imprimé à carreaux, mais le bloggeur Johnny Clark, aperçu dans les rues de Londres avec cet ensemble de la marque Topman nous a fait changer d’avis. Le mélange du bleu profond et du rouge rend ce costume lumineux et nous assure un look très tendance. Un choix audacieux, pas simple mais finalement assez facile car on lui associe uniquement des pièces classiques aux couleurs sobres. On le porte avec une chemise blanche ou comme ici avec un pull col roulé noir, des derbies et un sac boxy en cuir.

9 février, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Flashback

2Pac 4ever !

Las Vegas. Plusieurs tirs atteignent un jeune homme. Quelques jours plus tard, il succombe à ses blessures. Le 13 Septembre 1996, le rappeur alors âgé de 25 ans, Tupac Shakur meurt en légende. Il a vécu la «Thug Life » (vie de voyou) et a payé le prix fort pour cela. Les rumeurs concernant un biopic sur cette icône du hip-hop courent depuis longtemps, et sont désormais confirmées. Le tournage devrait commencer pendant l’été. Tupac est de retour. Il était temps !

4 février, Michelle Wenzel

© Getty Images
Dresscode

Haut vol

Qui n’a jamais rêvé d'être un pilote ? Un bon argument pour adopter la veste d’aviateur ! Cette pièce en cuir à l’extérieur comme à l’intérieur chaude et confortable est la touche parfaite pour compléter une tenue denim. En associant un slim noir à une veste en jean et une paire de Dr.Martens, vous créez un look cool à la Patrik Jonasson, modèle suédois. Pour une allure plus élégante, combinez un pantalon en laine à des boots à lacets et une chemise imprimée. Ajoutez des lunettes de soleil Wayfarer et un sac et vous êtes parti pour le décollage !

2 février, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Événement

Affrontement final

Pas d’Amérique sans Super Bowl ! Sport et divertissement se réunissent pour former un moment des plus spectaculaires, attendu par des millions de téléspectateurs. Cette année, les New England Patriots, sous la direction du quaterback Tom Brady (mari de Gisele Bündchen) affronteront les Seahawks de Seattle dans la fameuse arène de Phoenix Stadium en Arizona. Même ceux qui ne sont pas fans de football regarderont le match pour voir le show de la chanteuse Katy Perry lors de la mi-temps. Préparez vos hot-dog, le rendez-vous sera le 1er février !

28 janvier, Amanda Valle

© Getty Images
Tendances

Dans la savane

Une des tendances les plus répandues à Londres : les imprimés sauvages vus notamment sur le défilé de Burberry Prorsum. Les manteaux et gilets imprimés léopard donnent une touche excentrique à un dandy moderne, explorateur et cosmopolite. La version la plus simple à porter est probablement ce pull vert forêt, à combiner avec une écharpe jaune négligemment nouée autour du cou. Des lunettes de soleil rondes et des chaussures à lacets en cuir complètent ce look aux influences coloniales.

22 janvier, Amanda Valle

 
COUP DE COEUR

Par tous les temps

« Il ne peut pas toujours pleuvoir ! », même si c’est vrai, nous avons le droit à notre manteau ! Depuis que Kenzo a sorti une version colorée, les parkas cirées aux imprimés ethniques et de couleurs vives sont devenus extrêmement populaire. Portez-la avec un jeans, baskets montantes, et un pull de couleur pour un effet color block.

20 janvier, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Coup de cœur

Comme neige

Les baskets blanches sont actuellement en train de voler la vedette aux sneakers classiques. Elle est la chaussure indispensable du moment ! Il est temps de s'en offrir dès à présent pour avoir une longueur d'avance sur la tendance !

15 janvier, Janine Pätzold

© Getty Images
Citation de la semaine

Patrick Dempsey

« En fin de compte, je suis un étudiant. Il y a toujours quelque chose à savoir. Toujours quelque chose à apprendre. Toujours quelque chose à donner. » Le charmant neurochirurgien de la série Grey 's Anatomy jongle magistralement entre son travail, ses trois enfants et son engagement social. En 2008, il a fondé le Centre Dempsey pour la lutte contre le cancer. Patrick Dempsey célèbre aujourd'hui ses 48 ans : joyeux anniversaire, Dr Shepherd !

13 janvier, Amanda Valle

© Calvin Klein/Mert Alas & Marcus Piggott
Journal

Justin x Calvin

Après Mark Wahlberg et Jamie Dornan, le relais passe à l'idole des adolescents. Justin Bieber est le nouveau visage (et le corps !) de la nouvelle campagne Calvin Klein. Tous les codes habituels sont respectés : abdos, tatouages et poses sensuelles avec le sublime top model Lara Stone. Hot or not ?

9 janvier, Ulrike Stolpe

 
Coup de coeur

Point par point

En plus de la musique, des livres, des parfums, Pharrell Williams a encore frappé ! Découvrez sa nouvelle collaboration avec adidas Originals. Le résultat ? Le chanteur de « Happy » met de la couleur dans les vestes de la marque aux trois rayures. Désormais, aucune excuse pour passer un hiver gris déprimant. Pharrell et sa créativité infatigable est un excellent modèle à suivre pour commencer 2015 !

