Afin de vous proposer le meilleur service possible, Zalando utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

×J’accepte.

Service client GRATUIT 0800 740 357

Livraison et Retour GRATUITS

Satisfait ou remboursé sous 30 jours

×
© Esprit
Coup de cœur

Voyage, voyage

Terminées les hésitations entre plusieurs destinations de vacances. Don d’ubiquité ? Non, juste l’ajout de pièces aux influences exotiques dans notre valise ! Et oui, le kimono à l'inspiration asiatique signé Esprit vous donne l’impression d’être en vacances au Japon, alors que vous sirotez en fait un cocktail sur la plage de Capri. On choisit un slim bleu, des sandales et une chemise blanche pour nous accompagner dans ce tour du monde à travers les tissus et les imprimés. Une envie d’ailleurs qui se reflète dans nos tenues !

20 maggio, Constanze Bilogan

© Getty Images
FLASHBACK

Pin-up !

« Les femmes qui ont du goût portent des maillots de bain 1 pièce », c’est ce qu’a déclaré Deena Al-Juhani Abdul Aziz, princesse saoudienne, femme d'affaires et favorite des photographes de streetstyle. Et on ne peut qu’approuver ! Qui n'a pas rêvé de ressembler à Elizabeth Taylor sur cette photo datant des années 50 ? Ce maillot de bain très féminin à l’esprit rétro signé Cyell fait de vous la pin-up de l’été. Ses bretelles amovibles vous permettent de le porter de différentes manières : croisées, avec ou en bustier... selon les goûts et les occasions !

19 mai, Iris Molenaar

© Getty Images
Dresscode

Working girl

Et voilà, chaque année c’est la même question. Comment s’habiller au bureau par cette chaleur ? On a la réponse : le short, ou plus précisément le bermuda! Aperçu sur les défilés Printemps-Été de Chanel et Chloé, cette version « mi-cuisse » s’adapte parfaitement au look business ! On le choisit taille haute et de couleurs foncées ; à assortir avec une blouse blanche romantique pour le côté féminin. Des derbies et des accessoires aux nuances métalliques peaufinent ce look chic et moderne !

18 mai, Gallianne Chateaux

Coup de Cœur

Un cornet pour Karl 

Karl se met à la bande dessinée ! Pour sa propre marque, Monsieur Lagerfeld apparaît en personnage de cartoon, dessiné par l'artiste Tiffany Cooper. Au côté de son âme sœur Choupette, c’est surement la première fois que Karl approche d’aussi près un cornet de glace depuis son régime ! Rien de mieux qu’un peu d’autodérision pour commencer l’été !

15 mai, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Citation de la semaine

Les 70’s à Cannes

« Souriez : vous paraîtrez dix années de moins ! ». Et on ne peut que donner raison à Jane Birkin, chanteuse et actrice britannique qui a su charmer les Français. À l’occasion de l’ouverture aujourd’hui de la 68e cérémonie du festival de Cannes, on revient sur le look qu’arborait cette véritable égérie du style boho chic, épouse de Serge Gainsbourg, en 1974 : jean flare, t-shirt blanc, panier en osier et cheveux lâchés. Désinvolture et laissez-faire pour un événement tout en paillettes et glamour !

13 mai, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Actu mode

Noir vs Blanc

En été, rien de mieux qu’un couvre-chef noir pour twister un total look blanc à l’esprit sportif ! On aime la tenue qu’adopte Lila Cardona dans les rues de Paris. Elle joue avec le contraste des couleurs et des matières avec un style urbain et romantique à la fois. On s’inspire de la silhouette en y ajoutant une paire de chaussures noire qui attireront le regard pour un look cool et tendance. Conclusion ? Pour la belle saison, on réserve le noir aux accessoires !

12 mai, Benedetta Braccini

Petit Prix

Pas de secrets

Plus de secrets avec ce nouveau sac tout en transparence signé Bik Bok! Certes, on fait une croix sur notre intimité, mais son design minimaliste et original twistera toutes nos tenues. L’association parfaite : une jupe midi, un crop top et une paire de chaussures à talons : le tout monochrome. On ajoute à cela, un rouge à lèvres fuchsia et des ongles impeccablement vernis pour un look pointu et fini. Enfin, on glisse à l’intérieur du sac un foulard coloré ou un livre à la couverture fantaisiste !

11 mai, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Actu mode

Misty Copeland

À 32 ans, elle est la panthère noire de l’American Ballet. Avec son mètre cinquante-sept, ses muscles anguleux et sa poitrine généreuse, Misty Copeland bouscule les codes de la danse classique en interprétant le rôle-titre du Lac des Cygnes. Une première pour une danseuse afro-américaine dans un univers peuplé de petits rats blancs. Le Time magazine l’a élue une des 100 personnes les plus influentes au monde. Une nouvelle consécration pour cette athlète hors pair récemment nommée membre permanente du Council of Fitness, Sport and Nutrition par Barack Obama. Une légende est née, bravo Misty !

7 mai, Léa Estruch

© Vogue Eyewear
Coup de cœur

Une lueur d'espoir

Le corps de rêve à la Adriana Lima, on y travaille déjà ! Il ne nous manque maintenant plus qu’une seule chose pour accueillir l’été comme il se doit : une jolie paire de lunettes de soleil. On laisse le modèle aux verres roses de côté, nous, on préfère voir la vie à travers les très élégants modèles de Vogue Eyewear. Les couleurs profondes comme le bordeaux, le bleu ainsi que les motifs géométriques font de notre regard la pièce maîtresse de notre look !

7 mai, Ulrike Stolpe

© Getty images
Petit Prix

Petite sirène

Avec les beaux jours, les looks prisés par les fashionistas sont imprégnés de pastel et de denim, mais pas que ! Les modèles glitter inspirés des bas-fonds aquatiques sont également de sortie. Bleu, argent, lamé ou nacré, les pièces « mermaid » nous font de l’oeil. Pour éviter de ressembler à la petite sirène Ariel, on copie le look de la styliste Debbie Gonzalez en misant sur une seule pièce irisée. Notre coup de cœur ? La banane à reflets turquoises de chez Topshop.

6 mai, Léa Estruch

© Getty Images
Dresscode

Perfecto sablé

Pour ou contre le perfecto couleur pastel ? Plus que pour ! C’est une manière astucieuse d’adoucir ce classique du vestiaire rock et lui apporter une touche d’élégance et de féminité. Pour être certaine de ne pas tomber dans la vulgarité, on le choisit de nuance crème comme January Jones et non pas tout à fait blanc. La star de la série « Mad Men », dont la dernière saison est actuellement diffusée aux États-Unis, réussit le parfait combo en association cette veste en cuir claire à une jupe crayon imprimée et colorée et un t-shirt basique. Un look de mi- saison chic et pointu, sans trop en faire. Tout ce qu’on aime !

5 mai, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Coup de cœur

Le long de l’oreille

Les mois d’été approchent et avec eux, la saison des festivals en plein air, des mariages et des barbecues dans le parc. Et quoi de plus glamour que ce bijou signé Sweet Deluxe pour accueillir comme il se doit notre saison préférée ? Katy Perry n’est, elle non plus, pas insensible au charme et à l’effet wow de cette boucle d'oreille. Elle la portait au cours de la première de son Prismatic Worl Tour à Los Angeles. Le plus : on porte ce bijou de manière asymétrique, une suffit pour peaufiner notre look estival !

4 mai, Iris Molenaar

© Getty Images
Coup de cœur

Meilleur Ami

Source d’inspiration indéniable, le défilé masculin d’Alexandre Mattiussi confirme le fait que le sweatshirt s’impose comme la pièce simple et efficace à avoir dans notre vestiaire. Il apporte un côté sportswear à nos tenues et représente la parfaite alternative au classique pull en maille. Pour éviter l’allure négligée, on l’assortit avec des pièces trendy comme un jean slim, un pantalon à pinces, ou encore une jupe étroite et de jolis accessoires : un sac de créateurs, des bijoux, une ceinture. La touche finale et féminine, le rouge à lèvres. Merci Ami !

30 avril, Gallianne Chateaux

© Getty images
Petit Prix

Kiss me !

Glamour et sexy, la bouche envahit notre garde-robe printanière. Exit look girly et fleur bleue, on mise sur la rock attitude du défilé Saint Laurent pour s’approprier le motif lèvres rouges. Une allure signée Hedi Slimane dans laquelle on retrouve un style punk-rock empruntée aux eighties. Pour parfaire cette tendance à prix doux, on embrasse avec passion ce chemisier de la marque Even&Odd. Allez, bisous !

29 avril, Léa Estruch

© Desigual
Coup de cœur

Bonne impression

Le modèle Chantelle Winnie en a bien ri. Le visage actuel de la marque Desigual nous montre non seulement qu’il est beau d’être différent, mais aussi comment accueillir l’été tout en détente, en adoptant les imprimés sur une robe trois trous. Le détail unique qui change tout : les broderies colorées à l'encolure. Le parfait bijou à assortir ? Les sandales métalliques et lunettes de soleil rétro !

28 avril, Michelle Wenzel

© Getty Images
ACTU MODE

Laetitia Casta en or

Exit les boucles en cascade… À 36 ans, la sublime Laetitia Casta a décidé de changer de look capillaire et d’arborer une coupe courte très féminine et légèrement rebelle. On aime ce changement risqué qui lui sied à merveille tout comme son style affiché lors du dernier défilé Dior : en combinaison noire, talons métallisés et cheveux gominés, l'actrice était rayonnante. Vite, on copie son look en misant sur des escarpins dorés tout à fait adaptés à la saison printanière !

