Afin de vous proposer le meilleur service possible, Zalando utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

×J’accepte.

Service client GRATUIT 0800 740 357

Livraison et Retour GRATUITS

Satisfait ou remboursé sous 30 jours

×
Mes préférés
Mon panier 0
© Getty Images
ACTU MODE

Laetitia Casta en or

Exit les boucles en cascade… À 36 ans, la sublime Laetitia Casta a décidé de changer de look capillaire et d’arborer une coupe courte très féminine et légèrement rebelle. On aime ce changement risqué qui lui sied à merveille tout comme son style affiché lors du dernier défilé Dior : en combinaison noire, talons métallisés et cheveux gominés, l'actrice était rayonnante. Vite, on copie son look en misant sur des escarpins dorés tout à fait adaptés à la saison printanière !

27 avril, Léa Estruch

© Getty images
Citation de la semaine

Kim Gordon

« Les gens sont trop préoccupés par eux-mêmes. Ils ne regardent même plus autour d’eux, ils ont le nez dans leur téléphone. » Kim a raison. Et c’est pourquoi on met de côté notre smartphone et on se plonge plutôt dans l’autobiographie de la musicienne du groupe Sonic Youth. Dans son livre « Girl in a Band », Kim Gordon nous explique sa vie en tant que femme évoluant dans le monde du rock, un milieu très concurrentiel et dominé par les hommes. Notre avis : une femme cool, un livre cool : à lire absolument !

24 avril, Michelle Wenzel

© Getty images
Petit Prix

Jeu d’épaules

Avec l’été qui arrive et le revival des années 70, il n’est vraiment pas surprenant de revoir sur le devant de la scène mode ces tops laissant apparaître les épaules ! Faussement ingénue et résolument féminine, la coupe de ce petit haut met en valeur notre cou et port de tête. On le choisit en dentelle blanche pour une allure gipsy avec un jean taille haute, ou bien dans une version plus minimaliste et ajustée. Cette pièce s’associe parfaitement bien avec un pantalon classique ou unejupe crayon, des escarpins et un joli rouge à lèvres. Cette tendance s’adapte à tous les styles !

23 avril, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Tendance

La saison des lilas

Attention : taux élevé de romance ! Le lila nous fait encore rêver cette saison. Cette nuance allant du mauve au violet a été aperçu sur de nombreux défilés, de Burberry Prorsum à Balenciaga. Impossible d’y résister ! Et pour ceux qui préfèrent la version un peu plus rock, on leur suggère la proposition de Christopher Bailey qui combine une robe rose très féminine avec une pièce forte comme une veste courte et bien ajustée plus foncée. Le jeu des contrastes fonctionne toujours !

22 avril, Sara Bongiovanni

© Getty images
Petit Prix

Patchwork de jean

Relique mémorable des années 90, la tendance patchwork est plus que jamais de retour dans notre armoire ! La pièce maîtresse ? C’est évidemment le jean raccommodé à l’aide de morceaux de denim de différentes teintes et broderies en tout genre. On aime la version signée Tommy Hilfiger inspirée du designer Chilien Lupe Gajardo. On assortit cette pièce un peu forte avec une blouse minimale ou un t-shirt tout simple et des sandales ou sabots. À vous de jouer !

21 avril, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Coup de cœur

Charlotte for Ever

Lors du dernier festival du film de San Sebastian en Espagne, la charmante Charlotte Gainsbourg, égérie Louis Vuitton et muse de Nicolas Ghesquière, a conquis les foules dans une tenue chic et décontractée tout à fait parisienne. Avec son chemisier à imprimé tie & dye, elle prouve que cette tendance tout droit venue des années 70 est toujours d’actualité. Le bon mix ? Des pièces intemporelles comme un jean taille haute et des lunettes de soleil aviator pour un look élégant qui sent bon le printemps !

20 avril, Léa Estruch

© mint&berry
Coup de cœur

L’été en ville

La robe signéeMint&Berry réveille notre garde-robe en douceur et mène notre vestiaire d’écolière à la saison estivale. Le travail du plissé apporte une touche d’élégance à ce modèle à la coupe midi pendant que sa couleur bleu ciel nous donne un aperçu du temps des prochains jours et représente la parfaite transition entre le printemps et l’été. On adopte donc cette jupe au style très délicat, en l’associant à des derbies en cuir et une veste en jean. Pour celles qui souhaitent un look plus féminin, on opte pour des compensées et un blazer.

17 avril, Ulrike Stolpe

ACTU MODE

Des dessous délicats

Débardeurs, nuisettes légères, pulls tricotés fins et transparents : le temps de la dissimulation est derrière nous. On dévoile désormais notre peau et on laisse volontairement mais subtilement deviner notre lingerie à travers nos chemises entre ouvertes et nos robes longues légèrement transparentes. On choisit des couleurs dans l’air du temps, c’est-à-dire printanières, nuances pastel, couleurs crème… Ces tons doux et ces coupes sophistiquées nous donnent confiance en nous : on se sent féminine et sexy. Rien de mieux pour le moral !

16 avril, Constanze Bilogan

© Getty images
Lieu favori

Milan : design & vintage

En attendant l’ouverture de l’Expo Milano 2015, la capitale de la mode italienne se met au design et a ouvert hier le Salon du Meuble : un des plus grands évènements dans ce domaine. De la photographie en passant par l’architecture, la ville a mis en place différentes expositions et installations. Pour ceux qui préfèrent la mode au design, Milan est évidemment la destination idéale. Et particulièrement pendant la période du 16 au 19 avril lors de la « semaine vintage ». L’occasion parfaite pour chiner des pièces des soixante dernières années et découvrir les charmes d’antan à l’aide d’ateliers coiffure et maquillage rétro. Milan, nous voilà ! Ciao Ciao !

15 avril, Sara Bongiovanni

© Getty images
Petit Prix

Gliiiiitter !

Mesdemoiselles, ne réservez pas uniquement la tendance scintillante aux fêtes de fin d’année ! Toute fashionista qui se respecte se doit de trouver une pièce à paillettes ce printemps. Le seul problème de la « sparkle attitude » c’est qu’elle peut vite nous transformer en boule à facettes. Si le look tout en sequins de la brésilienne Christina Pitanguy est trop pour vous, misez sur ces tennis Even&Odd à prix doux. Notre seul mot d’ordre : il faut que ça brille !

14 avril, Léa Estruch

© Getty Images
FLASHBACK

Anita égérie 70’s

Couple mythique des années 70, Anita Pallenberg et Keith Richards représentent pour nous une source éternelle d’inspiration. Actrice, mannequin, la muse des Rolling Stones a un sens inné du style et est une véritable égérie du look boho chic. On aime particulièrement la combinaison noire qui condense à elle seule l’esprit libre et glamour de l’époque : coupe flare et décolleté plongeant, accessoirisée avec de nombreux bijoux. Mais le style d’Anita ne se résume pas seulement à des pantalons évasés, des mini-jupes et des chapeaux… C’est une question d’attitude ; une attitude qui transpire l’élégance et la nonchalance, dont apparemment seules les épouses de rock star ont le secret. Rien d’étonnant à ce qu’elle soit l’idole de Kate Moss !

13 avril, Gallianne Chateaux

© Shoe the bear
Coup de cœur

Shoe the Bear

Avec cette nouvelle paire de chaussure, la marque danoise Shoe the Bear nous donne l’impression d’être à la fois magicienne et dompteuse de lions ! Sa forme pointue et étroite ainsi que son aspect brillant font de ces bottines en cuir Alice, la paire incontournable de ce printemps. De plus, le talon large et d’une hauteur acceptable est l’allié idéal pour les citadines qui ont l’habitude de marcher sur les pavés (et accessoirement y rester coincées). On les porte avec un jean slim ou une robe de soirée courte pour une allure rock et glamour !

10 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Tendance

Crop-Polo

Ceux qui pensent que le polo se porte uniquement en été sur un terrain de tennis ont tout faux ! Ce cliché appartient désormais au passé. On l’adopte dans la rue et dans la vie de tous les jours en le choisissant dans une version courte ou colorée. On s’inspire du défilé Hugo Boss et on le combine avec une jupe en cuir noir pour une touche urbaine et sophistiquée ; ou avec une jupe en résille et une paire de sneakers, comme sur le défilé de Proenza Schouler, pour une allure sportive et toujours tendance.

9 avril, Elseline Tolhoek

© Marc O’Polo
Coup de Cœur

Tout simplement

Un compromis ? Pas lorsqu’il s’agit de chaussures ! Les sandales grises en cuir velours, signées Marc O’Polo nous offrent ce que notre cœur (mais aussi nos pieds) réclame : le confort grâce à une semelle intérieure qui épouse parfaitement bien la forme du pied ainsi qu’un design épuré qui s’assortit à n’importe laquelle de nos tenues. Le printemps peut démarrer !

10 avril, Ulrike Stolpe

Petit Prix

Tout dans le seau ?

On ne parle pas ici de vrais seaux, on vous rassure, mais bien du sac qui s’est fait connaître grâce à son système de fermeture par un lien, bien caractéristique. On l’aime de toutes les couleurs, de toutes les matières : classique en cuir souple, minimaliste de couleurs pastel en PVC, ou encore à l’esprit marin avec un mix de tissus. Rassurez-vous, de la place, il y en a assez du moment que vous ne prenez pas le mot « seau » au sens propre du terme…

7 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Petit Prix

Wanderlust

On savait depuis longtemps que le t-shirt était bien plus qu’un bout de tissu ! Et notamment ce modèle imprimé, qui condense à la fois l’esprit libre et rebelle de la saison. Et c’est pour cette raison qu’on le prend avec nous dans notre prochain road trip ! Rentré dans un jean « Mom » taille haute et porté avec des lunettes de soleil, cette version sans manches nous donne l’impression d’être aussi « badass » que Geena Davis dans « Thelma & Louise ». En voiture, musique à fond et c’est parti !

2 avril, Michelle Wenzel

© Tommy Hilfiger
Coup de Cœur

Le rêve américain

« We love America » : un slogan que Tommy Hilfiger a marqué depuis toujours sur les drapeaux, cette saison ci, c’est sur les sacs ! La nouvelle collection « Heartland » est largement influencée par les racines américaines de la marque et par un esprit marin, qui vient apporter un vent de fraîcheur sur le design. On porte ce sac trapèze aux couleurs de Tommy Hilfiger avec un pantalon cigarette, un blazer et une blouse légère pour un look business tendance et élégant.

1 avril, Constanze Bilogan

© GETTY IMAGES
Coup de Coeur

Un marin dans la ville

Avec son tombé parfait et sa coupe irréprochable, ce pantalon à l’esprit marin est notre coup de cœur de la semaine ! Il élance notre silhouette avec sa taille haute et ses jambes larges et nous donne une allure élégante à la dégaine seventies : tendance phare de la saison. On peut choisir de le porter avec un pull fin comme Poppy Delevingne, ou avec une blouse légère pour le côté romantique. On évite cependant le total look matelot en faisant une croix sur la marinière. À moins que ça soit pour une soirée déguisée, dans ce cas…

31 mars, Gallianne Chateaux

© mint&berry
ACTU MODE

De la tête au pied

Toutes les bonnes choses fonctionnent par trois, c’est bien connu. La marque Mint&Berry offre désormais, en plus des vêtements et des accessoires, une collection de chaussures. Des modèles en parfaite harmonie avec le design à la fois rétro et moderne de la maison. Alors que l’on opte pour les derbies lors de nos escapades citadines, les talons hauts se révèlent être la parfaite option pour un verre entre copines ou un rendez-vous galant. Mais c’est avec les ballerines et les sandales à brides que nous partirons en bord de mer cet été ! A chaque occasion, sa paire !