7 janvier, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Icône de style

Lenny Kravitz suit ses propres règles

Mode et musique vont de pair, ça ne fait aucun doute. Prenez Lenny Kravitz, la star américaine du rock est passé par tous les styles : hippie, grunge, rock… Zoom sur cet homme, qui pour son rôle dans le film Hunger Games, n’a pas hésité à mettre un trait d'eyeliner.

Un artiste qui ose

Le mois dernier, c’est pour sa prestation avec Katy Perry lors du Super Bowl que le chanteur faisait la une, ce mois-ci, c’est pour avoir designé le nouvel appareil photo de Leica. En plus d’être un artiste accompli, Lenny a le sens de la mode et un style bien à lui : slim en cuir ou en denim, maxi écharpe, boots, bonnet en laine et la mythique paire de lunettes ! On ajoute à ça les piercings, les tatouages et une coiffure qui n’a cessé d’évoluer au cours des années : afro, dreadlocks, rasé de près... Il a tout porté, tout osé et avec brio.

Leçon de style

C’est vêtu d’un t-shirt blanc, d’un pantalon en cuir noir et de boots dorées qu’il apparaît au Late Show de David Letterman. On aime cette allure rock et décontractée. Mais pour recevoir le prix de l’Homme GQ, Kravitz avait opté pour une tenue plus habillée : costume en cuir noir et chemise imprimée. Le détail qui change tout : les chaînes à la place des boutons, pour un décolleté très rock. Roi du style, on ne se lasse pas de le regarder… et de l’écouter aussi !

4 mars, Iris Molenaar

© Getty Images
Journal

Let's dance

Fred Astaire, Maurice Béjart, Rudolf Noureev ou même Michael Jackson, la danse a eu son lot de grands danseurs du 20ème siècle. Universel et fascinant, cet art est omniprésent et nous inspire grandement niveau style. Du ballet au hip-hop, qui sont les artistes d’aujourd’hui ?

L’époustouflant Sergeï Polunin

Après la prestation dansée de l’acteur Shia Labeouf dans le clip de la chanteuse Sia, c’est au tour du danseur étoile ukrainien Sergeï Polunin (25 ans) de nous montrer l’étendue de son talent dans une vidéo réalisée par le photographe et réalisateur David LaChapelle sur le tube de Hozier « Take me to church », élu chanson de l’année aux derniers Grammy Awards. S’élançant dans les airs avec une facilité incroyable, l’impressionnant danseur bardé de tatouages crève l’écran et livre une performance entre puissance et douceur. Qui a dit que la danse classique n’était pas virile ? On adopte donc le look de répétition avec collants et t-shirt.

Les Twins : success story à la française

Dans la lignée de Michael Jackson, les Twins ont conquis le monde avec leurs danses hip-hop. Jumeaux de 26 ans originaires de Sarcelles, Larry et Laurent ont percé grâce à internet où leurs vidéos totalisent des millions de vues. Un carton qui attire la présentatrice américaine Ellen Degeneres qui les invite dans son talk-show en 2010. Le duo va alors taper dans l’œil de plusieurs artistes comme Bob Sinclar ou Kelly Rowland. Mais c’est la star Beyoncé qui va vraiment les rendre célèbres à l’international en les invitant à participer à sa tournée. Mouvements ultra-fluides, effets de miroir et improvisation, le style des Twins est unique, tout comme leur look composé de sweats larges et de nombreux accessoires comme les bijoux et foulards qu’ils portent aux poignets pour intensifier leurs ondulations. Alors on danse ?

25 février, Léa Estruch

© Getty Images
Tendance

Un vent d’orient

Vous sentez ? Ce parfum des fleurs de cerisiers… Non, ce n’est pas le désir de printemps qui nous fait cet effet, mais la nouvelle tendance arrivée tout droit du Japon. Large, très large et plus confortable que jamais : le pantalon à inspiration japonaise peut se porter dès maintenant dans une version hivernale. On copie le look fait de superposition du designer Kei Toyoshima : une longue chemise visible sous un pull noir, un manteau élégant extra long et des baskets pour contraster.

Les défilés de Miharayasuhiro et de Wooyoungmi mettent en scène une collection de printemps inspirée de l'Extrême-Orient : les tons neutres sont les seuls autorisés. Alors que le premier associe un pantalon arrivant à la cheville de couleur bleu marine à un t-shirt imprimé tie-dye, des baskets, des chaussettes blanches et des colliers ethniques, le second se concentre sur un look plus minimaliste avec un modèle gris plus long, une chemise sans manches et des chaussures au design avant-gardiste.