27 avril, Léa Estruch

© Getty images
Citation de la semaine

Kim Gordon

« Les gens sont trop préoccupés par eux-mêmes. Ils ne regardent même plus autour d’eux, ils ont le nez dans leur téléphone. » Kim a raison. Et c’est pourquoi on met de côté notre smartphone et on se plonge plutôt dans l’autobiographie de la musicienne du groupe Sonic Youth. Dans son livre « Girl in a Band », Kim Gordon nous explique sa vie en tant que femme évoluant dans le monde du rock, un milieu très concurrentiel et dominé par les hommes. Notre avis : une femme cool, un livre cool : à lire absolument !

24 avril, Michelle Wenzel

© Getty images
Petit Prix

Jeu d’épaules

Avec l’été qui arrive et le revival des années 70, il n’est vraiment pas surprenant de revoir sur le devant de la scène mode ces tops laissant apparaître les épaules ! Faussement ingénue et résolument féminine, la coupe de ce petit haut met en valeur notre cou et port de tête. On le choisit en dentelle blanche pour une allure gipsy avec un jean taille haute, ou bien dans une version plus minimaliste et ajustée. Cette pièce s’associe parfaitement bien avec un pantalon classique ou unejupe crayon, des escarpins et un joli rouge à lèvres. Cette tendance s’adapte à tous les styles !

23 avril, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Tendance

La saison des lilas

Attention : taux élevé de romance ! Le lila nous fait encore rêver cette saison. Cette nuance allant du mauve au violet a été aperçu sur de nombreux défilés, de Burberry Prorsum à Balenciaga. Impossible d’y résister ! Et pour ceux qui préfèrent la version un peu plus rock, on leur suggère la proposition de Christopher Bailey qui combine une robe rose très féminine avec une pièce forte comme une veste courte et bien ajustée plus foncée. Le jeu des contrastes fonctionne toujours !

22 avril, Sara Bongiovanni

© Getty images
Petit Prix

Patchwork de jean

Relique mémorable des années 90, la tendance patchwork est plus que jamais de retour dans notre armoire ! La pièce maîtresse ? C’est évidemment le jean raccommodé à l’aide de morceaux de denim de différentes teintes et broderies en tout genre. On aime la version signée Tommy Hilfiger inspirée du designer Chilien Lupe Gajardo. On assortit cette pièce un peu forte avec une blouse minimale ou un t-shirt tout simple et des sandales ou sabots. À vous de jouer !

21 avril, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Coup de cœur

Charlotte for Ever

Lors du dernier festival du film de San Sebastian en Espagne, la charmante Charlotte Gainsbourg, égérie Louis Vuitton et muse de Nicolas Ghesquière, a conquis les foules dans une tenue chic et décontractée tout à fait parisienne. Avec son chemisier à imprimé tie & dye, elle prouve que cette tendance tout droit venue des années 70 est toujours d’actualité. Le bon mix ? Des pièces intemporelles comme un jean taille haute et des lunettes de soleil aviator pour un look élégant qui sent bon le printemps !

20 avril, Léa Estruch

© mint&berry
Coup de cœur

L’été en ville

La robe signéeMint&Berry réveille notre garde-robe en douceur et mène notre vestiaire d’écolière à la saison estivale. Le travail du plissé apporte une touche d’élégance à ce modèle à la coupe midi pendant que sa couleur bleu ciel nous donne un aperçu du temps des prochains jours et représente la parfaite transition entre le printemps et l’été. On adopte donc cette jupe au style très délicat, en l’associant à des derbies en cuir et une veste en jean. Pour celles qui souhaitent un look plus féminin, on opte pour des compensées et un blazer.

17 avril, Ulrike Stolpe

ACTU MODE

Des dessous délicats

Débardeurs, nuisettes légères, pulls tricotés fins et transparents : le temps de la dissimulation est derrière nous. On dévoile désormais notre peau et on laisse volontairement mais subtilement deviner notre lingerie à travers nos chemises entre ouvertes et nos robes longues légèrement transparentes. On choisit des couleurs dans l’air du temps, c’est-à-dire printanières, nuances pastel, couleurs crème… Ces tons doux et ces coupes sophistiquées nous donnent confiance en nous : on se sent féminine et sexy. Rien de mieux pour le moral !

16 avril, Constanze Bilogan

© Getty images
Lieu favori

Milan : design & vintage

En attendant l’ouverture de l’Expo Milano 2015, la capitale de la mode italienne se met au design et a ouvert hier le Salon du Meuble : un des plus grands évènements dans ce domaine. De la photographie en passant par l’architecture, la ville a mis en place différentes expositions et installations. Pour ceux qui préfèrent la mode au design, Milan est évidemment la destination idéale. Et particulièrement pendant la période du 16 au 19 avril lors de la « semaine vintage ». L’occasion parfaite pour chiner des pièces des soixante dernières années et découvrir les charmes d’antan à l’aide d’ateliers coiffure et maquillage rétro. Milan, nous voilà ! Ciao Ciao !

15 avril, Sara Bongiovanni

© Getty images
Petit Prix

Gliiiiitter !

Mesdemoiselles, ne réservez pas uniquement la tendance scintillante aux fêtes de fin d’année ! Toute fashionista qui se respecte se doit de trouver une pièce à paillettes ce printemps. Le seul problème de la « sparkle attitude » c’est qu’elle peut vite nous transformer en boule à facettes. Si le look tout en sequins de la brésilienne Christina Pitanguy est trop pour vous, misez sur ces tennis Even&Odd à prix doux. Notre seul mot d’ordre : il faut que ça brille !

14 avril, Léa Estruch

© Getty Images
FLASHBACK

Anita égérie 70’s

Couple mythique des années 70, Anita Pallenberg et Keith Richards représentent pour nous une source éternelle d’inspiration. Actrice, mannequin, la muse des Rolling Stones a un sens inné du style et est une véritable égérie du look boho chic. On aime particulièrement la combinaison noire qui condense à elle seule l’esprit libre et glamour de l’époque : coupe flare et décolleté plongeant, accessoirisée avec de nombreux bijoux. Mais le style d’Anita ne se résume pas seulement à des pantalons évasés, des mini-jupes et des chapeaux… C’est une question d’attitude ; une attitude qui transpire l’élégance et la nonchalance, dont apparemment seules les épouses de rock star ont le secret. Rien d’étonnant à ce qu’elle soit l’idole de Kate Moss !

13 avril, Gallianne Chateaux

© Shoe the bear
Coup de cœur

Shoe the Bear

Avec cette nouvelle paire de chaussure, la marque danoise Shoe the Bear nous donne l’impression d’être à la fois magicienne et dompteuse de lions ! Sa forme pointue et étroite ainsi que son aspect brillant font de ces bottines en cuir Alice, la paire incontournable de ce printemps. De plus, le talon large et d’une hauteur acceptable est l’allié idéal pour les citadines qui ont l’habitude de marcher sur les pavés (et accessoirement y rester coincées). On les porte avec un jean slim ou une robe de soirée courte pour une allure rock et glamour !

10 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Tendance

Crop-Polo

Ceux qui pensent que le polo se porte uniquement en été sur un terrain de tennis ont tout faux ! Ce cliché appartient désormais au passé. On l’adopte dans la rue et dans la vie de tous les jours en le choisissant dans une version courte ou colorée. On s’inspire du défilé Hugo Boss et on le combine avec une jupe en cuir noir pour une touche urbaine et sophistiquée ; ou avec une jupe en résille et une paire de sneakers, comme sur le défilé de Proenza Schouler, pour une allure sportive et toujours tendance.

9 avril, Elseline Tolhoek

© Marc O’Polo
Coup de Cœur

Tout simplement

Un compromis ? Pas lorsqu’il s’agit de chaussures ! Les sandales grises en cuir velours, signées Marc O’Polo nous offrent ce que notre cœur (mais aussi nos pieds) réclame : le confort grâce à une semelle intérieure qui épouse parfaitement bien la forme du pied ainsi qu’un design épuré qui s’assortit à n’importe laquelle de nos tenues. Le printemps peut démarrer !

10 avril, Ulrike Stolpe

Petit Prix

Tout dans le seau ?

On ne parle pas ici de vrais seaux, on vous rassure, mais bien du sac qui s’est fait connaître grâce à son système de fermeture par un lien, bien caractéristique. On l’aime de toutes les couleurs, de toutes les matières : classique en cuir souple, minimaliste de couleurs pastel en PVC, ou encore à l’esprit marin avec un mix de tissus. Rassurez-vous, de la place, il y en a assez du moment que vous ne prenez pas le mot « seau » au sens propre du terme…

7 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Petit Prix

Wanderlust

On savait depuis longtemps que le t-shirt était bien plus qu’un bout de tissu ! Et notamment ce modèle imprimé, qui condense à la fois l’esprit libre et rebelle de la saison. Et c’est pour cette raison qu’on le prend avec nous dans notre prochain road trip ! Rentré dans un jean « Mom » taille haute et porté avec des lunettes de soleil, cette version sans manches nous donne l’impression d’être aussi « badass » que Geena Davis dans « Thelma & Louise ». En voiture, musique à fond et c’est parti !

2 avril, Michelle Wenzel

© Tommy Hilfiger
Coup de Cœur

Le rêve américain

« We love America » : un slogan que Tommy Hilfiger a marqué depuis toujours sur les drapeaux, cette saison ci, c’est sur les sacs ! La nouvelle collection « Heartland » est largement influencée par les racines américaines de la marque et par un esprit marin, qui vient apporter un vent de fraîcheur sur le design. On porte ce sac trapèze aux couleurs de Tommy Hilfiger avec un pantalon cigarette, un blazer et une blouse légère pour un look business tendance et élégant.