30 mars, Michelle Wenzel

© Getty Images
Tendance

Jean(ne)s’ Damas

Adepte du look effortless chic, Jeanne Damas incarne le charme français et nous a, depuis longtemps, séduites avec son allure à la Jane Birkin. La pièce phare de son vestiaire : le jean, dans lequel elle dit se sentir « plus sexy que dans une mini-jupe ». Et en la voyant, on ne peut que la croire ! Taille haute et légèrement court, la it-girl parisienne associe ce jean avec des pièces classiques aux couleurs neutres, des bottines à talons et une touche de rouge à lèvre. Elégante et désinvolte, c’est ça la « french touch » !

27 mars, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Évènement

Chaussez les Air

Joyeux anniversaire, Nike Air Max ! Il y a 28 ans, ces baskets iconiques faisaient leur entrée sur le marché. L’idée est née à Paris, où le designer Tinker Hatfield s’est laissé inspirer par l’architecture du Centre Pompidou. Ses chaussures sont reconnaissables grâce à la petite fenêtre au niveau de la semelle, qui les a rendues si célèbres. En 1990 ou 2015 : porter les Air Max, c’est une question d’honneur. #airmaxday

26 mars, Ulrike Stolpe

© Fashion Agony
Tendance

Néoprène-temps

À prononcer avec l’accent du sud pour comprendre l’idée… Non ? Peu importe. La chose à retenir : le néoprène sera la matière de la nouvelle saison ! Et pour être pile dans la tendance, on le choisit dans des tons pastel. Le secret pour éviter de ressembler à une guimauve réside dans la coupe : elle doit être structurée afin de radicaliser le look. On s’inspire de la blogueuse ukrainienne, Nina Huk, qui porte cette pièce avec une tenue entièrement blanche : une robe courte pour elle, un pantalon large et un top pour nous. Accessoires brillants et boucles d’oreille sont les bienvenus !

25 mars, Sara Bongiovanni

© Pierre et Gilles
Évènement

Expo Jean Paul Gaultier

Après avoir conquis près d’un million et demi de visiteurs dans le monde, l’exposition consacrée à Jean Paul Gaultier pose ses valises au Grand Palais à Paris du 1er avril au 3 août 2015. Retraçant le parcours de « l’enfant terrible de la mode » depuis ses débuts dans les années 70 à sa carrière actuelle, cette rétrospective est une création à part entière avec la présentation de 175 ensembles accessoirisés de Haute Couture et de Prêt-à-porter, des photographies de mode, des croquis, des costumes de scène ou encore des extraits vidéos… Une histoire de la mode en filigrane à découvrir de toute urgence !

Léa Estruch, 23 mars

Coup de Coeur

La barre au front

Non, on ne parle pas ici d’exercice de musculation, mais bien du nouveau modèle de lunette signé Emporio Armani. Le designer italien arrive pile au beau moment et nous aide à protéger nos yeux avec style contre le soleil des beaux jours. Plus besoin de faire la grimace pour apercevoir quelque chose lorsque vous dégustez votre cappuccino en terrasse ! Ces lunettes vont avec tout et particulièrement bien avec un rouge à lèvres rouge pour une allure femme fatale.

24 mars, Constanze Bilogan

Coup de Coeur

Tout en brillance

Elles sont à s’en retourner dans la rue ! Le premier pas que l’on fera dans le printemps sera « glamour glitter » ou ne sera pas. On aime la modernité de cette paire signée Zign qui rassemble toutes les tendances en un seul modèle : nuances métalliques chatoyantes et semelles crantées, épaisses et blanches. En avant toute !

23 mars, Constanze Bilogan

© Life of Boheme
Tendance

Le bon bout(on)

On adopte sans hésiter la mini-jupe boutonnée ! Qu’elle soit en denim, en toile, en cuir lisse ou suède : elle deviendra la pièce mode de votre vestiaire pour la nouvelle saison. Pile dans la tendance, ce classique des années 70 se choisit de forme trapèze pour une allure faussement sage et résolument féminine. On la porte avec des bottines ou des sandales à talons pour élancer la silhouette, un t-shirt sobre ou un pull fin comme Marta Cygan du blog « Life of Boheme » (@lifeofboheme), plus casual, ou encore une blouse pour un look sexy et ingénu !

20 mars, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Coup de Coeur

Le sac bisou

Ce printemps, le sac noir restera au placard, on passe à la teinte au-dessus. Aperçu dans la rue pendant les semaines de la mode, le sac compact et coloré est notre coup de cœur de la saison. On ne peut y résister. Le sac Edie de Lulu Guinness est le modèle élégant qui ira avec toutes les tenues possibles : casual en jean et t-shirt ou habillée avec une robe de cocktail. Le seul mot d’ordre : la couleur !

19 mars, Elseline Tolhoek

© Getty
FLASHBACK

À l’heure

Il est grand temps de s’offrir la montre idéale, celle qui est faite pour vous et qui ne vous donnera jamais envie d’aller lire l’heure ailleurs. Pourquoi ne pas miser sur un modèle intemporel comme celui de l’icône sixties Françoise Hardy ? Pour une montre qui dure et traverse les tendances, jouez la carte de la sobriété et optez pour un bracelet en cuir noir ou marron à détails or ou argent. La touche chic : on évite l’accumulation de bracelets ethniques et colorés autour de la montre qui fait perdre en élégance. Vive le poignet minimal !

18 mars, Léa Estruch

TENDANCE

Hybride

Mi-bottines, mi-sandales : le centaure de la chaussure débarque dans notre vestiaire ! Les bottines à découpes façon sandales laissent apparaitre le bout des orteils et découvrent le talon. Parfait pour la mi-saison où le temps et les températures ne sont pas assez convaincants pour découvrir nos jambes et nos pieds encore pâles ! La méthode : on porte ces chaussures avec une robe et des collants noirs ou colorés, mais toujours opaques ou bien avec la très tendance jupe culotte et des chaussettes à détails : dentelles, paillettes, imprimées... Le mot d’ordre : amusez-vous !

17 mars, Amanda Valle

© Desigual
Coup de Coeur

Club Tropicana

Prête pour les vacances ? Nous aussi ! Mais pas besoin de s’éloigner pour sentir le parfum des fleurs du sud. Grâce à la nouvelle tendance, on y parvient en restant à la maison, en associant cette robe aux motifs des Caraïbes à des pièces unies comme par exemple une veste et des mocassins blancs. Pour l’option « Calypso Pop», on n’oublie pas de mettre dans notre valise des lunettes de soleil et de l’eau de coco !

16 mars, Michelle Wenzel

© Getty
Tendance

Python mania

Après le léopard, le zèbre ou le tigre, c’est le motif python qui nous inspire depuis plusieurs saisons. De la sobriété BCBG à l’opulence seventies, il instaure une touche exotique et branché à notre look. On succombe à la tendance en adoptant l’esprit serpent avec légèreté comme Kate Moss qui relève sa petite robe noire avec un manteau imprimé reptile. Les moins audacieuses miseront sur les accessoires snake qui insuffleront un soupçon d’aventure très désirable pour le printemps. Alors, le python va-t-il vous coller à la peau ?

13 mars, Léa Estruch

© Getty Images
FLASHBACK

Á contre-courant

Démodée ? Sûrement pas ! La veste en cuir est là, encore et toujours. À l’époque de Marlon Brando, en 1953, elle était considérée comme l’uniforme des gros bras. Depuis les cool kids comme Drew Barrymore ne l’ont plus quittée. Dans les années 80, l'actrice savait déjà comment porter cette veste pour une allure rock et sexy : short en jean taille haute, t-shirt blanc simple, boots de motards et rouge à lèvres rouge.

12 mars, Elseline Tolhoek

© Alexandre Giannoulatos
JOURNAL

LAST MINUTE

Après New York, Londres, Milan, c’est maintenant au tour de Paris de clôturer cette fameuse semaine de la mode. Une journée qui promet d’être forte en émotions avec le défilé Louis Vuitton ou encore Miu Miu… Pour cette dernière journée Chloé de Trogoff, journaliste mode, a opté pour un look chic tout en noir. Elle twiste une robe à la coupe simple avec une ceinture bijou qui marque la taille. Les bottines à talons permettent d’élancer sa silhouette tout en restant confortable et pratique. Le détail : la pochette argentée qui réveille cette tenue d’apparence classique.

11 mars, Gallianne Chateaux

© Nike
Évènement

Dépassez-vous!

Si vous pouvez marcher, vous pouvez aussi courir. C’est avec cette annonce que Nike fait appel à notre esprit sportif et nous invite à la Nike Women’s 10 km. Une course de 10 km donc, qui aura lieu dans les rues de Paris le 7 juin prochain. Cela nous laisse le temps de nous préparer avec les cours « We Run Paris » organisés par la marque elle-même. Vous êtes prêtes ? Alors inscrivez-vous ici. On sera là pour vous soutenir !

9 mars, Ulrike Stolpe

© G-Star RAW
Coup de cœur

Au choix

Moulant et sexy ou large et relaxe ? Court ou long ? Brut ou plutôt délavé ? En termes de style chacune à sa préférence, mais il s’agit toujours de la même matière : le jean est un must-have. Derrière cette déclaration se cache G-Star RAW et sa large gamme de jeans aux différents styles de la collection printemps - été. Notre favori : le short au look « usé ».

3 mars, Ulrike Stolpe

© Getty images
Petit Prix

Au soleil!

Les premiers rayons de soleil arrivent, c’est le moment pour nous de ressortir notre paire de lunettes. Enfin ! Colorées, extravagantes, rondes ou forme papillon, l’important c’est qu’elles nous correspondent. On aime particulièrement celles de Candela Novembre, notre it-girl préférée. Une version qui sort du lot, comme la paire de chez Jeepers Peepers, qui allie design et petit prix ! Que demander de plus ?

4 mars, Amanda Valle

© Getty Images
TENDANCE

WANTED

Pièces maîtresses du défilé Burberry Prorsum, les franges s’imposent sur les silhouettes élégantes à la dégaine seventies. Sur les sacs, boots, vestes ou robes, en daim de couleur marron ou noir, les franges apportent incontestablement la touche de bohème qui manquait à notre vestiaire. Cette tendance souffle un vent de Far West et fait de nous la Pocahontas urbaine que nous avons toujours rêvé d’être.

2 mars, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Coup de cœur

Robe ou chemise?

Pourquoi choisir ! Pas de prise de tête le matin pour trouver sa tenue du jour, avec la robe chemise, c’est simple et pratique ! Martin Margiela a d’ailleurs dédié sa collection printemps - été 2015 aux robes chemises en proposant des modèles graphiques et ultra-féminins. Petite astuce : mettez l’accent sur votre taille avec une jolie ceinture !