23 février, Sara Bongiovanni

© Getty Images
TENDANCE

Bleu comme le ciel

Oui mais pas n’importe quel bleu : un bleu de cobalt ! Beaucoup vu sur les podiums des collections printemps – été 2015, cette couleur se porte en total look, que ce soit de façon sportive et graphique vue chez Christopher Shannon ou plus classique en costume chez Louis Vuitton et Lacoste.

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise à l’idée de porter une tenue monochrome : une pièce ou deux devraient faire l’affaire comme par exemple une veste en coton et un pantalon chino dans des nuances de bleu différents. Pour rompre la monotonie de la tenue, on lui superpose une veste en cuir marron. On approuve totalement la proposition de Paul Smith : un pantalon en satin, un t-shirt gris sous un blazer et des accessoires rose poudré. L’écharpe aux couleurs de l’arc en ciel apporte une touche de luminosité dans cette tenue bleue comme le ciel.

19 février, Sara Bongiovanni

© 2014 Sony Music Entertainment, Getty Images
Flashback

Bob Dylan: forever cool

À 73 ans, l’auteur de « Hurricane » reprend les plus beaux titres de Frank Sinatra et en fait le 36e album de sa carrière. « Shadows in the Night », un album élégant qui confirme le fait que Bob Dylan, en plus d’être un merveilleux poète, est aussi un très bon chanteur. Dix titres interprétés avec beaucoup de modestie, dans le sens où Dylan n’essaie pas de se mesurer au crooner qu’était Sinatra, mais interprète les chansons à sa façon et nous permet de redécouvrir de vieux classiques comme « Stay With Me » ou encore « Full Moon And Empty Arms ».

Éternelle source d’inspiration

Auteur, compositeur, interprète, poète, peintre… Bob Dylan, né en 1941 de son vrai nom Robert Zimmerman, est un artiste à multiples facettes c’est le moins que l’on puisse dire. Folk, country, blues ou rock, la musique a toujours influencé les tenues du chanteur qui alterne entre chemise en jean et à carreaux, t-shirt biker et marinière, boots casual en daim et bottines pointues en cuir lisse, pantalon étroit en laine et jean, chapeau de cowboy et casquette. Bob Dylan a changé de look au fil des années mais pas d’allure. Cheveux en pétard, lunettes Wayfarer, voix nasillarde, cigarette et harmonica… une image indémodable, un artiste intemporel : c’est ça le style Bob Dylan.

17 février, Gallianne Chateaux

© Getty images
DRESSCODE

Le retour du dandy

Le vrai gentleman est de retour. Cela a été prouvé au cours des différentes semaines de la mode. Les hommes sont de plus en plus conscients de leur look et commencent désormais à s’habiller comme le héros d’un livre d’Oscar Wilde. En d’autre mot : l’homme devient dandy. Principalement associée au 19ème siècle de l’Angleterre victorienne, le dandysme est un style qui respire l'élégance aussi bien au niveau du comportement que de l'habillement, mais toujours avec une touche d’ironie et d’excentricité. Le style d'aujourd'hui est influencé par différents courants. Allons voir de plus près de quoi il s’agit...

Un dandy classique

Pendant les semaines de la mode de Londres et Milan, le dandy reste classique avec un costume trois-pièces de préférence en tweed gris bleu, brun ou noir. Il porte des boots basses ou des mocassins en daim et ça, sans chaussettes ! L'homme est sûr de lui et de son allure. Son accessoire préféré? Le parapluie !

Dandy en denim

Le denim donne une touche ludique au look du dandy, qu’il combine avec les bons accessoires. Jean et chemise en jean de même couleur, manches retroussées, boots à lacets, bretelles et nœud papillon coloré : le dandy est un homme de caractère et charme tout le monde avec un look impeccable ! Indispensable : une casquette en tweed et des lunettes de soleil.

Le dandy moderne

Le dandy de 2015 n’hésite pas à mélanger différentes couleurs, matières et motifs. Il choisit une veste rayée avec un mouchoir rouge glissé dans la poche et associe un pantalon ocre à des chaussures à lacets à l’allure un peu sportive et pour compléter la tenue : un chapeau distinctif et caractéristique. Le dandy moderne joue avec différentes influences et crée son propre look. Le détail qui change tout : les chaussettes de couleurs !

12 février, Elseline Tolhoek

© Getty Images
Icône de style

Hozier : contre l'extrémisme

À seulement 24 ans, l’artiste a déjà été vu aux côtés de la légende de la musique Annie Lennox sur la scène des Grammy Awards et a chanté lors du défilé Victoria Secret. Andrew Hozier-Byrne, alias Hozier, ne réalise toujours pas le succès obtenu grâce à son titre « Take me to Church » en tête des classements dans le monde entier. Un succès dû à ses origines irlandaises (les compatriotes de Bono et U2 en savent quelque chose) ou à ses textes plein d’esprit et à son engagement ? Le single est illustré par une vidéo en noir et blanc dénonçant l’homophobie. Mais qui est Hozier en réalité ?