1 avril, Constanze Bilogan

© GETTY IMAGES
Coup de Coeur

Un marin dans la ville

Avec son tombé parfait et sa coupe irréprochable, ce pantalon à l’esprit marin est notre coup de cœur de la semaine ! Il élance notre silhouette avec sa taille haute et ses jambes larges et nous donne une allure élégante à la dégaine seventies : tendance phare de la saison. On peut choisir de le porter avec un pull fin comme Poppy Delevingne, ou avec une blouse légère pour le côté romantique. On évite cependant le total look matelot en faisant une croix sur la marinière. À moins que ça soit pour une soirée déguisée, dans ce cas…

31 mars, Gallianne Chateaux

© Getty Images
Tendance

Let’s mule !

Inoubliables et au summun de la mode aux pieds de Carrie Bradshaw dans les années 90, pour être ensuite relayées aux dressings des dames chics certes, mais d'un certain âge : ces sandales connues sous le nom de mules, sont de retour ! Zoom sur cette tendance…

Demi-mesure

C’est dans la rue que les mules ont fait leurs premiers pas cette saison. Portées par les célébrités et les fashionistas, ces sandales ont attiré l’attention des photographes de streetstyle... et la nôtre aussi ! Talons aiguilles, design structuré, ornée de décorations en tout genre, cette paire de chaussures est une pièce forte, ça ne fait aucun doute. Et comme on sait que le « too much » est une faute de goût impardonnable, on opte pour une jupe culotte au genou, simple et élégante. Si le look à la Kayla Seah est trop audacieux pour nous, ces sandales sont également parfaites avec un jean boyfriend et une chemise oversize.

20 mai, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Citation de la semaine

Jamais deux sans trois ?

Les rumeurs sur un troisième opus de la série de films « Sex and the City » courent depuis longtemps déjà. Et notre cœur a failli s’arrêter après que Sarah Jessica Parker ait posté la semaine dernière une photo suspecte sur son compte Instagram. La vérité ? Nous ne sommes pas encore prêtes à abandonner nos quatre héroïnes préférées. Cet évènement est pour nous la parfaite excuse pour revenir sur les paroles légendaires de Carrie, Samantha, Miranda et Charlotte :

« Les ruptures : mauvais pour le cœur, bon pour l’économie ! » - Carrie

« Mon côté sexy, c’est ce que je montre aux hommes après les avoir séduit par ma personnalité » - Miranda

« Tout ce que je veux c’est un homme gentil, aimable, beau, drôle » - Charlotte

« Je ne crois pas aux parties politiques, je ne crois qu’aux parties génitales » - Samantha

« Il pourrait au moins essayer de me connaître avant de rompre avec moi » - Miranda

« J’aime savoir où dort mon argent, à savoir sous mon matelas » - Carrie

« On dit que rien ne dure pour l’éternité. Les rêves changent, les tendances vont et viennent, mais l’amitié, elle, reste pour toujours » - Carrie

« Peut-être que l’on pourrait être nos propres âmes sœurs. Et laissez l’homme être juste ce gars génial avec lequel on aime s’amuser. » - Charlotte

“Maybe we can be each other’s soul mates. And then we can let men be just these great, nice guys to have fun with?” – Charlotte

« Je suis tri-sexuelle, j’essaie tout au moins une fois » - Samantha

19 mei, Michelle Wenzel

Portrait de marque

Gap ready!

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Une expression qui correspond parfaitement bien à l’ADN de Gap. Depuis sa création en 1969 à San Fransisco, la marque excelle dans le style casual à l’américaine : t-shirts, sweatshirts avec logo imprimé, blouses, shorts et denim sous toutes ses formes sont les pièces clefs d’un look Gap ! La bonne nouvelle : Gap est désormais disponible sur Zalando !

Un jean à la top model

La marque Gap est née d’une nécessité. En effet son fondateur, Don Fisher ne réussissant pas à trouver le jean parfait, a décidé d’ouvrir sa propre boutique, nommée d’après le fossé qui séparait alors les deux générations : « Gap » en anglais. Au départ, il s’agissait uniquement de jean. Et puis, avec le temps les collections homme, puis femme sont apparues, suivies de près par des gammes enfants avec GapKids, bébés avec babyGap et enfin sport avec GapFit. Au début des années 90, la marque atteint l’apogée avec la couverture de la 100e édition du Vogue US représentant les mannequins Naomi, Claudia, Christy & cie, toutes sublimes vêtues d’une chemise blanche et d’un jean Gap. Un look intemporel, féminin et décontracté, dont seule la marque a le secret. Dans la collection actuelle, Gap revisite ses basiques et s’inspire plus que jamais de ses origines en réinterprétant le denim. Ne cherchez plus le jean parfait, vous l’avez trouvé : sa matière « denim résolution » offre un confort et un maintien idéal, tout en vous assurant une silhouette digne d’un top model des années 90 !

18 mai, Ulrike Stolpe

© Alexandre Giannoulatos
Interview

Vanessa : « Le tapis rouge cannois est un vrai défilé ! » 

Après ElsaMuse, c’est au tour de Vanessa du blog « Une armoire pour deux » de se mettre dans la peau d’une icône du cinéma. Ce regard de braise ne vous est pas inconnu n’est-ce pas ? Notre bloggeuse nous a offert une version tout à fait réussie de la très fatale Mia Wallace du film Pulp Fiction. Découvrez son interview spécial Festival de Cannes et tous nos looks emblématiques du 7e art ici :

Tu interprètes Mia Wallace de Pulp Fiction ; te souviens-tu de la première fois que tu as vu ce film ?

Non, je l'ai vu tellement de fois !

Comment définirais-tu ce personnage et son style vestimentaire ?

Le style masculin/féminin, c’est tout ce que j'aime.

Que ressens-tu en te mettant dans la peau de Mia Wallace ?

Je me sentais très sexy !

Quels sont tes héros de film préférés ?

J’adore les Goonies !

Le cinéma représente-t-il une source d’inspiration pour toi ? 

Oui, je suis toujours impressionnée par le travail des costumières !

Comment définirais-tu le festival de Cannes en quelques mots ? Et que représente-t-il pour toi ?

Glamour, stars, soleil, tapis rouge et champagne !

Quelle est ton meilleur souvenir lié au festival de Cannes ?

L'année dernière, j'ai monté les marches pour la première fois ! J’ai la chance de réitérer l'expérience cette année.

Quel est selon toi le meilleur film parmi les sélectionnés ?

Je suis assez fan de Gus Van Sant alors je dirais The Sea Of Trees !

En quoi le festival de Cannes est-il lié à la mode ?

Pour moi, le tapis rouge est un vrai défilé. 

Pour revenir aux tendances, quelle est selon toi la pièce indispensable de cette saison ?

Je dirais le « mum jean ».

Merci Vanessa !

Comme Vanessa, recréez vous aussi un des cinq looks présentés ICI et partagez votre photo sur Instagram avec le hashtag #ZalandoCannes. 5 bons d'achat d'une valeur de 200€ sont à gagner !

15 mai, Léa Estruch

© Sony Music Entertainment
Interview

Andreas Moe

Qu’il n’y ait principalement que des jeunes filles en fleur au concert d’Andreas Moe, ce n’est pas une surprise… Le beau chanteur, compositeur et interprète venu tout droit de Suède, en plus d’avoir adopté le « bun » pour homme hyper tendance, joue aussi de la guitare et chante merveilleusement bien. On a eu l’occasion de discuter avec ce jeune homme de 26 ans juste avant son concert :

Quel vêtement trouves-tu absolument ridicule pour les femmes ?

Une combinaison en pyjama, type grenouillère ! Je comprends qu’elles soient à l'aise dedans, mais quand même…

Tu as un style typiquement scandinave : jean, chemise ...

... Et un « bun » (chignon) ! C’est vrai, j’aime être bien habillé mais de façon naturelle, sans trop en faire ! Quand on vieillit, on se soucie moins de ce que les autres pensent. C’est très libérateur. De manière générale, j’aime bien porter des chemises et des pulls surdimensionnés. Je me sens tellement à l'aise dedans, j’ai de la place pour bouger ! Et puis j’aime ce style simple, détendu et cool…

Il y a tellement de chanteurs-compositeurs à succès en ce moment. Comme te positionnes-tu par rapport à ça ?

Si seulement je savais... Mais je pense que le secret est d’être soi-même. Si je suis moi-même et en même temps reconnaissant : c’est un combo gagnant. Être désagréable, ça apporte juste un côté mystérieux, cool, mais rien d’autres... Moi je suis plutôt le genre de mec qui préfère travailler sur sa musique, sur les mélodies et sur ce que les gens ressentent.

As-tu une idole ?

Musicalement ça serait Prince, mais en termes de personne : le type n’est pas du tout mon genre ! En ce moment Paul Simon, Jeff Buckley et Michael Jackson sont ceux qui m’inspirent le plus ! Ce sont des artistes que j’aime aussi écouter. Bien que je n’aime pas vraiment être comparé aux autres : je prends plutôt bien la comparaison avec John Mayer ! Si quelqu'un pense en fait que je suis aussi bon que lui alors je serais en extase ! Voilà le plus grand compliment pour moi !

Pourquoi ?

John Mayer est la raison pour laquelle j’ai acheté ma première guitare acoustique ! J’écoutais ses albums en boucle et je m’entraînais à la guitare jusqu'à avoir les doigts en sang ! Et je me disais : voilà ce que je veux faire, gagner de l'argent avec la musique. Ce n’est pas encore ça, mais un jour j’y arriverai (rires). Aujourd'hui, on gagne principalement par le biais de téléchargements et des tournées, mais pas tant par les ventes d'albums. Sauf si tu t’appelles Taylor Swift…

Tu es aussi un auteur-compositeur et tu écris pour les autres ...

C'est vrai ! Le processus est très différent. C’est assez amusant, j’aime bien, mais c’est beaucoup moins intime, sans influence personnelle. Tu entends la musique de l'artiste pour qui tu écris et alors tu es fixé. Alors que mes propres chansons prennent parfois des années jusqu'à ce que je les termine, je ne peux rien forcer. Je porte deux casquettes différentes : artiste et auteur-compositeur !