26 février, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Tendance

BEST OF Londres

La semaine de la mode londonienne en un tweet ? Les années 70 arrivent en force à coup de franges en suède chez Burberry Prorsum et pantalons évasés chez Eudon Choi. Pour l'hiver prochain, les couleurs seront tout sauf fades. Les imprimés graphiques sont presque fluorescents chez Jonathan Saunders ainsi que chez Roskanda. Christopher Kane présente des looks color block pendant que le tartan envahit les podiums de House of Holland. Quant aux silhouettes du défilé David Koma et aux maxi capes de Simone Rocha, elles sont certes plus conceptuelles mais pas moins féminines. Voilà un résumé des meilleures tendances en moins de 140 caractères !

25 février, Sara Bongiovanni

© Getty Images
ACTU MODE

Le favori des rappeurs

LL Cool J en a fait la tendance des années 90, Rihanna la perpétue. Et oui, il s’agit bien du bob. Heureusement, vous ne devez pas nécessairement être une princesse du Rn’b pour porter ce chapeau avec style. Ce printemps, combinez le avec t-shirt basique, un bomber et des baskets pour une allure urbaine.

24 février, Elseline Tolhoek

© Getty Images
FLASHBACK

Un classique

C’est en 1850 que Thomas Burberry sort la première version du trench à l'origine conçu comme un nouvel imperméable pour les officiers britanniques. L’armée a toujours été une source d’inspiration pour le monde de la mode et ce manteau est très rapidement devenu la nouvelle pièce préférée des stars de cinéma comme Marlene Dietrich, Audrey Hepburn ou encore Meryl Streep. Sans hésiter, nous pouvons dire que le trench beige est désormais un indispensable dans notre garde-robe.

20 février, Elseline Tolhoek

© Pepe Jeans
Coup de cœur

Oh là là, Lola!

« When I wake up in the mornin' light I pull on my jeans and I feel all right », c’est ce que nous susurre le chanteur David Dundas, et on ne peut pas être plus d’accord. En particulier s’il s’agit du jean Lola de la marque Pepe Jeans. Grâce à sa composition 100% denim stretch, ce jean est une seconde peau. Il épouse parfaitement nos formes et nous dessine une silhouette à tomber.

19 février, Ulrike Stolpe

© Getty Images
L’actu mode

Viktor & Rolf arrêtent

Retour aux sources pour le duo néerlandais, Viktor & Rolf a décidé de se concentrer uniquement sur la Haute-Couture, parfums et lunettes. Sentiment de déjà vu ? C’est en effet pour les mêmes raisons que le designer Jean-Paul Gaultier avait décidé d’arrêter sa collection de prêt-à-porter. Pression financière, rythme intense et difficile à tenir, repositionnement de marque : les arguments sont divers. Viktor Horsting et Rolf Snoeren avaient commencé avec la Haute-Couture et avaient ensuite créé une ligne de prêt-à-porter féminin en 2000. Ils présenteront en mars leur dernière collection et fermeront leur flagship parisien l’année prochaine. Les créateurs avaient surpris le public en janvier avec un défilé de Haute-Couture très bucolique. Une collection colorée inspirée par Van Gogh qui a apporté un vent de fraîcheur sur les podiums : un bon présage pour l’avenir !

18 février, Gallianne Chateaux

© Vans
Coup de cœur

Le style #38

Le modèle de Vans classique des années 1978, mieux connu sous le nom de Sk8-Hi, a soufflé jusqu’à aujourd’hui un vent californien dans le monde entier avec les iconiques « sidestripes » : les fameuses bandes sur les côtés. Pas besoin d’avoir un skateboard sous les pieds pour avoir l’air cool. Ici l’association d’un jean usé et retroussé et d’une chemise classique un peu large avec ces baskets blanches en toile sera amplement suffisante !

17 février, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Tendance

Freestyle

Retrousser ses manches tout le monde le peut, les filles à la mode comme Helene Christensen les enlèvent complétement ! Ce bout de tissu manquant fait du simple blazer une pièce mode pointue. Portée ouverte, cette veste apporte à l’ensemble top et pantalon cigarette une touche élégante. En soirée, elle s’impose comme l’alternative androgyne avec une robe noire.

16 février, Amanda Valle

© Desigual
Coup de Cœur

Une partie de bowling ?

Soyons honnêtes : une femme sans sac est comme un poisson hors de l’eau : dans le pétrin ! Nous ne nous lasserons probablement jamais de cet accessoire que nous jugeons indispensable. Repéré : le sac bowling de la marque Desigual. Alors que le mélange de cuir et denim aux imprimés ethniques nous apportent un peu de couleurs dans cet hiver gris et triste, son format compacte mais pas trop nous permet de ranger tout ce dont nous avons besoin la journée. On dit strike !

13 février, Michelle Wenzel

 
Évènement

Saint Valentin

« La lingerie ne doit pas confortable, mais uniquement sexy », voici le mantra de Catherine Deneuve et nous ne pouvons que l’approuver lors de cette période de Saint Valentin. Avec sa ligne de sous-vêtements ultra féminins, la marque Hunkemöller fait de n’importe quelle femme une séductrice hors pair. Pour le grand soir, on assortie le soutien-gorge push up Rosalyn aux motifs floraux très romantiques avec la culotte du même ensemble : une silhouette sexy assurée !

10 février, Ulrike Stolpe

© Marc O’Polo
Coup de cœur

Un peu de douceur

Bien qu’on adore les jeans slim avec des escarpins, certains jours, rien ne vaut un bon look cosy pour nous réconforter des dures péripéties de la vie. Notre pièce préférée pour une tenue confortable et cocooning : ce cardigan en laine XXL de la collection printemps de la marque Marc O’Polo. On l’associe avec un pantalon et un sous-pull, le tout ton sur ton pour une allure douce et délicate qui contraste avec le style rustique de ce gros gilet.

10 février, Ulrike Stolpe

 
PETIT PRIX

Un printemps en 3D

La nouvelle saison frappe déjà à la porte de notre placard : laissons-là entrer ! Les couleurs vives et les motifs floraux font de ce short une pièce parfaite pour lutter contre la mélancolie du mois le plus froid de l'année. On le combine avec des collants noirs opaques et un pull rouge. Pour une allure un peu plus urbaine, on le porte avec un bomber et des derbies.

5 février, Sara Bongiovanni

© Topshop
Coup de cœur

UNE INFLUENCE 70'S

Pour la campagne printemps - été de Topshop, Cara Delevingne suit les traces d'icônes de mode des années soixante-dix comme Veruschka ou encore Jane Birkin. La nouvelle collection s’est en effet concentrée sur des pièces typiques de cette période : jeans évasés, robes et tuniques aériennes. Ce modèle au décolleté lacé se porte seul en été, mais on peut aussi le mettre dès maintenant sur un pull à col roulé avec un jean et des boots compensées.

4 février, Ulrike Stolpe

© portablepackage.com
Dresscode

Toujours plus cool

Conservateur, élitiste… ça c’était avant. Le look preppy peut être différent et c’est ce que nous prouve la blogueuse Irina Lakicevic de « portablepackage.com ». L’association du jean skinny avec les baskets retro Gazelle d’Adidas donne au blazer traditionnel à l’apparence très stricte un côté plus urbain et apporte une touche de légèreté à la silhouette.

3 février, Ulrike Stolpe

© Esprit
Portrait de marque

Esprit, à la ville comme à la plage

Cet été, on est d’humeur safari : la robe légère de couleur beige, associée à des sandales à brides en cuir, nous amène directement dans le désert ! On ferme les yeux et on se voit déjà assise à l’arrière d’une jeep, traversant les dunes de sables chauds… Fin du rêve, retour à la réalité : on est devant notre ordinateur au bureau, mais tout de même dans notre tenue préférée.

Sentiment de voyage

Pour un véritable look de rêve, la collection Printemps-Été de la marque Esprit nous offre les plus jolies pièces. Dans un esprit hippie, on retrouve les robes imprimés, les sandales à franges et les jeans délavés un peu usés ; on a presque la sensation d’avoir participé à un concert de Woodstock. Alors que les tuniques aux imprimés tropicaux, les manteaux légers et colorées ou encore les motifs pâquerettes soufflent un vent exotique dans notre dressing.

Le confort et la qualité des matières et des coupes sont essentiels pour l’été : chambray, fibres naturelles et jersey doux sont des tissus que l’on adopte pour le bureau et même pour prendre un verre en terrasse sans craindre d’avoir trop chaud. On choisit donc sans hésiter la chemise signée Esprit pour danser sous la chaleur estivale !

27 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Journal

ADN Fashion : les sœurs mannequins

Kate et Lottie, Cara et Poppy, Marie-Ange et Laetitia Casta … Les sœurs mannequins envahissent les podiums avec leurs jambes interminables et font le bonheur des créateurs de mode et des marques. Même sang, mêmes gènes, même corps sculptural, même destinée. Retour sur quelques duos de sœurs stars des catwalks.

Edie et Olympia Campbell

À 24 ans, Edie Campbell a réussi à charmer le monde de la mode grâce à une personnalité originale et une coupe mulet assumée. Elle commence sa carrière très jeune en posant à 15 ans aux côtés de Kate Moss pour le photographe Mario Testino. L’égérie du parfum « Black Opium » d’Yves Saint Laurent a ouvert la voie à sa petite sœur Olympia (18 ans), qui est entrée dans la cour des grands en défilant déjà pour Burberry et Marc Jacobs. On copie sans plus tarder son look très frais avec une combinaison blanche, idéale pour le printemps.

Immy et Suki Waterhouse

On ne présente plus Suki Waterhouse, la it-girl british ex-compagne de Bradley Cooper. La jolie blonde a d’ores et déjà conquis le cœur des britanniques grâce à son style chic décontracté, ses robes bohèmes et à une première expérience au cinéma dans le film « Love Rosie ». Elle trace le chemin à suivre à sa sœur de 20 ans Immy, signée chez Next Models et déjà vue dans plusieurs campagnes.

Ruby et Lily Aldridge

Les mensurations et les yeux de chat de l'Américaine Lily Aldridge lui ont permis d’intégrer le club très fermé des Anges Victoria's Secret. Cette année encore, la top de 29 ans a enchanté des millions de spectateurs en défilant à Londres pour la célèbre marque de lingerie. Si Lily Aldridge n’a plus rien à prouver auprès du milieu de la mode, la jeune Ruby suit les pas de sa grande sœur en se faisant petit à petit un nom chez les créateurs. À 23 ans, elle a notamment défilé pour Elie Saab, Kenzo, Givenchy ou Valentino.

24 avril, Léa Estruch

© mint&berry
Portrait de marque

D’humeur estivale avec Mint&Berry

L’été dans une grande ville, c’est une suite de contrastes : on découvre des oasis de verdures parmi une dominante de béton gris, on se cherche une place confortable en terrasse au soleil et on se relaxe dans un parc à l’abri des rues pleines de voitures. On joue aussi avec les contrastes dans nos tenues grâces à des couleurs vives, des imprimés forts, des détails ludiques. La collection Printemps-Été mint&berry nous offre tout cela à la fois !