Qu’a-t-il à dire

« Take me to Church exprime la frustration entraînée par une société qui pousse les êtres humains à avoir honte de leur propre nature. » : voici résumée en quelques mots la vision du monde du chanteur, une philosophie qui se reflète aussi dans son style. Barbe, cheveux longs et denim dans toutes ses variantes, une allure grunge qui ne fait aucun doute. Lors de ses performances sur scène, Hozier opte toujours pour look simple et sombre : jean slim noir et veste grise ouverte sur un t-shirt basique ou une chemise à carreaux. Pas de fioritures, pas d’excès : le look de l’artiste est brut et authentique.

10 février, Amanda Valle

© bugatti shoes
Portrait de marque

Chaussures Bugatti

Être unique, c’est une chose à laquelle nous aspirons tous et qui s’exprime parfois à travers de petites choses toutes simples comme le choix d’une paire de chaussures par exemple... Dandy apprêté ou casse-cou sportif : ces pièces en disent beaucoup sur la personnalité. La collection printemps - été de la marque Bugatti nous aide à y voir plus clair.

Chic en ville

Les chaussures de ville classiques comme les derbies, mocassins ou loafers sont twistées par un design bicolore, des lacets de couleurs et un jeu de contraste avec les semelles. Le costume se porte avec des derbies pour une allure irréprochable, pendant que les boots apportent au look une touche d’originalité grâce à des détails comme les zips, les boucles ou le mélange de matières.

De la couleur !

Hors du bureau, on ose la couleur : du bleu, des nuances de marron voire des couleurs un peu plus criardes sur les mocassins mais aussi sur les sneakers. Le logo de la marque ou des coutures voyantes décorent les chaussures qui sont faites en matériaux légers comme le denim ou la toile et soulignent leurs caractères informels. En plus du confort, la marque Bugatti assure un savoir-faire artisanal depuis 1928.

6 février, Ulrike Stolpe

© TOM TAILOR
Journal

Sûr de soi en Tom Tailor

Un t-shirt imprimé et un jean à l’allure décontractée portés avec des baskets et un sac à dos : voici un exemple de look proposé par Tom Tailor pour sa nouvelle collection. Son style, de manière générale assez classique tout en restant moderne, offre la saison prochaine de nombreuses tenues destinées à une clientèle diverse et internationale. La marque a su rester fidèle à elle-même en offrant encore une fois les indispensables de notre dressing.

Cette collection propose un style plus frais. Les looks contemporains sont plus minimalistes et les couleurs sobres dominent : blanc, noir et gris. Produits avec des matériaux modernes, ces vêtements donnent une allure tendance pour un homme élégant et sûr de lui. On aime particulièrement les blazers et les chemises sombres ainsi que les pantalons en tissus et jeans bruts.

5 février, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Icône de style

Ethan Hawke

L’acteur fait ses débuts dans le film « Explorers » alors âgé de seulement 14 ans, et c’est quelques années plus tard qu’il obtient un oscar pour un meilleur second rôle dans « Training Day ». Mais l'interprétation la plus impressionnante de sa filmographie est surement celle de « Boyhood » : un film dramatique tourné sur 12 ans qui donne au spectateur la possibilité de regarder les acteurs évoluer physiquement. Nominé aux oscars, Ethan est un homme qui en plus de connaître son métier, a le sens du style.

Haut en couleur

Le bel acteur a un penchant pour les costumes, mais attention on ne parle pas ici de vêtements classiques et ennuyeux. Ethan aime surprendre son public avec des couleurs exclusives et recherchées qui sortent de l’ordinaire : bordeaux, camel, vert olive ou brun gris qu’il associe toujours à des chemises blanches pour calmer le jeu. Le style d’Ethan a su convaincre la maison italienne Prada, qui a choisi de le prendre comme égérie de sa campagne printemps-été 2015.

Denim sur denim

Que ce soit sur le tapis rouge ou dans la vie quotidienne, Hawke arbore un style simple. Amoureux du denim, il n’hésite à pas le porter en total look : pantalon et veste en jean avec chemise de bûcheron et boots à lacets en daim. Pour une tenue un peu plus habillée, il associe un jean avec un pull et un caban. Son accessoire préféré ? Le chapeau !

3 février, Elseline Tolhoek

© Getty Images
Icône de style

Benjamin Millepied mène la danse

Star absolue de la danse et ambassadeur de « L'Homme Libre » d'Yves Saint Laurent, le mari de Natalie Portman, Benjamin Millepied enflamme l’Opéra de Paris depuis sa nomination au titre de directeur de la danse. L'ancienne étoile du New York City Ballet profite aussi de sa vie pari¬sienne pour hono¬rer tout en élégance les rendez-vous de la maison Dior dont Nata¬lie est égérie.

La mode, sous le signe de l’amour

La ville de l'amour n'a jamais mieux porté son nom ! Depuis que Natalie Portman a emménagé à Paris pour vivre son idylle avec Benjamin Millepied, suite à leur rencontre sur le plateau de « Black Swan » dont il chorégraphiait le ballet, ils roucoulent en toute discrétion. Lundi dernier, les tourtereaux assistaient au défilé Dior Haute Couture plus complices que jamais. Le chorégraphe, silhouette fine vêtue de noir, chic, sobre, barbe de trois jours soigneusement entretenue, a joué la carte de l’élégance tout en se prêtant au jeu des photographes.