Si tu n’étais pas musicien, alors ...

... Je serais un joueur de hockey professionnel.

Tu ne peux pas vivre sans ...

... Il y a quelques années, je vous aurai dit Snus (un tabac scandinave), ce truc était un véritable besoin !

Qu’est ce qui est accroché au-dessus de ton canapé ?

Une grande image de quatre femmes allongées sur la plage (Rires). Ce n’est pas ce que tu penses ! C’est une photo des années 70, elles sont toutes très belles en train de se reposer sur le sable, comme après avoir fait la fête toute la nuit !

Qu'est-ce qui te met hors de toi ?

Perdre aux jeux vidéo...

15 mai, Constanze Bilogan

© Alexandre Giannoulatos
Interview

ElsaMuse : « J’aurais adoré vivre dans les années folles ! » 

Tandis que les célébrations du Festival de Cannes démarrent aujourd’hui, nous avons lancé le défi à la pétillante Elsa du blog « ElsaMuse » de recréer un look de personnage emblématique du cinéma. Vous l’avez deviné, la belle a sélectionné le style de Daisy Buchanan dans « Gatsby ». On adore son interprétation énigmatique et glamour ! Et vous ?

Tu interprètes Daisy Buchanan dans « Gatsby » ; te souviens-tu de la première fois que tu as vu ce film ?

C’était au cinéma en 2013.

Comment définirais-tu ce personnage ?

En apparence, Daisy a tout pour être heureuse. Elle a épousé le très riche Tom Buchanan et elle vit avec lui dans une somptueuse maison. Pourtant, derrière son humeur joyeuse et ses éclats de rires, Daisy souffre des infidélités de son mari et regrette son premier amour, Gatsby. C’est un personnage complexe, solitaire et mélancolique, bien que très entourée. Elle a besoin de se sentir aimer et elle est très indécise. Un peu comme moi, haha !

Et côté look ?

Son style vestimentaire reflète parfaitement l’époque des années folles que j’adore ! Elle porte des robes amples et fluides, ornées de perles, de dentelles, de paillettes ou de petites franges. Souvent la taille des robes est basse. Elle met des accessoires dans les cheveux : bijoux aux motifs Art Déco plumes, bandeaux. Et puis pendant les années folles, les cheveux sont souvent courts à la garçonne et ça tombe plutôt bien pour moi ! La majorité des dentelles des robes du film ont été réalisées à Caudry et j’ai eu la chance de les voir lors de l’exposition « Gatsby, Magnifiques dentelles » au Musée Caudrésien des Dentelles et Broderies.

Que ressens-tu en te mettant dans la peau de Daisy Buchanan ?

Beaucoup de joie et d'envie parce que j’aurais adoré vivre à cette époque pleine d'euphorie, de fêtes, d'utopie et de créativité. J'aime beaucoup l'esthétisme Art Déco aussi. Je me suis beaucoup amusée pendant ce shooting que j’ai eu la chance de pouvoir organiser au Maxim’s de Paris, dans un décor en parfaite adéquation !

Quelle est ton héroïne de film préférée ?

Jennifer Lawrence dans « Hunger Games » ou Uma Thurman dans « Kill Bill ». Des combattantes !

Le cinéma représente-t-il une source d’inspiration pour toi ?

Oui et notamment pour le blog ! Je m’amuse beaucoup à me déguiser en personnages pour de la vidéo ou des shooting photos sur des sujets mode ou beauté (ma vidéo Nouvelle Vague ou le shooting Marylin par exemple).

Comment définirais-tu le festival de Cannes en quelques mots ? Et que représente-t-il pour toi ?

C'est un festival hyper médiatisé dans le monde entier qui a une image très glamour et mondaine mais qui met bien en exergue la production cinématographique mondiale et aussi les films d'auteurs. Pour moi, le festival représentait un rêve qui m'est maintenant accessible grâce au blog, c'est fou ! J'ai la chance d'y aller 4 jours cette année.

Quelle est ton meilleur souvenir lié au festival de Cannes ?

Ma première montée des marches l’année dernière !

Quel est selon toi le meilleur film parmi les sélectionnés ?

Je ne sais pas quel est le meilleur film mais il me tarde de voir « Mon Roi » de Maïwenn. Premièrement parce que j’ai adoré « Polisse », et deuxièmement parce que je suis amoureuse de Vincent Cassel et surtout du beau Louis Garrel. Haha !

En quoi le festival de Cannes est-il lié à la mode ?

Cannes c’est aussi le festival de la robe sur le tapis rouge, non ?

Pour revenir aux tendances, quelle est selon toi la pièce indispensable de cette saison ?

La petite jupe à boutons en jean ou en daim.

Merci Elsa !

Comme Elsa, recréez vous aussi un des cinq looks présentés ICI et partagez votre photo sur Instagram avec le hashtag #ZalandoCannes. 5 bons d'achat d'une valeur de 200€ sont à gagner !

13 mai, Léa Estruch

Plus de photos

© Levi’s
Portrait de marque

« Blue Jean Baby...

... L.A. Lady », Elton John voulait dire par là : tous en denim sur la plage de Santa Monica. On est d’accord avec lui, certes, mais ce n’est pas dans la Cité des Anges que l’on achète notre jean préféré, mais plutôt un brin plus au nord : à San Francisco. C’est en effet de là que vient la marque culte Levi‘s, sans laquelle le concept de jean préféré serait impensable.

When you’re going to San Francisco…

… N’oubliez pas de porter des fleurs dans vos cheveux et danser avec insouciance ; c’est ce que nous raconte la chanson de Scott McKenzie. Et on suit son conseil au pied de la lettre à l’occasion du festival Outside Lands qui a lieu en Août. Et pour que nous nous sentions tous comme des hippies à Woodstock, on adopte le cultismeshort en jean Levi’s. Avec une peau légèrement bronzée, des crop-tops à l’esprit bohème et des spartiates : cette solide toile de coton est une valeur sûre et cela depuis 50 ans maintenant. Le parfait look de festival est heureusement universel. On dansera de toutes manières avec une pièce en denim signée Levi’s, que ce soit devant la scène du Printemps de Bourges ou sur la plage de Calvi and the Rock’s !

13 mai, Constanze Bilogan

© Getty Images
Dresscode

Gipsy Queen

Pantalons fluides, imprimés colorés et franges : une mode vivante et libérée des conventions à l’esprit Gipsy Kings revient en force cette saison. Voici quelques conseils pour un style manouche qui vous donnera envie de danser toute la nuit !

70’s, Navajo ou urbain ?

Gucci, Paul & Joe… Chaque designer interprète le style manouche à sa manière ! Pour celles qui préfèrent un look à la Woodstock : on opte pour des fleurs dans les cheveux, avec un pantalon évasé, une veste en daim et c’est pieds nus que l’on porte les sabots. Etro s’inspire des indigènes d'Amérique du Sud et orne les caftans d’imprimés Zig Zag et de brodures, à combiner avec des spartiates et des bijoux flashy. Pour un look plus chic et urbain, on s’inspire de la star britannique du rock indie Florence Welch : le kimono super glamour révèle son côté gitan lorsqu’il est associé avec une blouse rétro, un jean et une ceinture. Les bottes de cow-boy et les lunettes rondes peaufinent la tenue. Et si on veut jouer le jeu jusqu’au bout, on ose le foulard à nouer dans les cheveux.

12 mai, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Tendance

Tout mettre à plat

Aux dernières nouvelles : les talons hauts sont en pause estivale. C’est désormais officiel, la tendance est aux chaussures plates. On en profite pour offrir cette saison, des vacances à nos pieds avec des sandales aérées.

Les chaussures plates manquent de sex-appeal ? Le modèle de sandales Sanchita Shoes vous prouve le contraire. Avec ses pierres précieuses et ses finitions métalliques, les sandales en cuir de la marque indienne apportent désormais une touche glamour à notre démarche. On joue avec les contrastes en les associant à un top à l’esprit sportif et une -jupe en résille, comme la styliste Yoyo Lu. Les mules font aussi leur come-back avec l’arrivée des mois chauds. La mannequin serbe Mijo Mihaljčić opte pour un look décontracté et confortable en combinant des tongs avec un jean boyfriend et un débardeur simple. Notre coup de cœur : les sandales à brides signées Isapera Mykonos dans un mélange harmonieux de noir, blanc et nude. Qu’on les porte avec un jean ou avec unerobe légère, l’essentiel est d’avoir des pieds impeccables, des orteils aux talons !

11 mai, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Journal

Je t’aime Maman

Les mamans sont les meilleures ! Ce n’est pas la question. Et avant qu’on leur offre pour le 31 mai : un bouquet de fleurs fraîchement cueillies par nos soins, des chocolats spécialement confectionnées pour l’occasion et une visite surprise (car, qu’on se le dise, ce genre d’attentions les rendent toujours plus heureuses au fil des années), on prend une minute pour regarder les plus célèbres duos mère-fille. De Goldie Hawn et Kate Hudson à Carine Roitfeld et Julia, ce sont ces femmes qui nous font partager leur talent, leur beauté et qui nous rappellent à quel point les relations avec nos mères sont importantes !

Dans le même esprit : un grand merci Maman !