Le mix marche

La marque Berlinoise mixe facilement le moderne et le vintage, le féminin et le sérieux ce qui se transparaît dans les tops, les jupes et les robes. Les points à l’aquarelle rencontrent dans cette nouvelle collection des silhouettes monochromes à l’influence fifties. En parallèle le bleu ciel et le jaune citron mélangés à du rouge et du bleu roi twistent les tenues. Mais ce qui attire le regard est le détail dans une tenue : des broderies fines, des découpes dans le dos apportent une allure romantique aux robes, pendant que les lunettes de soleil rondes et les sacs en cuir sont les meilleurs alliés pour affronter la jungle urbaine !

23 avril, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Journal

Look at me !

Que serait devenue Lolita du film de Stanley Kubrick sans ses lunettes de soleil en forme de cœur, ou encore Audrey Hepburn dans « Diamants sur Canapé » sans ses Wayfarer noires ? Une demi-légende ? Les lunettes de soleil sont depuis longtemps plus qu’un simple accessoire pour se protéger les yeux. Elles sont un moyen d’expression, une déclaration, un objet culte : tout ça à la fois. Zoom sur les modèles les plus cool :

Être vu et se faire voir

En 2015, on a le choix entre une variété de montures et de couleurs de lunettes de soleil : forme papillon ou cœur, ludique ou classique, avec des reflets métalliques ou des contours de colorés… On peut tout se permettre ! Tout en haut sur notre liste : le modèle aux verres ronds, comme celles que Diana Ross, Annie Lennox ou encore Sarah Jessica Parker auraient portées. On les met avec une robe longue pour souligner l’esprit boho et le charme hippie ou, bien au contraire, on joue avec les contrastes en les associant avec un jean et un sweatshirt pour un look plus sportif.

Le revival sixties a fait réapparaître sur le devant de la scène les modèles rectangulaires. Françoise Hardy et Marianne Faithfull, muse de Mick Jagger ; autant d’icônes de style qui ont porté ces lunettes de soleil en noir ou moucheté avec un trench, une blouse à volant et un pantalon large. L’astuce : on les choisit grandes, le modèle carré va particulièrement bien au visage fin ou ovale.

Et pour ceux qui ne savent pas exactement quel modèle leur va, les Wayfarer de Ray-Ban seront parfaites. Ce design trapèze, ce modèle mythique porté aussi bien par les rock stars que par les présidents, fonctionne très bien avec tous les styles, que ce soit avec une élégante petite robe noir comme Audrey Hepburn, ou une blouse et un cardigan à la Grace Kelly : les Wayfarer vont avec tout !

Découvrez d’autres icônes à lunettes de soleil dans notre galerie de photos.

22. April, Michelle Wenzel

Plus de photos

© Getty Images; The Styleograph
Dresscode

Le nouveau milieu

Le crop-top est la tendance de l’été ! Et même si le port de ce petit haut, qui a tout l’air d’avoir été emprunté à notre petite cousine, demande un peu plus de discipline que la blouse fluide et légère : il vaut vraiment le coup ! Quelques conseils pour adopter cette nouvelle tendance :

Court en haut - long en bas

L’été, aussi connu sous le nom de « saison des maillots », arrive à grand pas et avec elle notre motivation et notre assiduité aux séries de 100 d’abdos (parfois 50, parfois 20…). Pour adopter la tendance crop-top de la bonne manière, l’essentiel est de ne pas trop en montrer. En résumé, ce sera court en haut, long en bas. On associe donc ce petit top avec une jupe taille haute à la longueur midi. De cette manière seul le ventre sera découvert et attirera le regard en assurant une silhouette élégante et moderne, comme Riani au défilé Printemps-Été.

Un choix varié

On aime le look ventre à l’air avec une jupe certes, mais pas seulement. Le pantalon palazzo, le « mom » jean ou un pantalon en tissu collent aussi parfaitement à la tendance, dont le minimalisme est le meilleur ami. C’est vêtue d’un top à manches longues noirs et court avec un pantalon blanc que la magnifique Ann regarde bien en face l’objectif du photographe de streetstyle. Elle combine sa tenue avec des sandales simples et un gros sac noir et blanc. On aime la multitude de possibilité que nous offre cette tendance. Une motivation de plus pour continuer les abdos !

21 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Icône de style

Hillary Clinton

C’est officiel : Hillary Clinton a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle américaine de 2016. L'ancienne ministre des Affaires étrangères et sénateur de New York n’est bien sûr pas étrangère à la Maison Blanche, puisqu’elle y a vécu de 1993-2001 en tant que Première Dame avec son président de mari Bill. Et même si elle n’est probablement pas votre premier choix quand on pense à l’expression « icône de style », Hillary peut vous surprendre !

« Pantsuit aficionado »

Voilà comment Hillary se décrit sur sa page Twitter et c’est très clair : elle aime le tailleur-pantalon. Classique et pragmatique, mais aussi très féminin, le duo veste-pantalon est intemporel et lui correspond parfaitement ! Pour faire la différence, Hillary sait aussi ajouter des accents surprenants à ses tenues, comme des bijoux colorés, des foulards soyeux, ou des broches exotiques.

Comme tous les politiciens, il faut que ses tenues fassent forte première impression ! Lors d’un mariage à New York, Hillary a misé sur une veste matelassée d’un vert lumineux très glamour et côté accessoires : des lunettes de soleil et un sac coloré élégant. Pour un discours à Washington, Mme Clinton joue la carte du chic avec une veste Chanel à zips, un collier de perles, et son plus bel atout : son sourire éclatant. Voilà une allure qui nous plait !

20 avril, Iris Molenaar

© Getty Images
Dresscode

Sur toute la longueur

La chemise, atout chic et intemporel de notre dressing, se rallonge cette saison et se plie à toutes nos envies. Entre cool et féminité, elle est sans aucun doute la valeur sûre du printemps ! Mais comment la porter ? Ceinturée ou accessoirisée, découvrez comment adopter la robe chemise.

Cuir Chic

Misez sur les contrastes ! Avec le mannequin Erin O’Connor, la robe chemise se la joue fatale et rock n’ roll. La veste en cuir et les lunettes de soleil apportent un côté rebelle et sexy à cette pièce romantique et immaculée. Voilà une tenue idéale pour les festivals de musique qui approchent !

Cuir Chic

Une tenue n’est complète qu’avec des chaussures ! Encore faut-il avoir les bonnes. Pour les endurantes, l’amorti est un critère essentiel. En effet courir longtemps sur un terrain dur sans les bonnes chaussures peut créer un traumatisme au niveau des articulations. En revanche, les sprinteuses choisiront plutôt des chaussures légères, idéales pour des temps courts.

Chapeau !

La chanteuse Janelle Monáe joue elle aussi sur l’opposition du noir et blanc avec sa robe chemise. La combinaison de la robe et des accessoires est simple et efficace: le chapeau branché sombre, le nœud à lavallière noir, le clutch coloré et les sandales à découpes foncées forment un ensemble tout à fait harmonieux. En voilà une « Electric Lady » !

17 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Icône de style

Chloë Sevigny : une fille cool

Actrice, mannequin, icône de style : voici trois mots qui définissent Chloë Sevigny. Elle est sans hésiter notre ultime girl-crush et on n’est pas les seuls. Le magazine new-yorkais « Sassy » l’a désigné comme « It-Girl » du moment. Après son rôle dans le film « Kids » réalisé par Larry Clark et avoir été égérie Miu Miu, elle apparaît dans la vidéo très arty de Proenza Schouler « Legs are not doors ». Mais son actualité ne s’arrête pas là, elle sort en avril son premier livre réunissant ses looks les plus mémorables. Zoom sur ce personnage au sens du style inné.

Icône de style pur-sang

Elle est certes accro au vintage, mais ne renie par de nouvelles pièces au design rétro, comme la collection actuelle de Vuitton, qu’elle porte avec fierté. Son style pourrait se définir comme pointue, rebelle et à la fois éclectique. Sur tapis rouge, elle aime porter des robes de cocktail très féminines qu’elle associe avec des bottes à talons pour apporter un esprit seventies à la tenue, tandis que dans la vie quotidienne elle opte plus facilement pour une combinaison et des baskets. Chloë sait jongler avec les tendances des soixante dernières années comme personne : jean, robes à fleurs, cuissardes, franges… Son secret pour avoir un look à la fois vintage et moderne ? Le sac griffé. Source d’inspiration inépuisable, on est vraiment impatiente de voir son livre !

16 avril, Elseline Tolhoek

© Till Janz
Interview

Avec Andra, mannequin de la campagne Zign : de la discipline à l’élégance.

Un saut précis en derbies argentées ou grand écart sur une poutre avec aux pieds des sandales à brides au design futuriste… Andra, gymnaste professionnelle, apporte indéniablement une touche gracieuse à la campagne Printemps-Été de Zign, dont elle est le nouveau modèle. Elle a accepté de répondre à nos questions :

Décris-nous ton style.

Je suis quelqu’un qui aime la simplicité. Ma tenue préférée : un jean confortable, un t-shirt blanc basique et des chaussures en cuir. C’est tout.

Tu fais de la gym depuis que tu as 5 ans. Comment es-tu passée de gymnaste professionnelle à mannequin ?

J’ai été remarquée dans la rue par une personne de mon agence actuelle lorsque j’étais en vacances à Rostock. Mais à l’époque, j’avais seulement 15 ans et ça aurait été beaucoup trop dur pour moi de cumuler l’école, les entraînements et en plus une carrière de modèle ! C’est pourquoi j’ai refusé. Et l’été 2014, une seconde chance s’est présentée et cette fois-ci, ça a fonctionné !

Qu’est-ce qui lie la mode à la gymnastique rythmique ?

La mode n’a en fait rien à voir avec la gymnastique rythmique, mais pour un modèle c’est énorme ! On apprend beaucoup, notamment au niveau de la démarche et de la façon de se mouvoir en général. La concentration est aussi très importante. Grâce au sport, j’ai vraiment une bonne connaissance de mon corps et grâce aux entraînements je peux faire des poses que les autres mannequins ne peuvent pas faire. L’astuce est de toujours être consciente de la position de son corps lorsqu’on est assise, debout, lorsqu’on court ; toujours maintenir son corps en tension. Et surtout avoir la tête haute : tout aussi bien pour l’attitude que le bien-être !

Quelle est la pose qui tu as le plus aimée pendant le shooting ?

J’aime beaucoup cette image, où je suis allongée à plat ventre sur un chevalet et que je me mets en position cambrée grâce à mes bras. Je la trouve très gracieuse et élégante, et elle met particulièrement bien en valeur le modèle de sandales à talons « Baby Blue Block » que je porte sur la photo.

Ton modèle favori de l’actuelle collection Zign ?

J’adore les bottines à découpes noires et blanches et les sandales menthe et argent. Ces modèles ont vraiment un joli design et une ligne pas conventionnelle. Ce sont des chaussures avec lesquelles on se fait remarquer dans la rue : ça ne fait aucun doute ! #wearshoes

15 avril, Ulrike Stolpe

© Alexandre Giannoulatos
Interview

Ippon Vintage : « Nos critères ? L’esthétisme et le confort »

Créée à Nantes, la marque Ippon Vintage incarne le savoir-faire français en alliant simplicité et tendance dans ses chaussures. Rencontre avec Stéphane Raud, le talentueux créateur de la griffe, un homme énergique, féru de mode et de beaux souliers.

Quels ont été les débuts de la marque ?