Un nouveau souffle à l’Opéra

Invité comme chorégraphe sur les plus grandes scènes mondiales, célébré par la critique et le public, Benjamin Millepied est, en quelques années, devenu incontournable et souhaite entraîner la vénérable institution de l’Opéra de Paris dans une nouvelle dynamique où les danseurs sont prioritaires. Une approche décomplexée de la danse à l’image de son style vestimentaire en dehors des studios où le danseur mise sur la décontraction en chemise à carreaux, chino et slippers.

30 janvier, Léa Estruch

© Esprit
Portrait de marque

Esprit : une marque aux accents américains

Lorsque Suzie et Goug Tompkins ont créé la marque Esprit en 1968, leur souhait était avant tout que la mode qu’ils allaient faire soit inspirée de leur propre vie. Une vie tranquille, qu’ils mènent sous le soleil californien. Jusqu’à aujourd’hui le mantra a toujours été « se sentir libre et à l’aise » dans chaque vêtement de leur collection. Cela se traduit ce printemps par des silhouettes décontractées et un brin sportives, des couleurs vives et des détails uniques.

La devise : le vintage est casual

Inspirée par un charme vintage authentique, la ligne casual de la marque présente des pulls et des t-shirts dans des tons blancs nacrés, que l’on associe à des jeans bleus ou pantalons chino. La chemise en jean bleu foncé légèrement patinée fait aussi partie de la collection : indispensable au vestiaire « vintage » . Une chemise que l’on assortit à un jean troué et des boots grossières pour un look à la dégaine encore plus sauvage et bohème. Une attention particulière aux vestes qui complètent les tenues : caban court, veste de costume en jean, bomber ou bien longue parka d’été. Au niveau des couleurs, le bleu et blanc dominent très largement tout comme le noir : classique mais élégant.

29 janvier, Ulrike Stolpe

© Getty Images

SEMAINE DE LA MODE PARISIENNE

C’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons suivi les défilés qui se déroulaient à Paris du 19 au 21 janvier. Les créateurs confirment les nouvelles tendances déjà remarquées lors des défilés à Londres, Milan et aussi Berlin. La saison prochaine, la mode homme se veut simple et confortable. Une mode qui se féminise sans aucun doute : les silhouettes se confondent et les femmes sont de plus en plus présentes sur les podiums…

On revisite les classiques

Pour la saison prochaine, Paris propose une palette très sobre avec une dominante de gris, noir, et bleu marine. Des pièces de couleur réveillent cependant des looks qui peuvent paraître ennuyeux : une parka bicolore beige et rouge pour Louis Vuitton, un manteau jaune chez Berluti… Pierpaolo Piccioli et Maria Grazia Chiuri chez Valentino s’inspirent d’une peintre italienne et présentent une collection classique mais originale grâce à ces formes géométriques de couleurs, associant du bleu ciel, avec du bordeaux et du vert sapin. Rien de mieux que des vêtements dans lequels on se sent à l’aise : chez Dior le costume se porte avec des sneakers, aussi aperçues sur le défilé Louis Vuitton. Le pantalon en cuir est aussi très présent sur les podiums. Associé à un pull en laine chez Haider Ackermann, il modernise une silhouette très classique chez Hermès et confirme l’allure rock chez Saint Laurent. Hedi Slimane propose en effet encore une fois des silhouettes très sombres en slim, perfecto et bottines. On aime particulièrement l’association marinière et veste de costume, un classique mais une valeur sûre. Le plus : on accessoirise sa veste de costume ou sa parka avec des pins ou une broche pour une touche d’originalité, vu chez Dior et Louis Vuitton.

Mélangez moi tout ça

C’est sans surprise que l’on retrouve des imprimés dans le défilé de Dries Van Noten, le Belge nous présente une collection où se mélangent motifs et différentes matières. Idem pour Haider Ackermann qui associe pantalon, écharpe et gilet d’homme en velours lisse à un manteau imprimé zèbre. Les motifs de Christopher Nemeth, représentant des cordes entrelacées qui s’effilochent, sont constamment imprimés sur les looks de Louis Vuitton et s’associent très bien avec les monogrammes traditionnellement présents sur la maroquinerie. Valentino choisit des imprimés plus classiques et propose un total look tartan : pantalon et caban, à porter avec un pull rouge.