Gwyneth Paltrow & Blythe Danner; Meryl Streep & Louisa Gummer; Dakota Johnson, Tippi Hedren & Melanie Griffith; Harper & Victoria Beckham; Susan Sarandon & Eva Amurri Martino; Lisa Bonet & Zoë Kravitz; Rumer Willis & Demi Moore; Carine Roitfeld & Julia Restoin Roitfeld; Kate Moss & Lila Grace; Jerry Hall & Georgia May Jagger; Daisy & Pearl Lowe; Kaia Gerber & Cindy Crawford

8 mai, Michelle Wenzel

Plus de photos

© Desigual
Portrait de marque

Summer is coming – avec Desigual

Comme un doux baiser du soleil méditerranéen, la dernière collection de la marque espagnole présente une chemise polo et nous fait ressentir l’été, le soleil et la plage à travers les rayures à l’esprit marin, les motifs de fleurs exotiques et les matériaux légers. On vous prouve ici que le look à la méditerranéenne fonctionne aussi bien dans le nord que sur la Côtes d’Azur !

Une collection à l’esprit de vacances

Fondée en 1984, Desigual a toujours été synonyme de dessins colorés inspirés d’un mélange éclectique de motifs. Ces derniers sont bien présents dans la collection Printemps-Été de la marque. Inspirée par le paysage et le mode de vie de la Méditerranée, la marque orne les blouses, tuniques, robes fluides et pantalons d’imprimés floraux, de rayures bleues et blanches qui soufflent un vent de Méditerranée même en ville !

Pointe du style

Le credo style pour déambuler dans les rues de Barcelone ou de Madrid est clair : le mix ! Pour le bureau, on combine les pièces imprimées et colorées de manière simple, casual et chic à des vêtements de couleur unie ; une blouse imprimée avec un chino blanc ou une robe à motifs avec un blazer classique. Dans la soirée, on peut opter pour un look un peu plus rock avec un pantalon ou une jupe en cuir. Et à défaut d’être à la plage, on se dirige vers les piscines à ciel ouvert ! On porte le bikini imprimé de manière désinvolte avec un short en jean, une chemise masculine et un bracelet. Hors de question de ne pas profiter des beaux jours, on sort de chez soi direction le parc où on retrouve des amis ou encore le lac le plus proche. La Méditerranée, on l’aura d’une façon ou d’une autre !

8 mai, Michelle Wenzel

© Getty Images
TENDANCES

L’art du style

Mode ou art ? Dans ce cas précis, la question ne se pose pas. La tendance est limpide : les jupes, tops et robes deviennent des toiles colorées d’artistes. Imprimés et motifs sont inspirés par le pinceau du peintre. Expressionnisme, abstrait, minimalisme pour plus de sobriété, le style est selon vos goûts et vos humeurs !

Peinture à l'huile et aquarelles

La robe d'Elizabeth Banks à la première italienne du film « The Hit Girls 2 » semble peinte à même le tissu. Le look est simple mais élégant et rappelle le coup de pinceau de Hans Hartung, quasiment comme le top minimaliste noir et blanc signé Bik Bok. On l’associe à un jean skinny et une paire de derbies noires et vernies pour un look pointu et ultra chic. La Haute-Couture s’est cette saison aussi laissée inspirer par la peinture. Durant la semaine de la mode qui a eu lieu à Shenzhen en 2015, les œuvres de Pollock, reconnaissables par ses traits et projections de couleurs, sont apparues sur les podiums pour twister de longues robes blanches à la coupe classique. On choisit une jupe au style aquarelle que l’on assortit à un haut noir et léger à fines bretelles. Notre conseil pour les chaussures : choisir en fonction de l’événement, escarpins ou baskets. Quoi qu'il arrive... vous serez une œuvre d'art !

7 mai, Benedetta Braccini

© Getty Images
Journal

Le corps de Gisèle a parlé...

... Et elle a écouté. Après deux décennies sur les podiums de ce monde Gisele Bundchen dit maintenant « Bye bye » pour se consacrer entièrement à sa famille et à d'autres jobs dans le business. Il est grand temps de faire le tour du style et de la carrière de l'icône de la beauté brésilienne.

#nomorerunway

C’est ce qu’a twitté Gisele, le 18 Avril avec le mantra : « Je suis maître de mon propre destin. Le temps le montrera ». Mais après une carrière aussi brillante, un mariage réussi avec le footballeur Tom Brady et leurs deux mignons enfants, on ne se fait pas de souci concernant son avenir ! Après tout, depuis qu’elle a été découverte à l’âge de 14 ans, Gisele a travaillé pour les clients les plus prestigieux (Chanel, Esprit, la liste est longue) et a gagné des millions d’euros en contrats de publicité internationaux ; elle aurait gagné environ 47 millions de dollars l'année dernière. Mais tout n’est pas juste une question d’argent, le mannequin, engagée pour l'environnement, est ambassadrice de l’ONU et utilise son influence et sa notoriété pour faire bouger les choses. Sous le hashtag #sayno_unite, Gisele appelle à la lutte contre la violence faite aux femmes : l’argent issu de la vente d’un bracelet va directement dans la campagne Unite.

Détendue et chic

Bien que nous associions directement le nom de Gisele Bündchen aux légendaires défilés de lingerie Victoria Secret, le top brésilien ne porte évidemment pas dans la vie quotidienne des ailes d’anges et des soutiens gorges à paillettes. En tant que mère de deux enfants, elle opte au contraire pour un look casual, pratique tout en restant élégant. Lorsqu’on ne la voit pas avec le maillot des New England Patriots (Go Tom!), le top de 34 ans aime porter des chemises à carreaux, des t-shirts simples, ainsi que des shorts en jean, comme on peut le voir sur son profil Instagram (@giseleofficial). C’est sur ce réseau social que Gisele partage des moments de sa vie de famille, nous fait découvrir son univers et nous montre à tous (ou du moins ce qui la suivent) qu’elle est en fait simple et donc très sympathique ! Selon elle, une alimentation saine et un entraînement quotidien permet à quiconque d’avoir un corps de rêve. Et parce qu’elle nous a convaincu, on suit son astuce beauté : chaque matin, une grande tasse d'eau chaude avec du citron pour le métabolisme.

6. mai, Constanze Bilogan

Plus de photos

© Getty Images
Coulisses

Konichiwa à New York : le Gala du MET 2015

À l'occasion de la nouvelle exposition du Metropolitan Museum de New York, l'industrie de la mode a célébré la nuit dernière l'influence de l'Asie sur la culture occidentale. La devise : « China : Through A Looking Glass ». Tout ceci bien sûr dans des robes haute-couture dont l’influence Extrême-Orient s’est fait sentir. Zoom sur les looks les plus remarquables de l’édition 2015 du gala du Met.

China girls

Bien que finalement peu de célébrités ait osé transposer de manière créative le thème de la soirée, certaines ont opté pour de véritables pièces insolites, comme Rihanna et sa cape jaune signée Guo Pei, designer chinois, Lady Gaga, extravagante en Balenciaga, Sarah Jessica Parker avec un accessoire pour cheveux flamboyant, la mannequin Karolina Kurkova, Chloë Sevingny ou encore la fille d'Anna Wintour Bee Shaffer avaient aussi opté pour un look de jeune fille chinoise moderne.

Ladies in Red

La couleur la plus présente sur le tapis rouge était sans hésiter le rouge. Que ce soit Sienna Miller avec son costume étincelant, Amal Clooney dans une robe raffinée de la maison Margiela ou encore Jennifer Lopez, dont la forme ajustée de sa robe Atelier Versace laissait peu de place à l’imagination. La chanteuse Beyoncé ne s’est pas non plus montrée avare de ses charmes et brillait malgré le peu de tissu qu’elle portait.

Les autres tenues à retenir de la soirée ont été vues sur Diane Kruger et Jenna Lyons, qui ont importé la tendance pyjama avec une touche féminine sur le tapis rouge. Le total look noir de Mary-Kate et Ashley Olsen et du modèle Dree Hemingway ont soufflé un vent rock et sexy sur la cérémonie. Tout aussi glamour mais plus originales : les robes aux imprimés spectaculaires de Katy Perry et Solange Knowles.

5 mai, Michelle Wenzel

Plus de photos

© Getty Images
Journal

Oui, je le veux !

C’est le plus beau jour de notre vie, tellement beau que certaines d'entre nous renouvellent plusieurs fois l'expérience (désolé Elizabeth, Britney, Kim & cie). Une fois que Madame a trouvé son âme-sœur, une question tout aussi existentielle arrive : le choix de la robe de mariée. Pour célébrer le début de la saison des mariages et se laisser inspirer, on vous a préparé une rétrospective des plus beaux looks et des jeunes mariés les plus cool.

Traditionnelle comme Diana, Jackie et Audrey

C’était un mariage conte de fées. En 1981, la princesse Diana descendait l'allée, vêtue d’une robe sublime qui fait aujourd’hui encore partie des robes les plus belles de l’histoire grâce sa coupe classique et sa traîne d’environs huit mètres de long. Jackie Bouvier portait également un modèle légendaire, à la taille étroite et à la jupe en tulle, lorsqu’elle a dit « Oui » à John F. Kennedy en 1953. Moins ostentatoires mais tout aussi élégantes, Audrey Hepburn et Marilyn Monroe avaient choisies des robes de mariée plus simples. Le tout à porter avec des escarpins couleurs nude à talons mi haut et une jarretière bleue.

Non conventionnelle comme Solange, Bianca et Yoko

Tout sauf banal, c’est ce qui décrit le mieux le dresscode au mariage de Solange Knowles. La petite sœur de Beyoncé a épousé son fiancé Alan Ferguson (également habillé de blanc) dans une combinaison assortie d’une cape. Même Bianca et Mick Jagger tournait le dos à la tradition et sont restés fidèles à leur l'image rock'n'roll ; elle, dans un costume de couleur crème avec un chapeau, lui en costard claire et converses. Et que John Lennon ait trouvé dans Yoko Ono sa « woman », on l’a su en 1969 lorsque les deux se sont mariés à Gibraltar. Yoko portait une chemise finement tricotées sur une jupe plissée et John un costume en lin. L’astuce : les lignes fluides et les détails féminins font de la combinaison et du costume une alternative créative pour tous les rebelles de la mode.