Au départ, j’ai commencé à dessiner des collections enfant pour la licence Bill Tornade. C’était des modèles très innovants. Nous avons créé des bottes, des cuissardes qui se replient, adaptées aux petites filles… Et puis doucement on a remarqué que de plus en plus de femmes achetaient ces chaussures pour elles-mêmes.

C’est comme ça que vous avez commencé la collection femme ?

Oui, exactement. Nous avons lancé la collection « Ippon Style » en adaptant les modèles enfant aux femmes avec plus de talon par exemple… On a continué sur notre lancée en créant une ligne homme avec des produits que je voulais porter mais que je ne trouvais pas ailleurs. La crise est arrivée et comme pour tout le monde, ça a été un peu dur. C’est pourquoi nous avons décidé de garder uniquement la collection femme que nous avons renommée « Ippon Vintage, the French Touch ». À partir de ce moment-là, la communication a été aussi plus simple. En recentrant la marque sur la femme, on a vu la différence. Aujourd’hui, on a vraiment une ligne directrice avec des modèles de boots plates avec élastiques très rétro et une gamme plus sport avec des sneakers.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la chaussure ?

À l’époque, il y avait déjà énormément de choses dans le prêt à porter. C’était aussi le début des franchises, un marché avec beaucoup de produits, un peu saturé. C’était donc, honnêtement, plus évident pour moi de faire de la chaussure que du textile, car c’était un marché plus réactif, sur lequel il était plus facile d’innover.

Comment définiriez-vous la femme Ippon Vintage ?

Ippon Vintage est une marque intergénérationnelle, ce sont des produits qui parlent à tout le monde j’imagine. Mais je pense que de manière générale, la femme Ippon Vintage est moderne et élégante.

Comment pensez-vous vos collections ?

Pour avoir une vraie marque de création, il faut travailler avec des matières identitaires. Nos cuirs sont directement personnalisés chez nos tanneurs. Ensuite, les formes de nos chaussures sont assez classiques, ce qui est normal dans la mesure où ce sont des formes vintage, qui existaient déjà auparavant, mais nous voulons créer de l’identité et un certain dynamisme en recréant, en réadaptant de vieux modèles. La créativité, c’est ce qu’il manque un peu au marché de la chaussure en ce moment. C’est sûrement à cause de la crise. On vit une période un peu morose, les gens veulent quelque chose de rassurant. Mais nous, on souhaite s’exprimer ! Et on le fait à travers la chaussure.

Quels sont vos inspirations ?

Lorsqu’on créée une collection, on y travaille tout le temps, on y pense constamment. La moindre chose que l’on voit, le moindre ressenti va nous inspirer. La musique est une source d’inspiration importante pour moi. Arthur H, des gens comme CharlÉlie Couture en son temps, mais aussi des nouveaux artistes, comme Stromae… Ils créent une nouvelle dynamique, qui touche la rue. L’inspiration vient aussi des gens qui nous entourent, des lieux, de l’architecture… Car finalement, la chaussure est une sculpture. La curiosité, c’est essentiel pour la création.

Quels sont critères lors de la création de la collection ?

L’esthétisme et le confort.

Quelle serait l’égérie de la marque s’il devait en avoir une ?

Comme la marque vient de Nantes, mettre quelqu’un de local en avant serait judicieux. J’ai vraiment envie de valoriser l’identité nantaise. Je pense à Christine & the Queens par exemple… J’aime beaucoup ce qu’elle fait et elle serait parfaite pour représenter la marque. Elle a un style très fort, propre à elle.

Votre conseil mode ?

Se faire plaisir !

Merci beaucoup Stéphane et bonne continuation !

14 avril, Léa Estruch

© Getty Images
Story

Coachella 2015

Le premier weekend du célèbre festival de musique californien est déjà passé ! Et comme toute fashionista qui se respecte, on se réjouit d’avoir un bref aperçu des premiers looks des célébrités au pays des couronnes de fleurs, tops à franges et robes en dentelle. Voir et être vu, c’est le mantra de ce rendez-vous annuel. L’occasion pour nous de jeter un coup d’œil aux tendances des tenues de festivals de 2015.

En 1ère position…

La superposition. Peu importe la température qui règne au dehors, les plus belles tenues sont celles qui sont faites de plusieurs superpositions. On accumule donc les couches : top, veste en cuir et kimono long ! A-t-on vraiment besoin d’évoquer la combinaison short imprimée pâquerettes ? Un classique du festival, à porter avec des boots en daim et des bijoux en abondance. Mais le secret des stars et icônes de style de Coachella n’a évidemment rien avoir dans l’association des vêtements à l’esprit bohémien. Non, la clef de leur style est plutôt celle de la luxueuse villa sur les collines de Californie, avec piscine et salle de bain, dans laquelle tous les matins elles prennent le temps de parfaire leur maquillage « naturel » et les ondulations « wavy » de leur cheveux fraîchement lavés !

Les jambes à l’air

Tant pour les célébrités que pour les festivalières lambda, le short en jean reste le must-have absolu pour la saison des festivals. Cette pièce, quelle que soit sa coupe ou sa longueur, s’associe parfaitement bien avec un top en crochet, un t-shirt à l’effigie de son groupe préféré ou encore un pull d’été tricoté. On le porte selon le style et le contexte, avec des sandales, des sneakers ou bien même des bottes de pluie. Un maître de la transformation, que l’on a toute dans notre placard depuis que l’on a assisté à nos premiers concerts habillée comme Kate Moss au festival de Glastonbury : la version rock et british de Coachella !

14. April, Constanze Bilogan

Plus de photos

© Getty Images
TENDANCES

Le vert armée livre bataille

Non. Indiana Jones n’a pas le monopole du total look kaki. On aime le côté aventurier que donne cette couleur à nos tenues de printemps et on n’est pas les seules : les designers Alessandro Dell’Acqua, Sonia Rykiel ou encore Ralph Lauren l’ont adopté et nous donnent l’inspiration !

Militaire chic

Pour N°21, Alessandro Dell’Acquas opte pour un look faussement strict et résolument féminin. La coupe droite de la robe est accessoirisée d’un col dont la couleur blanche apporte une touche de fraîcheur et d’une ceinture qui souligne la taille. Le côté glamour de la tenue est assuré par une paire de bottines à talons hauts à bouts ouverts dont la couleur moutarde se marie très bien avec le kaki. Ce look fonctionne tout aussi bien avec une combinaison, parfaite alternative à la minirobe. Associées à des accessoires nude, c’est une tenue qu’on adopte sans hésiter au bureau !

Safari city

Pour un look urbain aux inspirations safari, le designer américain Ralph Lauren propose une tenue composée d’un short élégant, un trench souple et fin, d’un pull léger et bien évidemment d’un chapeau à large bord. L’astuce : ajouter une pièce claire comme un jean délavé ou des accessoires couleurs métallisées pour donner une allure plus casual et moderne à la tenue.

13 avril, Michelle Wenzel

©Getty Images
Actu mode

Le nouveau laçage

Aperçue sur les podiums de Givenchy, Louis Vuitton et Gucci durant la dernière semaine de la mode, la fermeture par un laçage façon corset s’impose désormais comme l’alternative aux boutons et apporte un charme désuet à n’importe lequel de nos vêtements. Robes, tops ou même pantalons, tous prennent une influence XVIIIe siècle que l’on réinterprète à notre façon !

Comment adopter le laçage ?

La réponse est simple et dépend de l’envie et de l’occasion. Pour un look sexy et chic à la fois, on s’inspire du défilé Givenchy et on opte pour un débardeur noir au décolleté lacé. On l’assortit avec un slim noir et taille haute, les plus audacieuses le choisiront en cuir. Les bottines talons hauts et bout ouvert ainsi que la ceinture complètent cette tenue, idéale pour un rendez-vous ! En revanche, c’est la version tunique blanche que l’on choisit pour partir en vacances. On adopte la tendance seventies et on l’assortit avec un jean flare et des sandales à talons. Le plus : nouez un joli foulard dans les cheveux pour une allure gipsy chic.

10 avril, Sara Bongiovanni

©adidas
Journal

Adidas – nouvelle technologie Climachill

On aime l’été, on aime le soleil : ce n’est pas la question. Mais par cette chaleur, l’entraînement sportif peut vite devenir plus éprouvant. Bonne nouvelle, le tissu haute technologie Climachill d’Adidas vous permet de maintenir la cadence !

Les différents composants de ce nouveau tissu vous offre un meilleur confort en maintenant votre corps au frais et au sec ! Ce t-shirt d’entraînement appartient à la nouvelle génération de vêtements Adidas : le tissu Climachill, grâce à des billes en aluminium, garantit une meilleure évacuation de l’humidité et de la chaleur pendant l’exercice. De plus avec sa coupe Formotion, ce top suit le moindre de vos mouvements et vous offre un confort optimal.

Le Dr. Maarten Hupperets, expert Adidas, nous explique pourquoi il est essentiel pour un athlète de maintenir une bonne température du corps lorsqu’on fait du sport : « En réaction à l’exercice sportif effectué dans une ambiance où les températures sont plutôt hautes, la température du corps peut augmenter jusqu’à 3°. Or il est important de maintenir une température corporelle stable : l’athlète doit donc dépenser plus d’énergie afin de perdre de la chaleur. »

Ce top fabriqué à partir du tissu haute technologie Climachill apporte donc un véritable soutien et est le meilleur allié des sportifs, qui refusent d’abandonner l’entraînement même en été !

10 avril, Dinah Berger

© Getty
TOP 3

Quelle veste ce printemps ?

Froid, puis chaud, froid, puis chaud… Bienvenue dans le casse-tête de la mi-saison ! Mais pas de panique, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur les trois types de vestes à adopter pour le printemps. Come-back 90’s, allure sport-chic ou tendance minimaliste, il y en aura pour tous les goûts.

Le trench fluide

Élégant, épuré et en phase avec l'air du temps, le trench fluide ne laisse pas indifférentes les adeptes du minimalisme chic cher à Phoebe Philo... Si l'on doit aux shows Céline l'avènement des Birkenstock, ceux-ci ont également favorisé à faire du peignoir d'extérieur, aussi appelé trench-coat souple, l'un des nouveaux indispensables des fashionistas pour la mi-saison. Avec une jupe, un pantalon large, des escarpins ou des baskets, il se porte avec tout et rend classe et élégante n’importe quelle tenue.

La veste bomber

Estampillé 90’s, le bomber revient dans nos dressings printaniers sans crier gare. Mais loin du modèle masculin de l’époque, il s’adapte au look chic et cool des filles d’aujourd’hui. L’idée est de féminiser cette pièce au look sportif, avec une forme plus aérienne, des jeux de couleurs, d’imprimés et de matières ainsi qu’en le combinant à un dressing féminin. Comme le mannequin Dash Gold, on mise sur une jupe midi et des sandales colorées. Effet garanti !

Le coupe-vent

Et oui ! Une des grandes tendances du printemps, c’est le vêtement de pluie. Avec le retour des 90’s et la tendance running qui ne cesse de s’essouffler, de nombreuses marques de sport créent des vêtements dits « pratiques » de plus en plus stylés. Après les sacs à dos, les casquettes, les sweats et autres teddy, c’est au coupe-vent d’investir vos tenues les plus stylées. Pour ne pas avoir l’air de sortir de la salle de sport, on le porte chic avec une robes, des chaussures à plateforme et une jolie pochette.