Bien au chaud

En hiver, on superpose plusieurs couches pour éviter d’avoir froid : c’est un fait et c’est aussi une tendance. Viktor & Rolf font défiler leurs mannequins avec col roulé, chemise boutonnée jusqu’en haut, ou pull en cachemire, veste et manteau en plus. Les deux designers intègrent aussi la matière doudoune sur différentes pièces de leur collection, en petite touche, contrairement à Kim Jones chez Louis Vuitton qui n’hésite à pas à proposer une combinaison entière. En plus des écharpes en laine bien nouées autour du cou déjà aperçues sur les podiums de Milan, on confirme la tendance vue à Berlin et on se couvre aussi la tête : un chapeau à la Don Corleone chez Cerutti, capuche plus chapeau chez Miharayasuhiro, et une casquette chez Dior. En bref, on évite de faire comme chez Rick Owens où les mannequins sans sous-vêtements portaient des « robes » bien échancrées au niveau de l’entrejambe… Nous, on se couvre !

27 janvier, Gallianne Chateaux

Plus de photos

© Mercedes-Benz Fashion
COULISSES

Les tendances de la semaine de la mode de Berlin

D’après les designers berlinois, l’homme de l’automne 2015 aura aussi sa part de douceur avec une palette de couleurs pastel. On découvre de nouvelles silhouettes avec de nouveaux imprimés et des détails à ne pas négliger. Nous décryptons pour vous les nouvelles tendances.

Les vraies couleurs

Noir, bleu marine et gris restent des couleurs de bases du vestiaire masculin. Chez Sadak la palette de couleurs froides est réchauffée par des notes de orange vif qui donne un côté urbain aux silhouettes. Ivanman présente un dandy moderne et sûr de lui portant chemise, pull et chaussettes couleur abricot-rosé combinés à un costume de couleurs sombres. Le look bohémien à la DYN opte pour des pièces tricotées et des accessoires dans des tons de rouge bordeaux.

Nouvelles mesures

Les vêtements d’extérieur se rallongent : chez Vektor, les manteauxatteignent pratiquement les genoux, quant à la marque Sopopular les chemises deviennent des tuniques. En revanche, l’homme porte les pantalons à l’allure sportive ou court (mi-mollet) ou très serré. Kilian Kerner contribue à l’égalité des sexes : les hommes défilent en jupe, à porter seules ou par-dessus un pantalon droit.

Des imprimés à tomber

Que ce soit les imprimés graphiques, les gravures de jungles, les camouflages ou les fines rayures, les motifs ne sont désormais plus utilisés uniquement en petite touche sur une tenue mais bien en total-look !

La formule style : accessoiriser !

Le prochain automne - hiver sera une question de chapeaux : le Fedora à bord large va devenir l'accessoire indispensable de l'homme soucieux de son style. Un chapeau qui se combine aussi bien avec une garde-robe classique, qu’avec un style plus urbain et décontracté. En ce qui concerne les écharpes et les sacs : plus ils sont grands mieux c’est. Cela se manifeste avec la tendance des sacs « boxy » en cuir dont nous avons déjà parlé, et mais aussi avec les foulards super larges que l’on porte comme un châle sur les épaules.

26 janvier, Ulrike Stolpe

© Getty Images
COULISSES

SEMAINE DE LA MODE DE MILAN

Ah la haute couture italienne ! La nouvelle tendance masculine est à la fois original et sportif : une nouvelle allure désinvolte composée de pantalons ou salopettes, de chemises amples et de sandales (oui, même en hiver !) De Versace à Andrea Pompilio en passant par Jil Sander, découvrez les moments forts de la saison automne - hiver 2015-16 de Milan.

Doux comme un agneau !

Fines ou larges rayures ou tissu totalement uni, le retour de l’étoffe « traditionnelle » nous fait rêver. Fendi se place comme le porte-parole des vestes à la mode, des pantalons et des manteaux « rapiécés », suivi par Zegna qui rêve d'un homme à cheval vêtu d’un costume en velours et porte son sac à dos sur la poitrine. Nous avons vu non seulement du velours, mais aussi de la fourrure, de la peau de mouton, des blazers en daim et des gilets dont la matière rendrait tendre le plus sévère des hommes !

Les nouvelles recrues et les habitués

Orphelin de Frida Giannini, Gucci présente sa première collection sous la direction d'Alexandre Michael qui a révolutionné le style de la maison. Les lunettes carrées se marient à des gilets en laine portés au-dessus de chemises tissées avec béret sur la tête : dandy ou dépassé ? Même Stella Jean étonne et débute sa collection en mettant en scène un homme habillé comme une fashionista indienne et très excentrique. Pendant ce temps, les vétérans de la mode italienne font défiler leurs modèles en uniformes et vêtements de travail. Chez MSGM, le costume va jusqu’à être « sali » par de la peinture.

21 janvier, Sara Bongiovanni

Plus de photos

© Getty Images
Tendances

Sacs Big boxy

Bonnes nouvelles pour les fans de la salle de sport et pour tous ceux qui ont tendance à emporter leur maison dans leur sac : le cabas de cet hiver est surdimensionné et du coup très pratique. Vous pouvez prendre tout ce que vous souhaitez avec vous et rester élégant toute la journée. Les marques comme Fendi, Christopher Raeburn, Hackett, Bally, Bottega Veneta, Burberry nous montrent comment associer ce must-have de l’hiver.