Romantique comme Kate, Poppy et Grace

De la dentelle blanche – c’est ainsi que beaucoup de petites filles imaginent la robe de mariage parfaite. Alors que le top-modèle britannique Kate Moss a choisi un modèle féminin et boho, la charmante it-girl Poppy Delevingne était vêtue d’une mini-robe ornée de fleurs avec une jupe transparente. La duchesse de Cambridge, Kate Middleton, et l'ex-princesse de Monaco, Grace Kelly se sont quant à elles, mariées dans de magnifiques robes pleins de broderies. Bon à savoir : parce que la dentelle ne met pas toujours en valeur, on n’hésite pas à porter de la lingerie sculptante afin de maintenir une silhouette mince et élancée. Pour les accessoires : plus la robe est spéciale, plus les bijoux doivent être simples. Kate Middleton a parfaitement peaufiné sa tenue avec des boucles d'oreilles en forme de gouttes, une tiare et l’indispensable alliance !

4 mai, Michelle Wenzel

Plus de photos

© Victoria and Albert Museum, London
TOP 3

Fashion goes Art, la course aux musées

Ceux qui n’ont pas eu la chance d’aller voir au New Yorker Fashion Institute of Technology les hommages aux deux maisons de mode les plus influentes des années 70, Yves Saint Laurent et Halston, auront le temps de se rattraper avec ces alternatives suivantes :

Alexander McQueen : Savage Beauty

« Je suis né à Londres, cette ville est dans mon cœur, c’est ici que je reçois toute mon inspiration », c’est ce qu’avait déclaré Alexander McQueen au sujet de sa ville natale, l’amour de sa vie. Jusqu'au 2 Août, le musée londonien Victoria and Albert met en place une vaste rétrospective rappelant l’avant-gardisme de ce maître de la provocation, dont le génie s’est éteint beaucoup trop tôt, il y a cinq ans.

Dries Van Noten : Inspirations

Imprimés expressifs et détails surprenants déterminent la mode du styliste belge, qui a fait du mix éclectiques de matières et de motifs sa marque de fabrique. D'où lui viennent ses inspirations, c’est ce que nous montre le MoMu de Anvers jusqu’au 19 Juillet, sur la base d'un impressionnant voyage visuel au travers de l'univers artistique de Dries.

Chine : Through the Looking Glass

Le Metropolitan Museum of Art de New York consacre une exposition aussi bien à la culture asiatique en général qu’à son influence sur le monde de la mode occidentale. Elle fera son inauguration le 4 mai, lors de l’annuel gala du Met. Plus de 100 exemplaires de vêtements, de créations haute-couture en passant par le prêt-à-porter, et différentes formes d'art traditionnelles d'Extrême-Orient seront ainsi exposés.

Également notées dans notre calendrier : la rétrospective en l'honneur de Jeanne Lanvin à Paris au Palais Galliera (jusqu'au 23 Août) et l’exposition de la « collection de scandale » de 1971 d’Yves Saint Laurent, à la Fondation Pierre Bergé, jusqu’au 19 Juillet.

30 avril, Ulrike Stolpe

© Sony Music Entertainment
Interview

« Sur scène, je suis un super héros »

À seulement 22 ans, Tove Styrke a déjà une carrière bien remplie. Après avoir terminé troisième dans l’émission de télévision suédoise « Idol », elle a sorti un album, s’est accordée une pause et est maintenant prête à faire son retour. En bref, « Kiddo » c’est le nouvel album de cette Suédoise pas comme les autres. On l’a rencontré à Berlin, l’occasion pour nous de parler avec elle de choses existentielles comme les ninjas, les chaussettes à paillettes et pourquoi elle n’est pas la nouvelle Robyn.

Votre nouvel album « Kiddo » va bientôt sortir. Quelle facette de Tove nous montre-t-il ?

Je suis très fière de cet album, le résultat correspond exactement à mes attentes : il est très varié. Je montre de nombreuses facettes de moi dans un mélange de sons électroniques et d’instruments un peu old school comme une guitare « pedal steel » (instrument de la musique country américaine). Maintenant, je me fais suffisamment confiance pour oser montrer mes sentiments et mes pensées à travers les textes.

Quelle est ta chanson préférée de l'album ?

« Someone’s got News », une ballade, c’est mon morceau préféré. En live, elle est dingue !

Scène ou en studio, où vous sentez-vous le plus à l'aise?

Après des années d'enregistrement dans un studio, je suis impatiente de retourner sur la route, voyager et rencontrer de nouvelles personnes. Il y a une super ambiance dans la musique en ce moment, de nombreuses artistes féminines viennent de Suède, c’est très inspirant et encourageant !

As-tu des modèles ?

Je suis encore et toujours considérée comme la nouvelle Robyn et je déteste ça ! Je ne veux pas être quelqu'un, je veux juste faire mon truc à moi et lorsque que je suis sur une scène, je suis juste moi-même. Cela dit mon modèle est certainement Björk. C’est avec leur premier album, que j’ai pour la première fois ressenti quelque chose à travers la musique, j’avais alors 10 ans.

Quel rôle joue pour vous la mode en tant qu'artiste ?

Je perçois encore mon style comme une symbiose entre les arts martiaux, les Ninjas et le Hip Hop des années 90. Sur scène, je crée une version super-héros de moi-même, avec des chaussettes de paillettes, des genouillères et des ceintures de judo. Un mélange de Run DMC et Sailor Moon peut-être, ou quelque chose comme Beyoncé et son alter ego Sasha Fierce. Mais habituellement, je porte un t-shirt et des baskets. Plus c’est simple et pratique, mieux c’est !

Si tu n’étais pas une chanteuse, tu serais... ?

Une biologiste marin.

Le meilleur conseil pour toi, c’était... ?

Ce n’est pas parce que quelque chose est bon ou bien, qu’il doit forcément durer longtemps.

Si tu pouvais être quelqu'un d'autre, tu serais ...?

Jackie Chan

Tu deviendrais dingue, si ...?

Britney Spears devenait fan de ma musique.

29 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
TENDANCES

Menthe à l’eau

Bonbon, mojito… La couleur menthe à l’eau, en plus de nous rappeler une chanson d’Eddy Michel, nous communique des sentiments heureux ! Portée, cette nuance douce de vert souffle un vent de fraîcheur sur notre tenue. C’est pourquoi ce printemps, cette couleur, aussi connue sous le nom de « mint » colore à nouveau notre vestiaire.

Délicate ou pétillante ?

L'actrice Sarah Hyland opte pour une approche délicate de la tendance vert menthe en apportant cette couleur uniquement par touche. Elle choisit un accessoire, laissant son décolleté à la découpe très graphique donner l’allure moderne et pointue à la silhouette. Elle équilibre le tout en complétant la tenue avec des pièces de couleurs pastel. Au contraire, c’est un total look mint que nous propose le défilé Printemps-Été 2015 de Valentin Yudashkin. On adore ! La robe couleur menthe à l’eau est donc indéniablement, le must-have de ce début de saison, confirmé par l'arrivée des mariages, cérémonies officielles en tout genre et garden parties. Pour les plus audacieuses, on vous conseille de l’assortir avec un blazer et des accessoires de couleurs vives comme du bleu électrique ou du fushia.

28 avril, Benedetta Braccini

© Esprit
Portrait de marque

Esprit, à la ville comme à la plage

Cet été, on est d’humeur safari : la robe légère de couleur beige, associée à des sandales à brides en cuir, nous amène directement dans le désert ! On ferme les yeux et on se voit déjà assise à l’arrière d’une jeep, traversant les dunes de sables chauds… Fin du rêve, retour à la réalité : on est devant notre ordinateur au bureau, mais tout de même dans notre tenue préférée.

Sentiment de voyage

Pour un véritable look de rêve, la collection Printemps-Été de la marque Esprit nous offre les plus jolies pièces. Dans un esprit hippie, on retrouve les robes imprimés, les sandales à franges et les jeans délavés un peu usés ; on a presque la sensation d’avoir participé à un concert de Woodstock. Alors que les tuniques aux imprimés tropicaux, les manteaux légers et colorées ou encore les motifs pâquerettes soufflent un vent exotique dans notre dressing.

Le confort et la qualité des matières et des coupes sont essentiels pour l’été : chambray, fibres naturelles et jersey doux sont des tissus que l’on adopte pour le bureau et même pour prendre un verre en terrasse sans craindre d’avoir trop chaud. On choisit donc sans hésiter la chemise signée Esprit pour danser sous la chaleur estivale !

27 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Journal

ADN Fashion : les sœurs mannequins

Kate et Lottie, Cara et Poppy, Marie-Ange et Laetitia Casta … Les sœurs mannequins envahissent les podiums avec leurs jambes interminables et font le bonheur des créateurs de mode et des marques. Même sang, mêmes gènes, même corps sculptural, même destinée. Retour sur quelques duos de sœurs stars des catwalks.

Edie et Olympia Campbell

À 24 ans, Edie Campbell a réussi à charmer le monde de la mode grâce à une personnalité originale et une coupe mulet assumée. Elle commence sa carrière très jeune en posant à 15 ans aux côtés de Kate Moss pour le photographe Mario Testino. L’égérie du parfum « Black Opium » d’Yves Saint Laurent a ouvert la voie à sa petite sœur Olympia (18 ans), qui est entrée dans la cour des grands en défilant déjà pour Burberry et Marc Jacobs. On copie sans plus tarder son look très frais avec une combinaison blanche, idéale pour le printemps.