8 avril, Léa Estruch

© Getty Images
Icône de style

Le monde merveilleux d'Elena Perminova

La top modèle russe est devenue en l’espace de quelques temps une véritable icône de mode. Mariée au millionnaire Alexander Lebedev, propriétaire de journaux indépendants et du London Evening Standar, Elena Perminova vit un véritable conte de fées fashion. Assise au front row des défilés de mode les plus importants, elle compte parmi ses amis, les personnages les plus influents de l'industrie et ne cesse de surprendre les photographes de streetstyle avec des tenues toutes plus belles les unes que les autres !

Un style chic et glamour

À seulement 28 ans, cette mère de trois enfants, Lena - comme la surnomme ses amis et followers – adopte un style plutôt romantique. C’est avec une silhouette mince et élancée, et ce seulement deux mois après son accouchement, qu’elle apparaît vêtue d’un pantalon flare taille haute et d’une blouse légère à l’esprit 70’s. De manière générale, elle aime twister ses looks avec des matières spéciales, des imprimés ou encore des couleurs vives. On aime particulièrement le détail de la broche en forme d’insecte qui habille et en même temps attire le regarde sur le décolleté plongeant de sa robe lors du défilé Pringle of Scotland. On s’inspire de cette tenue en copiant l’association du blazer oversize gris avec une robe couleur lie de vin que l’on assortit avec des sandales nude : chic et tendance.

7 avril, Amanda Valle

© Getty Images
Tendance

PLATEFORM-SHOES : PRENEZ DE LA HAUTEUR !

Enfilez vos semelles épaisses mesdemoiselles car ces chaussures sont les nouvelles it-shoes de la saison. Au placard les ballerines et autres mocassins, cette année, le compensé fait de l’ombre au plat. Il est grand temps de s’élever dans les airs !

Comment les adopter ?

Démocratisées par Stella McCartney la saison dernière, la plateforme-shoe squatte toujours le devant de la scène mode. Oubliez le look Spice girls où le pantalon « trompette » cachait de lourdes chaussures compensées, aujourd’hui les maxi-semelles se montrent. Ultra-contemporaines et glamour, il faut qu’elles se voient ! Jupe-culotte, pantalon 7/8 et jupe midi seront donc leurs meilleurs alliés en mettant l’accent sur la cheville et la chaussure tout entière. Autre détail non négligeable, elles affinent la silhouette et contrairement aux talons aiguilles, elles offrent un gage de stabilité. Beaucoup plus pratique sur le dancefloor, non ?

2 avril, Léa Estruch

 
Dresscode

Une nouvelle impulsion

Elle est enfin là ! La saison des courses est ouverte et la hausse des températures nous pousse à sortir plus régulièrement. Que ce soit pour un jogging ou pour un premier marathon - la saison est désormais idéale pour s’entraîner et se fixer de nouveaux objectifs de course!

Toujours au top du style

Que ce soit les amatrices de jogging ou les marathoniennes, elles ont tous adopté le principe de l'oignon. En multipliant les couches, la joggeuse est préparée à toutes les conditions météorologiques. Notre conseil pour une tenue parfaite : une veste légère et étanche, à porter sur un t-shirt anti-transpiration et un short de running. Les matériaux respirant, qui évacuent l'humidité et permettent d'équilibrer la température du corps, assurent un certain confort pendant la course.

Une tenue n’est complète qu’avec des chaussures ! Encore faut-il avoir les bonnes. Pour les endurantes, l’amorti est un critère essentiel. En effet courir longtemps sur un terrain dur sans les bonnes chaussures peut créer un traumatisme au niveau des articulations. En revanche, les sprinteuses choisiront plutôt des chaussures légères, idéales pour des temps courts.

Défi relevé !

Quel que soit votre objectif, courir régulièrement est important ! Pour ne pas rester sur ses acquis, on se décide à faire un petit changement dans l’entraînement. Selon l’envie et selon l’humeur, ajouter des défis lors du jogging permet de mettre un peu de challenge dans notre routine et de travailler différemment, comme les foulées allongées ou encore la course fractionnée ! Pas besoin de coach, on se sert des intersections ou des arbres comme point de repère !

1 avril, Dinah Berger

© Dorothy Perkins
Portrait de marque

Au Nom de la Rose!

Lorsqu’une marque est nommée d'après une sorte de rose, les magasins ne peuvent qu’être florissants ! Depuis 1919, Dorothy Perkins offre des modèles variés au design moderne et frais. Pour la nouvelle saison, la marque anglaise dévoile la collection « Style Heroes » de pantalon 7/8 : irrésistible !

Essaie un peu plus court !

Difficile à croire, mais dans les années 50, il était considéré comme scandaleux de porter des modèles Capri ou des pantalons similaires dévoilant la cheville. Trop provocant et sexy pour les anciens gardiens de la moralité publique, c’est des femmes comme Audrey Hepburn, Sophia Loren et Anita Ekberg qui ont fait du « corpus delicti » un fait social finalement acceptable. En 2015, la réponse au débat « porter ou ne pas porter » ne fait plus aucun doute. Que ce soit la version jegging moulant ou jean casual, imprimé ou uni de couleur vive : le pantalon 7 / 8 est tendance et polyvalent. Typiquement français, on peut porter ce must-have avec un pull fin et col roulé pour un look casual, avec une jolie blouse féminine pour un rendez-vous, ou encore un t-Shirt et une veste kimono pour le bureau.

Un look complet

Pour un look estival et féminin parfait et complet, il nous manque bien sûr encore une paire de chaussures. Très clairement, nos favoris sont les escarpins dans toutes les couleurs et tous les imprimés. L’essentiel est que la tenue ne soit pas trop sauvage, à savoir dépareillée. Le secret : les motifs doivent être dans la même palette de couleurs que le reste de la tenue, par exemple une tunique imprimée floral dans des tons poudrés se portera avec un pantalon rose ou rouge.

31 mars, Michelle Wenzel

© Getty Images
Tendance

5 fruits par jour

Les fruits sont plus que de simples aliments : c’est un mode de vie. Bons pour la santé, ils ont envahis nos assiettes mais aussi notre armoire ! Avec ses couleurs acidulées, l’imprimé fruit apporte, depuis quelques saisons déjà, une touche de fraîcheur à nos tenues et nous met de bonne humeur ! Comment adopter un look fruité :

Une tenue qui porte ses fruits

Depuis que Chloé a lancé le t-shirt Ananas, ce fruit exotique est sur tous les fronts. Et tant mieux ! Sa forme nous rappelle les palmiers de nos vacances et sa couleur orangé et verte donne un coup de pep’s à n’importe quelle pièce de notre dressing. On l’aime sur un pull ou sur un t-shirt, mais il fonctionne aussi très bien sur les espadrilles… La combinaison de fantaisie et de joie n’a aucune limite !

Afin de mettre en valeur l’imprimé fruité, on opte pour une tenue simple et de couleur claire. Le sweatshirt de Markus Lupfer, avec le mot banane en calligramme, s’assortit par exemple très bien avec un jean blanc et des sandales compensées: un look casual idéal pour la mi-saison. Le top signé Wildfox réveille en nous notre esprit de festivalière. On le combinera donc avec des pièces estivales comme unshort taille haute, un kimono à franges et des sneakers. Il ne nous reste plus qu’à reprendre en cœur : salade de fruit, jolie jolie jolie…

30 mars, Constanze Bilogan

©adidas
Evénement

Superstar ! Supercolor ! Supercool !

« My adidas and me, close as can be, we make a mean team, my adidas and me » Run DMC, un des grands du monde de la musique, a contribué à faire de la marque de Adidas un must-have en chantant ses douces paroles…

Adidas Originals Superstar est LA basket culte ! Et cette affirmation est confirmée par le monde entier : que ce soit les célébrités, les « cool-kids » ou bien, tout simplement, les fans de sneakers en tout genre. Dans les années 70, elles étaient même portées par les joueurs de baskets de la NBA ! Cette fameuse basket, âgée de 45 ans tout de même, se réinvente cette saison.

Pharell dans l’équipe

Pour son projet actuel, la marque a accueilli le très célèbre Pharrell Williams dans la « Team Superstar ». Il apporte un coup de pep’s au design de la plus classique des baskets en jouant avec les couleurs de l’arc en ciel. En effet la super star (Pharrell) pousse un peu plus loin sa collaboration avec Adidas et créé le « Supercolor Pack » : la sneaker Superstar est réinterprétée dans 50 nuances différentes ! Laissez exprimer votre personnalité et choisissez la couleur qui vous correspond le mieux : du rose au bleu en passant par le vert kaki… Le plus dur est d’en choisir une !

La sneaker a beau avoir été immergée dans un bain de couleur, le modèle reste le même et garde cette touche rétro dont on est fan. La semelle épaisse en caoutchouc et les trois bandes sur le côté sont encore présentes et continuent à nous enchanter. Et pendant que vous êtes en train de rêver à la combinaison de couleurs parfaites, on vous donne encore une bonne nouvelle : les 50 couleurs de l’adidas Originals Super Supercolor Pack sont disponibles sur le site ! À vos marques, prêts, feu, partez ! Ou comme dirait Pharell « Come get it, Bae ! »

27 mars, Constanze Bilogan

© Getty Images
Dresscode

Cool avec un col

Dans la rue, sur les podiums et probablement aussi dans un coin de votre armoire : le col roulé blanc est partout. Avec la bonne association, vous pouvez faire de cette pièce autre fois réservé aux looser du lycée, une pièce hyper tendance. Zoom sur ce classique oublié :

La tenue de Linda

La blogueuse néerlandaise, Linda Tol, qui a remporté l'an dernier le Zalando Blogger Award, nous montre comment condenser plusieurs tendances dans une seule tenue. Elle choisit un modèle de col roulé fin qu’elle associe avec un tailleur pantalon glacier, couleur phare de la saison, pour un look androgyne et minimaliste à la fois. Le col roulé présente ici la parfaite alternative à la chemise classique. Son rouge à lèvre de couleur vive apporte une touche de féminité au look. Elle complète la tenue avec des lunettes à verre large.

Nouveau détail

Le col roulé est le partenaire idéal de la mi-saison ! Il nous permet de porter une pièce estivale, même quand les températures sont encore un peu fraîches ! On s’inspire du look de Veronika Heilbrunner, du Harper’s Bazaar allemand, qui porte sur un col roulé blanc, une robe d’été longue et légère. Ce détail n’est évidemment pas un hazard. Ce pull fin apporte une touche lumineuse et urbaine à la tenue et attire l’attention sur le visage. Le plus : les grosses baskets noires qui contrastent avec l’imprimé fleuri de la robe.