Grand, très grand, immense !

Christopher Raeburn opte pour un look urbain et associe un sac souple avec une parka ou une veste style bombardier, un jogging, un sweatshirt, des boots à lacets et pour compléter le look un bonnet. Hackett s’inspire quant à lui du film Gatsby le Magnifique et opte pour un style plus raffiné : costume trois pièces, trench, derbies et un grand sac en cuir résistant qui ajoute une touche de modernité à la tenue. Vous voulez mixer les deux ? Bally vous montre comment faire : combiner un pantalon gris avec un gros pull en tricot, un manteau en laine et des baskets blanches. Et n’oubliez pas, plus le sac est grand, mieux c’est !

19 janvier, Elseline Tolhoek

© Pitti Immagine
COULISSES

Tous au Pitti !

La 87e édition du Pitti Uomo se termine aujourd’hui. Plus d'un millier d'exposants du monde entier se sont retrouvés à Florence pour découvrir les tendances hommes de l'automne 2015-2016. Cette saison a été particulièrement intéressante avec des événements spéciaux tels que la performance de Tilda Swinton dans le spectacle « Cloakroom », l’arrivée de nouveaux designers émergents et le phénomène du streetstyle de plus en plus influent.

Sur les podiums

Il est devenu clair que la nouvelle tendance chez les hommes est de porter de manière décontractée des vêtements plutôt classiques. Ainsi les costumes ne sont désormais plus portés avec des chaussures à lacets, mais avec des baskets. Le manteau en cachemire est également remplacé par le blouson ou une parka aux motifs ethniques, tel que le modèle proposé par Andrea Incontri, concepteur de cette édition du Pitti Uomo. Cette année les marques n’ont pas hésité à bousculer nos habitudes et enfreindre les règles, comme la marque révélation du Pitti, Hood by Air, qui met en scène un homme transgenre avec talons hauts et faux cils. Mais qui sera l'homme de l'avenir?

Dans la rue

Pour compléter la tendance homme, jetons un œil aux looks vus dans la rue pendant ces trois jours. Le pantalon se porte court, tombant au niveau des chevilles et laissant apparaître des chaussettes colorées. Le velours côtelé est de retour dans des tons kaki, ivoires, marrons, à assortir avec des imprimés : tartan traditionnel ou bien revisité et rayures de plus en plus larges. On ne l’avait depuis longtemps plus vu et la croyait banni du vestiaire masculin, mais la cravate reprend sa place autour du cou des hommes ou glissé dans la poche de la veste. Les foulards, écharpes, et bonnets sont d’usage pour cette édition de janvier, apparemment tout autant que la barbe luxuriante.

16 janvier, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Icône de style

Shia LaBeouf : « I am not famous anymore »

L'acteur américain, 28 ans, est connu du grand public pour la saga « Transformers » et dernièrement le film « Fury » où il joue aux côtés de Brad Pitt. Récemment, cependant, on le voit dans la presse pour des sujets plus polémiques : sur le tapis rouge, il s’est affiché avec un sac en papier sur sa tête avec les mots « Je ne suis plus célèbre désormais » et récemment, il est apparu dans le dernier clip de l’artiste pop Sia « Heart Elastic », où il danse une battle intense avec la jeune danseuse Maddie Ziegler agée de 12 ans.

Dualité artistique

Pendant son temps libre, Shia arbore généralement un look décontracté en jean, boots et t-shirt basique. Pour la bonne cause, il va même jusqu’à porter un legging rose dans la rue pour répondre à un défi lancé par Ellen DeGeneres pour lutter contre le cancer du sein. Mais pour les soirées officilles, il cultive un look raffiné dans un costume gris ou bleu foncé. Nous saluons cette élégance !

14 janvier, Elseline Tolhoek

© Getty Images
Coulisses

Golden Globes 2015

La nuit dernière, les stars du cinéma et du petit écran étaient réunies à l’occasion de la 72ème cérémonie des Golden Globes. Qu’elles soient reparties bredouille ou qu’elles aient été récompensées, les personnalités ont brillé sur le tapis rouge et ont même rendu hommage à « Charlie Hebdo ». Retour sur cette folle soirée.

Je suis Charlie

Diane Kruger a non seulement apporté une touche de glamour hollywoodien sur le tapis rouge, mais aussi une déclaration politique. Tout comme Helen Mirren, Jared Leto, ou encore Amy Adams qui ont apporté leur soutien aux 17 victimes des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et Hyper Cacher. « Aujourd’hui était une journée extraordinaire, il y avait des millions de personnes dans la rue pas seulement à Paris mais aussi dans le monde entier », a déclaré la star hollywoodienne George Clooney en recevant le prix Cecil DeMille, honorant sa carrière et son engagement humanitaire. « Nous ne marcherons pas dans la peur. Nous ne le ferons pas... ». Alors, « je suis Charlie » a-t-il dit en français.