Immy et Suki Waterhouse

On ne présente plus Suki Waterhouse, la it-girl british ex-compagne de Bradley Cooper. La jolie blonde a d’ores et déjà conquis le cœur des britanniques grâce à son style chic décontracté, ses robes bohèmes et à une première expérience au cinéma dans le film « Love Rosie ». Elle trace le chemin à suivre à sa sœur de 20 ans Immy, signée chez Next Models et déjà vue dans plusieurs campagnes.

Ruby et Lily Aldridge

Les mensurations et les yeux de chat de l'Américaine Lily Aldridge lui ont permis d’intégrer le club très fermé des Anges Victoria's Secret. Cette année encore, la top de 29 ans a enchanté des millions de spectateurs en défilant à Londres pour la célèbre marque de lingerie. Si Lily Aldridge n’a plus rien à prouver auprès du milieu de la mode, la jeune Ruby suit les pas de sa grande sœur en se faisant petit à petit un nom chez les créateurs. À 23 ans, elle a notamment défilé pour Elie Saab, Kenzo, Givenchy ou Valentino.

24 avril, Léa Estruch

© mint&berry
Portrait de marque

D’humeur estivale avec Mint&Berry

L’été dans une grande ville, c’est une suite de contrastes : on découvre des oasis de verdures parmi une dominante de béton gris, on se cherche une place confortable en terrasse au soleil et on se relaxe dans un parc à l’abri des rues pleines de voitures. On joue aussi avec les contrastes dans nos tenues grâces à des couleurs vives, des imprimés forts, des détails ludiques. La collection Printemps-Été mint&berry nous offre tout cela à la fois !

Le mix marche

La marque Berlinoise mixe facilement le moderne et le vintage, le féminin et le sérieux ce qui se transparaît dans les tops, les jupes et les robes. Les points à l’aquarelle rencontrent dans cette nouvelle collection des silhouettes monochromes à l’influence fifties. En parallèle le bleu ciel et le jaune citron mélangés à du rouge et du bleu roi twistent les tenues. Mais ce qui attire le regard est le détail dans une tenue : des broderies fines, des découpes dans le dos apportent une allure romantique aux robes, pendant que les lunettes de soleil rondes et les sacs en cuir sont les meilleurs alliés pour affronter la jungle urbaine !

23 avril, Ulrike Stolpe

© Getty Images
Journal

Look at me !

Que serait devenue Lolita du film de Stanley Kubrick sans ses lunettes de soleil en forme de cœur, ou encore Audrey Hepburn dans « Diamants sur Canapé » sans ses Wayfarer noires ? Une demi-légende ? Les lunettes de soleil sont depuis longtemps plus qu’un simple accessoire pour se protéger les yeux. Elles sont un moyen d’expression, une déclaration, un objet culte : tout ça à la fois. Zoom sur les modèles les plus cool :

Être vu et se faire voir

En 2015, on a le choix entre une variété de montures et de couleurs de lunettes de soleil : forme papillon ou cœur, ludique ou classique, avec des reflets métalliques ou des contours de colorés… On peut tout se permettre ! Tout en haut sur notre liste : le modèle aux verres ronds, comme celles que Diana Ross, Annie Lennox ou encore Sarah Jessica Parker auraient portées. On les met avec une robe longue pour souligner l’esprit boho et le charme hippie ou, bien au contraire, on joue avec les contrastes en les associant avec un jean et un sweatshirt pour un look plus sportif.

Le revival sixties a fait réapparaître sur le devant de la scène les modèles rectangulaires. Françoise Hardy et Marianne Faithfull, muse de Mick Jagger ; autant d’icônes de style qui ont porté ces lunettes de soleil en noir ou moucheté avec un trench, une blouse à volant et un pantalon large. L’astuce : on les choisit grandes, le modèle carré va particulièrement bien au visage fin ou ovale.

Et pour ceux qui ne savent pas exactement quel modèle leur va, les Wayfarer de Ray-Ban seront parfaites. Ce design trapèze, ce modèle mythique porté aussi bien par les rock stars que par les présidents, fonctionne très bien avec tous les styles, que ce soit avec une élégante petite robe noir comme Audrey Hepburn, ou une blouse et un cardigan à la Grace Kelly : les Wayfarer vont avec tout !

Découvrez d’autres icônes à lunettes de soleil dans notre galerie de photos.

22. April, Michelle Wenzel

Plus de photos

© Getty Images; The Styleograph
Dresscode

Le nouveau milieu

Le crop-top est la tendance de l’été ! Et même si le port de ce petit haut, qui a tout l’air d’avoir été emprunté à notre petite cousine, demande un peu plus de discipline que la blouse fluide et légère : il vaut vraiment le coup ! Quelques conseils pour adopter cette nouvelle tendance :

Court en haut - long en bas

L’été, aussi connu sous le nom de « saison des maillots », arrive à grand pas et avec elle notre motivation et notre assiduité aux séries de 100 d’abdos (parfois 50, parfois 20…). Pour adopter la tendance crop-top de la bonne manière, l’essentiel est de ne pas trop en montrer. En résumé, ce sera court en haut, long en bas. On associe donc ce petit top avec une jupe taille haute à la longueur midi. De cette manière seul le ventre sera découvert et attirera le regard en assurant une silhouette élégante et moderne, comme Riani au défilé Printemps-Été.

Un choix varié

On aime le look ventre à l’air avec une jupe certes, mais pas seulement. Le pantalon palazzo, le « mom » jean ou un pantalon en tissu collent aussi parfaitement à la tendance, dont le minimalisme est le meilleur ami. C’est vêtue d’un top à manches longues noirs et court avec un pantalon blanc que la magnifique Ann regarde bien en face l’objectif du photographe de streetstyle. Elle combine sa tenue avec des sandales simples et un gros sac noir et blanc. On aime la multitude de possibilité que nous offre cette tendance. Une motivation de plus pour continuer les abdos !

21 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Icône de style

Hillary Clinton

C’est officiel : Hillary Clinton a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle américaine de 2016. L'ancienne ministre des Affaires étrangères et sénateur de New York n’est bien sûr pas étrangère à la Maison Blanche, puisqu’elle y a vécu de 1993-2001 en tant que Première Dame avec son président de mari Bill. Et même si elle n’est probablement pas votre premier choix quand on pense à l’expression « icône de style », Hillary peut vous surprendre !

« Pantsuit aficionado »

Voilà comment Hillary se décrit sur sa page Twitter et c’est très clair : elle aime le tailleur-pantalon. Classique et pragmatique, mais aussi très féminin, le duo veste-pantalon est intemporel et lui correspond parfaitement ! Pour faire la différence, Hillary sait aussi ajouter des accents surprenants à ses tenues, comme des bijoux colorés, des foulards soyeux, ou des broches exotiques.

Comme tous les politiciens, il faut que ses tenues fassent forte première impression ! Lors d’un mariage à New York, Hillary a misé sur une veste matelassée d’un vert lumineux très glamour et côté accessoires : des lunettes de soleil et un sac coloré élégant. Pour un discours à Washington, Mme Clinton joue la carte du chic avec une veste Chanel à zips, un collier de perles, et son plus bel atout : son sourire éclatant. Voilà une allure qui nous plait !

20 avril, Iris Molenaar

© Getty Images
Dresscode

Sur toute la longueur

La chemise, atout chic et intemporel de notre dressing, se rallonge cette saison et se plie à toutes nos envies. Entre cool et féminité, elle est sans aucun doute la valeur sûre du printemps ! Mais comment la porter ? Ceinturée ou accessoirisée, découvrez comment adopter la robe chemise.

Cuir Chic

Misez sur les contrastes ! Avec le mannequin Erin O’Connor, la robe chemise se la joue fatale et rock n’ roll. La veste en cuir et les lunettes de soleil apportent un côté rebelle et sexy à cette pièce romantique et immaculée. Voilà une tenue idéale pour les festivals de musique qui approchent !

Cuir Chic

Une tenue n’est complète qu’avec des chaussures ! Encore faut-il avoir les bonnes. Pour les endurantes, l’amorti est un critère essentiel. En effet courir longtemps sur un terrain dur sans les bonnes chaussures peut créer un traumatisme au niveau des articulations. En revanche, les sprinteuses choisiront plutôt des chaussures légères, idéales pour des temps courts.

Chapeau !

La chanteuse Janelle Monáe joue elle aussi sur l’opposition du noir et blanc avec sa robe chemise. La combinaison de la robe et des accessoires est simple et efficace: le chapeau branché sombre, le nœud à lavallière noir, le clutch coloré et les sandales à découpes foncées forment un ensemble tout à fait harmonieux. En voilà une « Electric Lady » !

17 avril, Constanze Bilogan

© Getty Images
Icône de style

Chloë Sevigny : une fille cool

Actrice, mannequin, icône de style : voici trois mots qui définissent Chloë Sevigny. Elle est sans hésiter notre ultime girl-crush et on n’est pas les seuls. Le magazine new-yorkais « Sassy » l’a désigné comme « It-Girl » du moment. Après son rôle dans le film « Kids » réalisé par Larry Clark et avoir été égérie Miu Miu, elle apparaît dans la vidéo très arty de Proenza Schouler « Legs are not doors ». Mais son actualité ne s’arrête pas là, elle sort en avril son premier livre réunissant ses looks les plus mémorables. Zoom sur ce personnage au sens du style inné.

Icône de style pur-sang

Elle est certes accro au vintage, mais ne renie par de nouvelles pièces au design rétro, comme la collection actuelle de Vuitton, qu’elle porte avec fierté. Son style pourrait se définir comme pointue, rebelle et à la fois éclectique. Sur tapis rouge, elle aime porter des robes de cocktail très féminines qu’elle associe avec des bottes à talons pour apporter un esprit seventies à la tenue, tandis que dans la vie quotidienne elle opte plus facilement pour une combinaison et des baskets. Chloë sait jongler avec les tendances des soixante dernières années comme personne : jean, robes à fleurs, cuissardes, franges… Son secret pour avoir un look à la fois vintage et moderne ? Le sac griffé. Source d’inspiration inépuisable, on est vraiment impatiente de voir son livre !