26 mars, Iris Molenaar

© GETTY IMAGES
JOURNAL

Gravure de mode : Iris Apfel

Sans des femmes comme elle, le monde de la mode serait cent fois moins excitant… Oui, on pourrait même aller jusqu’à dire que la mode serait ennuyeuse. Mais heureusement, elles sont là, les excentriques, les femmes qui se détournent des conventions pour suivre leurs propres règles. Comme Iris Apfel : designer américaine, femme d'affaires et icône de mode. Le documentaire « Iris » réalisé par Albert Maysles, sortira dans les salles le 29 avril aux Etats-Unis (dates à venir pour les cinémas français). Une occasion pour nous de revenir sur les principes de Madame Apfel…

Le style personnel ne se copie pas

Iris Apfel a toujours suivi son propre chemin, elle n’a jamais cédé aux diktats de la mode. Depuis plus de 50 ans déjà, elle surprend et nous rend fans avec ses looks étranges, où se mélangent différents motifs et couleurs, avec de nombreux bijoux et en signature : des verres de lunettes surdimensionnés et du rouge à lèvres pétant. Son conseil le plus précieux : « Soyez heureux plutôt que bien habillé. Je préfère avoir l’air non-conventionnel et me sentir bien, que l'inverse. »

Sois ouvert et expérimental

« Si tu veux essayer de nouvelles choses, fais-le. Personne ne t’arrêtera parce que tu portes la mauvaise jupe. » D'une manière charmante, ce drôle d’oiseau New-Yorkais, qui a travaillé pour la Maison Blanche, nous rappelle que la mode est quelque chose avec laquelle on doit s’amuser. Parce que, pour trouver son propre look, il faut d’abord se connaître, savoir ce qu’on aime et ne pas avoir peur d’expérimenter. Peu importe qui est-ce que l’on offense en le faisant.

Le style, c’est l’attitude, l’attitude, l’attitude

Et de cela, l’icône de style en a en abondance ! Du haut de ses 93 ans, Iris Apfel nous prouve encore que, peu importe la façon dont quelqu’un est habillé, si son attitude ne correspond pas : sa tenue n’aura aucune valeur. On reprendra bien un verre de cette déclaration si rafraîchissante !

25 mars, Michelle Wenzel

© Getty Images
Icône de style

Jenna Lyons : la femme qui habille l’Amérique

Jenna Lyons est connue non seulement pour sa carrière mais aussi pour son style très reconnaissable : lunettes à verres larges, queue de cheval serrée et rouge à lèvres rouge. La directrice de la création de J.Crew est devenue en l’espace de quelques années, la préférée des photographes de streetstyle. C’est avec verve, qu’elle nous montre son look boyish « inachevé ». Une chose est certaine : elle a assez de personnalité pour nous surprendre chaque jour avec de nouvelle tenue. Nous vous révélons le secret mode qui se cache derrière ce cerveau créatif…

La longueur est la clé

Les looks de l’icône mode Outre-Atlantique sont variés : des jeans aux pantalons, de la chemise à la blouse féminine et des chaussures plates à talons vertigineux, Jenna porte de tout. Elle a cependant un penchant pour les pièces qui mettent l’accent sur sa silhouette longiligne, comme un pantalon long et large ou une maxi-jupe. Le plus souvent, elle les combine avec une chemise simple et une paire de talons hauts.

Elégante en Tomboy

Il y a dans le style de Jenna, cette touche masculine, qui rend ses tenues tout particulièrement élégantes. En plus de sa passion pour le denim, elle est une véritable experte du « mix and match » de différents matériaux et motifs. Les pièces clés de son look boyish ? Un jean boyfriend, une chemise large, un blazer oversize et des baskets. La pochette bien choisie et le rouge à lèvre rouge assurent le côté sexy et féminin du look. Son credo mode ? Portez ce que vous aimez !

24 mars, Elseline Tolhoek

© Getty Images
Tendance

La nouvelle marinière

Quand on vous dit top à rayures, vous vous voyez déjà en marinière, accoudée au comptoir d’un café parisien, mangeant un croissant et buvant un café noir, ou bien vous promenant sur les plages de Bretagne, les cheveux dans le vent… Mais cette saison, les rayures mènent la vie dure au modèle classique et aux clichés qui vont avec ! Vous êtes prêtes pour le grand nettoyage de printemps ?

Franchir la ligne

Les rayures se parent de couleurs vives et se décalent pour twister les pièces les plus basiques de votre dressing. Ainsi la robe midi, dont la longueur peut vite donner une allure un peu désuète, est modernisée par le jeu d’orientation. Que l’on choisisse des rayures de couleurs ou noires et blanches, l’important est la largeur ! Une ligne de départ, qui nous met de bonne humeur et que l’on est prête à franchir!

23 mars, Constanze Bilogan

© Reebok, Getty Images
Portrait de marque

Gonflée, la ZPump fusion !

Juste à temps, la nouvelle saison fait sortir à l’air frais, les amateurs de sport d'endurance. Mais au lieu de chaussures de courses lambda, on choisit désormais le modèle Reebok ZPump Fusion. Cette paire de running s’adapte parfaitement bien à la forme du pied grâce à ses nouvelles fonctionnalités. Comment ça marche et avec quoi les porter, on vous dit tout ici !

Jamais deux sans trois

Toutes celles qui sont déjà allées courir, rien qu’une fois, savent qu’une bonne paire de chaussures est essentielle. Sinon le plaisir se transforme vite en calvaire et peut aussi être dangereux pour le corps. Afin de pouvoir fournir aux joggeuses le soutien et le confort nécessaire, les concepteurs du modèle ZPump Fusion se sont basés sur trois composants principaux. L’élément le plus important : le système de poche d’air qui assure le maintien du pied. En plus de celui-ci, le chausson de compression permet d’adapter la chaussure à la forme de pied du coureur. Enfin, la semelle extérieure « Z Rated », inspirée de la technologie utilisée pour les pneus de voiture, assure plus d’adhérence au sol et permet donc au coureur un meilleur contrôle et d’éviter les dérapages.

Une sportive à l’allure urbaine

Avec la semelle blanche qui contraste avec l’association du noir et du néon, ce modèle de sneakers montre tout son potentiel « streetstyle », comme le confirme l'événement de lancement qui a lieu à New York. L’américain Jon Jones, spécialiste en arts martiaux mixtes et nouveau visage de la marque et la modèle Hannah Davis ont déjà adopté la tendance. La tenue de jogging doit rester cohérente avec le design de la chaussure : noir avec des touches de lumière.

20 mars, Michelle Wenzel

© Alexandre Giannoulatos
Interview

Rencontre avec Marjorie Mathieu, la créatrice de « Lollipops »

Ultra-féminine, Marjorie Mathieu est à l’image de sa marque de chaussures et d’accessoires. Lancée en 1999, Lollipops propose des collections gourmandes et girly très prisées des fashionistas. En qualité de directrice de création, Marjorie Mathieu nous a reçus dans son immense showroom pour nous parler de ses passions : la mode, les voyages et la musique.

Comment le projet « Lollipops » est-il né ?

Lorsque la marque est née, je travaillais déjà dans la mode chez Daniel Hechter. Petit à petit, j’ai eu envie de créer ma propre marque. A l’époque, il n’y avait pas vraiment d’accessoires sur le marché. Il y avait du très cher et du très cheap, mais pas d’entre deux. L’idée était donc de créer des accessoires amusants et très collés aux tendances des saisons. Lollipops a donc été lancée en 1999. Le succès aidant, on y a ajouté des chaussures car ça s’inscrivait dans un prolongement naturel de la marque.

Comment définiriez-vous la femme « Lollipops » ?

Je dirai qu’il s’agit d’une femme active, plus ou moins jeune autour de 30 et 40 ans, qui a envie de se lâcher avec ses accessoires. C’est un terrain de jeu facile pour une femme. On peut avoir un sac rouge et un tailleur : ce n’est pas un souci. Mais un tailleur rouge, c’est tout de suite plus compliqué à assumer.

Comme définiriez-vous l’ADN de « Lollipops » en quelques mots ?

La gourmandise, la fantaisie, et la féminité.

Les voyages vous inspirent-ils ?

Je voyage tout le temps. Je visite les grandes capitales toutes les saisons. J’essaie aussi d’aller dans les pays émergents pour voir ce qui peut être intéressant au niveau du savoir-faire local, l’artisanat m’influence énormément. Mais les destinations varient. Il y a une époque où j’allais beaucoup au Japon, car la période Manga était très forte et nous avons beaucoup surfé sur cette vague. Le style « petite poupée japonaise » correspondait très bien à la marque. Le chat, qui collait bien avec l’esprit japonisant, est resté.

Et ce chat est donc votre mascotte ?

Oui, c’est le chat que j’avais quand j’étais enfant. Il s’appelait Lady, donc c’est devenu Lady Cat. Maintenant j’ai un chien, un bull terrier, qui est lui aussi très présent dans nos accessoires. Les animaux sont un peu comme les fils conducteurs des collections. Je trouve qu’ils correspondent bien à l’esprit de la marque et permettent d’apporter de la fantaisie et un côté décalé aux produits.

Comment définiriez-vous le style français ? Est-ce que votre marque correspond, selon vous, à ce style ?

Alors c’est assez paradoxal, on joue beaucoup avec la Tour Eiffel, mais on n’a pas un style français à proprement parler. On s’amuse beaucoup avec le cliché. Mais nos collections correspondent plutôt à un style londonien.

Quels ont été vos inspirations pour la collection Printemps – Eté 2015 ?

Les imprimés sont toujours très présents dans mes collections. Le motif léopard fait partie intégrante de la marque : j’adore ce motif, je dois avoir une cinquantaine de robes léopard ! Le graphique est le thème d’entrée de saison, avec des rayures et des lignes plus structurées que l’on retrouve dans les chaussures et les sacs. Et puis, il y a toujours un gros thème ethnique en été, avec lequel je m’amuse beaucoup.

Quelles seraient vos icônes mode ?

Je n’ai pas d’icône vraiment connue… Je m’inspire énormément de la rue. Lollipops est une marque populaire, je n’ai pas du tout une approche élitiste de la mode.

Y-a-t-il un artiste ou un créateur avec lequel vous aimeriez travailler ?

J’ai beaucoup travaillé avec des Djs. J’ai tendance à être plus attirée par le monde de la musique, je trouve ça très inspirant. J’aime beaucoup Lily Wood & the Prick par exemple.

Votre dernière folie mode ?

Ce sont des chaussures Miu Miu : des salomés à paillettes. Je suis très chaussures et j’adore Miu Miu.

Votre dernier Fashion Faux Pas ?

Probablement lors de mon dernier voyage à Londres. Les anglaises ont un style tellement extravagant que lorsqu’on est là-bas, on se laisse emporter ! En plus, faire du shopping avec mes deux filles qui sont ados, je me laisse vite embarquer et j’achète des choses que je ne porterai jamais, comme une robe hyper moulante et fleurie : elle restera au placard celle-ci ! (rires)

Un détail qui fait toute la différence ?

Les détails sont très importants. L’accessoire, c’est le détail. Soigner ses cheveux, ses mains, et ses pieds... c’est important !

Le conseil mode que vous pourriez donner ?

Pas de baskets ! C’est la guerre avec ma fille. J’en porte de temps en temps, mais juste pour le sport. Moi je triche, je mets toujours des talons à l’intérieur. D’ailleurs, dans tous les modèles de ma collection, il y a des petits talons. Je n’aime pas être à plat : je trouve que ça ne fait pas une jolie démarche.

Quels sont vos projets futurs ?

Je voudrais ouvrir un café « Lollipops ». Une sorte de marché où se mélangerait nourriture et sacs en cuir uniquement. Un lieu sain et sympathique, avec de la musique !

Merci beaucoup Marjorie !