Côté messieurs

L’élégance a fait mouche. Eddie Redmayne (meilleur acteur dans un film dramatique), Kevin Spacey (meilleur acteur de télévision) ou encore la star de « 50 nuances de Grey » Jamie Dornan ont joué la carte de la sobriété en misant sur le combo smoking noir et nœud papillon. Toujours original, Jared Leto ajoute quant à lui une écharpe satinée à son costume. Une ultime touche de sophistication que l’on salue !

12 janvier Michelle Wenzel

Plus de photos

© Campus
Portrait de marque

Campus : Back to cool

Campus est la marque « étudiante » de la maison Marc O'polo qui allie le côté traditionnel de Marc'O'polo à un esprit plus jeune et novateur. S'adressant à un public jeune et insouciant, l'enseigne Campus ne s'embarrasse pas des petits tracas quotidiens. Décryptage.

« Your life is your campus »

Voici le credo de la marque. Porter ce qui vous convient, car la mode se passe dans votre propre zone de confort, c'est à dire dans votre propre campus ! Pas de règles, pas de limites. Les collections veulent rendre compte de cette attitude. T-shirts, jeans, blouses, gilets, chaque pièce Campus de la griffe est réalisée avec le souci de conserver ce côté jeune et insouciant qui appartient au monde étudiant tout en gardant des coupes relativement classiques.

De belles créations à l'esprit jeune

Campus s'impose par des créations simples et d'une qualité irréprochable. Avec un style streetwear, parfois vintage, la collection s'adresse à un public soucieux de porter des vêtements à la fois sobres et chic comme une veste en cuir ou un pulldouillet. Confort, simplicité et qualité sont les maîtres-mots qui guident cette marque depuis plus de cinquante ans.

9 janvier, Michelle Wenzel

© Getty Images
Flashback

David Bowie : caméléon de la mode

Tantôt rockeur, tantôt efféminé, David Bowie est un véritable caméléon de la mode, oscillant sans cesse d’un style à un autre. L’artiste, qui fêtera demain ses 68 ans, a affirmé ses choix en créant une véritable « Bowiemania » grâce à sa musique et à ses choix vestimentaires pour le moins extravagants. Revue de style.

Ziggy Stardust

En 1971, Bowie enregistre « Ziggy Stardust and the Spiders from Mars », se teint les cheveux en rouge, puis s’inspire des costumes du film « Orange Mécanique » et de la mode de Kansai Yamamoto pour créer des costumes de scène hauts en couleurs avec paillettes, motifs animaliers et cols échancrés. Le total-look est difficile à adopter aujourd’hui mais pourquoi ne pas miser sur une des pièces emblématiques de ce look super-héros glam rock : le foulard noué sur le côté du cou.

Bowie Dandy

Bowie, c’est la classe absolue, un look dandy aussi parfait que sa voix, qu’il incarne dans le film « Just A Gigolo » de David Hemmings. Voilà un style moderne et très facile à reproduire au quotidien. Pour cela, un choix de chemises élégantes feront parfaitement l’affaire : une chemise colorée ou bien à rayures, une veste bien structurée et un chapeau, rien de mieux pour faire de l’élégance votre deuxième nature !

8 janvier, Léa Estruch

 
Journal

2015 : il va y avoir du sport

La bonne résolution n°1 : garder la forme. On pensait qu’il suffisait de feuilleter les magazines de fitness pour être au top de notre activité physique. Que nenni. Plus aucune excuse messieurs. Cette fois-ci, on s’y met, et on trouve le sport qui met en valeur au maximum notre silhouette et notre musculature !

L’escalade

Vous pensiez devoir attendre les beaux jours pour vous mettre à l’escalade ? Depuis quelques années, de nombreux centres en salle existent en France pour pouvoir pratiquer ce sport populaire qui repose totalement sur les muscles des membres. Du coup, le nombre decalories brûlées explose puisque les bras qui ne sont pas habitués à être aussi sollicités doivent supporter le poids du corps pour continuer à avancer. De même, l'escalade demande souplesse et agilité.

Le CrossFit

Le CrossFit est une méthode d’entrainement très répandue outre-atlantique depuis des années, qui se développe de plus en plus en France, notamment depuis 2011. Réputée très difficile, cette discipline combine principalement la force athlétique, l'haltérophilie, la gymnastique et les sports d'endurance et s’adresse aux personnes recherchant avant tout de l’intensité dans leur entrainement.

Le Krav Maga

Très prisé par les stars d’Hollywood comme Jason Statham ou Daniel Craig, le Krav Maga (littéralement combat rapproché) est une méthode d'auto défense d'origine ashkénaze. Cette méthode qui servait dans le ghetto de Varsovie est maintenant une base de l’armée israelienne pour se défendre face aux assaillants. Elle existe dans sa version civile et met l’accent sur la gestion du combat, l’analyse de l’environnement, et la préservation de soi en toute circonstance. Un sport simple et efficace pour ceux qui souhaitent apprendre l’art du self-defense en un minimum de temps.

6 janvier, Michelle Wenzel