19 mars, Léa Estruch

© gx by Gwen Stefani
JOURNAL

GX by Gwen Stefani

Le minimalisme est partout ? Pas chez Gwen Stefani. Parallèlement à la musique, la chanteuse laisse exprimer sa créativité en tant que designer. Après avoir dessiné du prêt-à-porter pour la marque LAMB et Harajuku Lovers, elle lance désormais sa propre collection de chaussures. Une véritable exclusivité européenne, car la marque n’est disponible que chez nous !

« Le style n’est pas une question de tendance, mais plutôt une question d’attitude », c’est que nous confie Gwen Stefani au sujet de sa collection. Une collection qui reflète indéniablement son propre style avec un design pointu et des couleurs vives qui ne trompent pas. En effet, l’association du noir et du blanc est rehaussée ici par une touche néon, tandis que les découpes extravagantes et les éléments ethniques apportent aux escarpins une allure plus que moderne. Typiquement Gwen. Le plus : les chaussures sont fabriquées uniquement à partir de matériaux vegan. Dans un monde où la conscience de l’exploitation animale est de plus en plus grande, cette mère de trois enfants sonne, encore une fois, parfaitement juste. Au fait, Gwen Stefani sort également son troisième album solo, produit par son collège de l’émission « The Voice », Pharrell Williams. Une année pleine de beaux projets !

18 mars, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Dresscode

Le retour de la salopette

Culte dans les années 90, la salopette n’avait pourtant pas la vie simple. Presque comme une punition, votre mère vous ordonnait de la porter lorsque vous n’étiez pas encore en âge de choisir vos propres vêtements. Aujourd’hui, c’est avec un air de défi que vous l’arborez dans la rue ! Ce must-have de la saison se décline dans de nombreux modèles et ce pour tous les styles. Voici quelques conseils pour éviter tout dérapage.

Super Mario : la revanche

Tous ceux qui ont aidé Super Mario à sauver la princesse dans le champ de champignons savent de quoi il s’agit… Le look à l’esprit sportif de la blogueuse danoise, Pernille Teisbæk, semble presque en avoir été inspiré ! La salopette du plus célèbre moustachu de l’histoire du jeu vidéo se porte ample avec des bottines à talons. On approuve à 100% le choix du pull à col roulé, accessoirisée d’un foulard de couleur. Enfin, la pochette colorée et à message apporte à cette tenue à l’apparence sobre, le côté irrévérencieux qui nous manquait.

Inspiration Woodstock

Plus compliqué lorsqu’il s’agit des hanches : l’astuce est de ne pas superposer trop de couches de vêtements afin d’éviter de créer un volume excessif et paraître plus large que l’on n’est en réalité. La version short est l'uniforme des participants aux concerts et festivals et marque officiellement le début de l’été en ouvrant la voie aux looks estivaux. On ose le top imprimé et coloré qui se devinera sur l’ouverture de côté de la salopette et on choisit un sac à dos et des baskets montantes pour une allure casual. On n’oublie pas les bijoux : bagues à tous les doigts et superposition de colliers pour une dégaine gipsy cool. Allez courage, bientôt le printemps !

17 mars, Amanda Valle

© Buffalo
Portrait de marque

Girl Power avec Buffalo

Qui n’en a pas eu ? Ces volumineuses chaussures à semelles compensées des années 90, qui nous procuraient avec sa hauteur vertigineuse une toute nouvelle perspective sur la vie. Oui, on parle bien des Buffalo. Mais depuis, la marque de chaussures allemande a dépassé le stade de ses anciennes boots devenues cultes et a évolué pour devenir une des marques phares des femmes aimant la mode. Avec des couleurs fraîches et lumineuses, les modèles de la nouvelle collection annoncent un chouette jeu de jambe. Zoom sur Buffalo :

En forme pour le printemps

Les grandes tendances de la collection Printemps-Été sont les couleurs pastel ou vives, les pièces à découpes et les compensées. Les escarpins classiques, grâce à leur nuance pâle et à la matière serpent qui leur apporte une touche modernité, nous invitent à flâner sous le soleil. On les assortit à un jean retroussé ainsi qu’à une blouse blanche pour un look féminin au quotidien qui fonctionnera parfaitement bien au bureau. Avec une jupe-culotte et un haut style « biker », on aura tendance à choisir des hauts talons : un look parfait pour une soirée. On peut aussi choisir des teintes métalliques pour un côté plus glamour.

Mais la marque veille à offrir autant de choix à celles qui, comme Audrey Hepburn, préfèrent le plat. Les ballerines noires, blanches ou couleur crème se portent idéalement avec un pantalon cigarette et une chemise à rayures, tandis que la version colorée féminise l’association d’un jean boyfriend et d’un top imprimé.

Et oui, les plateformes sont aussi de retour, mais elles sont moins dramatiques que dans les années 90, on vous rassure. Au contraire, on aime le look casual à la dégaine seventies de ces sandales compensées qu’on assortira d’un pantalon évasé et d’une tunique légère.

13 mars, Michelle Wenzel

© Getty Images
Coulisses

Le meilleur des défilés parisiens

Avec plus de 90 défilés, la semaine de la mode parisienne clôture cette période de folie mode. Après avoir décrypté ceux de New York, Londres et Milan, voici notre best-of des tendances repérées sur les podiums parisiens.

L’amour de la mode

Alors qu'une exposition sur Jeanne Lanvin vient d'être inaugurée au musée Galliera, Alber Elbaz, directeur artistique de la maison, a offert une somptueuse collection tout en opulence inspirée par ses origines marocaines. Une allure chic et gipsy que l’on retrouve également chez Dries Van Noten, Isabel Marant et Chloé. Du côté de la maison Balmain, Olivier Rousteing continue son ascension et signe des silhouettes fortes et formidablement colorées. La vague seventies continue pour Dior qui fait mouche avec des pièces sensuelles aux motifs multicolores ; tandis que chez Vuitton, Nicolas Ghesquière joue sur le thème de la glace avec mailles scintillantes et manteauxfaçon ours polaire.

Les temps forts

Parmi les images marquantes, nous retiendrons une fois de plus l’extravagance de Karl Lagerfeld qui a transformé le Grand Palais en vaste brasserie Belle Époque le temps d'une collection très réussie entre tweed et maille jacquard. Comme à son habitude, Valentino a offert un show fabuleux rempli de silhouettes romantiques et gracieuses mais a aussi créé la surprise avec l’apparition de Ben Stiller et Owen Wilson, alias Derek Zoolander et Hansel. En plein tournage de la suite de Zoolander 2, les acteurs ont fermé le défilé sous une pluie de cris et d’applaudissements.

Les nouvelles nominations

Scrutés, décryptés, analysés, plusieurs créateurs nommés dernièrement ont fait leurs premiers pas cette saison. Evidemment, tout le monde attendait le retour de John Galliano chez Margiela qui a offert une collection énergique et rebelle. Guillaume Henry chez Nina Ricci a imaginé des silhouettes élégantes et très féminines en robes transparentes et manteaux opaques. La femme Carven, pour Alexis Martial et Adrien Caillaudaud, est une sorte de néo-Jane Birkin très sixties mais avec un vestiaire moderne. La très talentueuse Nadège Vanhee-Cybuslki a elle, dédié sa collection au savoir-faire de la maison Hermès avec des lignes sobres et un très beau travail du cuir. Prochain épisode en septembre !

12 mars, Léa Estruch

plus de photos

© Alex’s Closet © J’aime tout chez toi
JOURNAL

Interviews de blogueuses en direct de Paris

Toujours en direct de la semaine de la mode de Paris, cette fois-ci ce sont les deux blogueuses Alexandra de « Alex’s Closet » et Alice de « J’aime tout chez toi » que nous rencontrons. Elles nous ont accordé un peu de leur temps pour répondre à nos questions et décrypter avec nous les dernières tendances vues sur les podiums. Elles nous confient leurs conseils pour se préparer. Alors, prêtes ?

Comment vous préparez-vous pour cette semaine de la mode ? Quel est le bon look à adopter ?

Alexandra (Alex’s Closet) : Il faut que je reconnaisse que je ne suis pas la plus organisée, j’organise la fashion week quelques semaines à l’avance en ce qui concerne les défilés et quelques jours seulement en fonction de mes looks car je m’habille souvent en fonction de mes humeurs (et surtout du temps). Le mieux je pense est de rester soi-même. Jamais je n’adopterais une tendance tout ça parce qu’elle cartonne en ce moment et je vais rarement sacrifier ma santé pour être bien habillée, du style jupe sans collant par -10°. Je reste fidèle à mon style et mes envies. On peut cependant adopter une pièce de la marque lorsque l’on assiste au défilé, c’est sympa.

Alice (J’aime tout chez toi) : La Fashion Week est le moment idéal pour se permettre quelques extravagances ; j’essaie de concocter quelques looks originaux mais sans trahir mon style qui reste assez simple et minimaliste. Inutile de se déguiser, il suffit d’accessoiriser son look avec une ou deux pièces fortes.

Quel est votre coup de cœur de cette semaine ?

Alexandra : J'ai adoré le défilé Chloé que j'ai trouvé sublime, tant dans les coupes, les matières et les couleurs. Aussi le Défilé Kenzo était assez impressionnant avec ces passerelles géantes et mouvantes qui suivaient les mannequins en marchant. En ce qui concerne les tendances je retiendrais encore pour cette année; le long, et tant mieux car j'adore ça !

Quelle est la pièce indispensable pour la nouvelle saison printemps-été ?

Alex : Je pense que THE pièce sera le trench, long, court, coloré, il va y en avoir dans toutes les boutiques.

Alice : Une paire de tennis blanche immaculée, à l’image des Stan Smith qui ont fait leur grand retour cette année.

Quelle est votre astuce pour rester féminine tout en étant à l’aise dans tes vêtements ?

Alex : Je mise beaucoup sur la coiffure et le maquillage. J’ai un style très masculin et je me perds souvent dans mes vêtements large mais j’accentue mon rouge à lèvre, je me coiffe et mets des bijoux, cela me permets de finalement ressembler à une fille. Aussi je mets des talons lorsque mon look est total loose, cela casse et ajoute la touche de féminité.

Alice : La tendance sportswear, que j’ai rapidement adopté, est une aubaine pour rester à l’aise tout en étant stylée. Pour ce qui est de la touche féminine, une jolie mise en beauté reste mon meilleur allié.

Alex, j’ai cru comprendre que tu vivais entre Paris et Montréal, est-ce que les looks diffèrent beaucoup ? T’habilles-tu de la même façon dans ces deux villes ?

Alex : Oui en effet je fais beaucoup d’aller-retour entre Paris et Montréal. Je m’habille de la même façon en été, printemps et automne mais dès que l’hiver arrive je suis obligée de changer mes habitudes à Montréal. Il est difficile de porter des vestes en cuir et écharpes par -30°c. Mon astuce: Le layering, top anti-froid + pull + bombers + manteau + écharpe = je suis une pro !

Alice, tu animes ton blog avec ton compagnon, quelles pièces lui piques-tu le plus souvent dans son dressing ? Avec quoi les assortis-tu ?

Alice : Je lui pique très régulièrement ses chemises, un grand classique, que je porte volontairement larges dans un jean taille haute ou avec une mini en cuir associée à une paire de baskets.

11 mars, Gallianne Chateaux