16 avril, Elseline Tolhoek

© Till Janz
Interview

Avec Andra, mannequin de la campagne Zign : de la discipline à l’élégance.

Un saut précis en derbies argentées ou grand écart sur une poutre avec aux pieds des sandales à brides au design futuriste… Andra, gymnaste professionnelle, apporte indéniablement une touche gracieuse à la campagne Printemps-Été de Zign, dont elle est le nouveau modèle. Elle a accepté de répondre à nos questions :

Décris-nous ton style.

Je suis quelqu’un qui aime la simplicité. Ma tenue préférée : un jean confortable, un t-shirt blanc basique et des chaussures en cuir. C’est tout.

Tu fais de la gym depuis que tu as 5 ans. Comment es-tu passée de gymnaste professionnelle à mannequin ?

J’ai été remarquée dans la rue par une personne de mon agence actuelle lorsque j’étais en vacances à Rostock. Mais à l’époque, j’avais seulement 15 ans et ça aurait été beaucoup trop dur pour moi de cumuler l’école, les entraînements et en plus une carrière de modèle ! C’est pourquoi j’ai refusé. Et l’été 2014, une seconde chance s’est présentée et cette fois-ci, ça a fonctionné !

Qu’est-ce qui lie la mode à la gymnastique rythmique ?

La mode n’a en fait rien à voir avec la gymnastique rythmique, mais pour un modèle c’est énorme ! On apprend beaucoup, notamment au niveau de la démarche et de la façon de se mouvoir en général. La concentration est aussi très importante. Grâce au sport, j’ai vraiment une bonne connaissance de mon corps et grâce aux entraînements je peux faire des poses que les autres mannequins ne peuvent pas faire. L’astuce est de toujours être consciente de la position de son corps lorsqu’on est assise, debout, lorsqu’on court ; toujours maintenir son corps en tension. Et surtout avoir la tête haute : tout aussi bien pour l’attitude que le bien-être !

Quelle est la pose qui tu as le plus aimée pendant le shooting ?

J’aime beaucoup cette image, où je suis allongée à plat ventre sur un chevalet et que je me mets en position cambrée grâce à mes bras. Je la trouve très gracieuse et élégante, et elle met particulièrement bien en valeur le modèle de sandales à talons « Baby Blue Block » que je porte sur la photo.

Ton modèle favori de l’actuelle collection Zign ?

J’adore les bottines à découpes noires et blanches et les sandales menthe et argent. Ces modèles ont vraiment un joli design et une ligne pas conventionnelle. Ce sont des chaussures avec lesquelles on se fait remarquer dans la rue : ça ne fait aucun doute ! #wearshoes

15 avril, Ulrike Stolpe

© Alexandre Giannoulatos
Interview

Ippon Vintage : « Nos critères ? L’esthétisme et le confort »

Créée à Nantes, la marque Ippon Vintage incarne le savoir-faire français en alliant simplicité et tendance dans ses chaussures. Rencontre avec Stéphane Raud, le talentueux créateur de la griffe, un homme énergique, féru de mode et de beaux souliers.

Quels ont été les débuts de la marque ?

Au départ, j’ai commencé à dessiner des collections enfant pour la licence Bill Tornade. C’était des modèles très innovants. Nous avons créé des bottes, des cuissardes qui se replient, adaptées aux petites filles… Et puis doucement on a remarqué que de plus en plus de femmes achetaient ces chaussures pour elles-mêmes.

C’est comme ça que vous avez commencé la collection femme ?

Oui, exactement. Nous avons lancé la collection « Ippon Style » en adaptant les modèles enfant aux femmes avec plus de talon par exemple… On a continué sur notre lancée en créant une ligne homme avec des produits que je voulais porter mais que je ne trouvais pas ailleurs. La crise est arrivée et comme pour tout le monde, ça a été un peu dur. C’est pourquoi nous avons décidé de garder uniquement la collection femme que nous avons renommée « Ippon Vintage, the French Touch ». À partir de ce moment-là, la communication a été aussi plus simple. En recentrant la marque sur la femme, on a vu la différence. Aujourd’hui, on a vraiment une ligne directrice avec des modèles de boots plates avec élastiques très rétro et une gamme plus sport avec des sneakers.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la chaussure ?

À l’époque, il y avait déjà énormément de choses dans le prêt à porter. C’était aussi le début des franchises, un marché avec beaucoup de produits, un peu saturé. C’était donc, honnêtement, plus évident pour moi de faire de la chaussure que du textile, car c’était un marché plus réactif, sur lequel il était plus facile d’innover.

Comment définiriez-vous la femme Ippon Vintage ?

Ippon Vintage est une marque intergénérationnelle, ce sont des produits qui parlent à tout le monde j’imagine. Mais je pense que de manière générale, la femme Ippon Vintage est moderne et élégante.

Comment pensez-vous vos collections ?

Pour avoir une vraie marque de création, il faut travailler avec des matières identitaires. Nos cuirs sont directement personnalisés chez nos tanneurs. Ensuite, les formes de nos chaussures sont assez classiques, ce qui est normal dans la mesure où ce sont des formes vintage, qui existaient déjà auparavant, mais nous voulons créer de l’identité et un certain dynamisme en recréant, en réadaptant de vieux modèles. La créativité, c’est ce qu’il manque un peu au marché de la chaussure en ce moment. C’est sûrement à cause de la crise. On vit une période un peu morose, les gens veulent quelque chose de rassurant. Mais nous, on souhaite s’exprimer ! Et on le fait à travers la chaussure.

Quels sont vos inspirations ?

Lorsqu’on créée une collection, on y travaille tout le temps, on y pense constamment. La moindre chose que l’on voit, le moindre ressenti va nous inspirer. La musique est une source d’inspiration importante pour moi. Arthur H, des gens comme CharlÉlie Couture en son temps, mais aussi des nouveaux artistes, comme Stromae… Ils créent une nouvelle dynamique, qui touche la rue. L’inspiration vient aussi des gens qui nous entourent, des lieux, de l’architecture… Car finalement, la chaussure est une sculpture. La curiosité, c’est essentiel pour la création.

Quels sont critères lors de la création de la collection ?

L’esthétisme et le confort.

Quelle serait l’égérie de la marque s’il devait en avoir une ?

Comme la marque vient de Nantes, mettre quelqu’un de local en avant serait judicieux. J’ai vraiment envie de valoriser l’identité nantaise. Je pense à Christine & the Queens par exemple… J’aime beaucoup ce qu’elle fait et elle serait parfaite pour représenter la marque. Elle a un style très fort, propre à elle.

Votre conseil mode ?

Se faire plaisir !

Merci beaucoup Stéphane et bonne continuation !

14 avril, Léa Estruch

© Getty Images
Journal

Coachella 2015

Le premier weekend du célèbre festival de musique californien est déjà passé ! Et comme toute fashionista qui se respecte, on se réjouit d’avoir un bref aperçu des premiers looks des célébrités au pays des couronnes de fleurs, tops à franges et robes en dentelle. Voir et être vu, c’est le mantra de ce rendez-vous annuel. L’occasion pour nous de jeter un coup d’œil aux tendances des tenues de festivals de 2015.

En 1ère position…

La superposition. Peu importe la température qui règne au dehors, les plus belles tenues sont celles qui sont faites de plusieurs superpositions. On accumule donc les couches : top, veste en cuir et kimono long ! A-t-on vraiment besoin d’évoquer la combinaison short imprimée pâquerettes ? Un classique du festival, à porter avec des boots en daim et des bijoux en abondance. Mais le secret des stars et icônes de style de Coachella n’a évidemment rien avoir dans l’association des vêtements à l’esprit bohémien. Non, la clef de leur style est plutôt celle de la luxueuse villa sur les collines de Californie, avec piscine et salle de bain, dans laquelle tous les matins elles prennent le temps de parfaire leur maquillage « naturel » et les ondulations « wavy » de leur cheveux fraîchement lavés !

Les jambes à l’air

Tant pour les célébrités que pour les festivalières lambda, le short en jean reste le must-have absolu pour la saison des festivals. Cette pièce, quelle que soit sa coupe ou sa longueur, s’associe parfaitement bien avec un top en crochet, un t-shirt à l’effigie de son groupe préféré ou encore un pull d’été tricoté. On le porte selon le style et le contexte, avec des sandales, des sneakers ou bien même des bottes de pluie. Un maître de la transformation, que l’on a toute dans notre placard depuis que l’on a assisté à nos premiers concerts habillée comme Kate Moss au festival de Glastonbury : la version rock et british de Coachella !

14. April, Constanze Bilogan

Plus de photos

© Getty Images
TENDANCES

Le vert armée livre bataille

Non. Indiana Jones n’a pas le monopole du total look kaki. On aime le côté aventurier que donne cette couleur à nos tenues de printemps et on n’est pas les seules : les designers Alessandro Dell’Acqua, Sonia Rykiel ou encore Ralph Lauren l’ont adopté et nous donnent l’inspiration !

Militaire chic

Pour N°21, Alessandro Dell’Acquas opte pour un look faussement strict et résolument féminin. La coupe droite de la robe est accessoirisée d’un col dont la couleur blanche apporte une touche de fraîcheur et d’une ceinture qui souligne la taille. Le côté glamour de la tenue est assuré par une paire de bottines à talons hauts à bouts ouverts dont la couleur moutarde se marie très bien avec le kaki. Ce look fonctionne tout aussi bien avec une combinaison, parfaite alternative à la minirobe. Associées à des accessoires nude, c’est une tenue qu’on adopte sans hésiter au bureau !

Safari city

Pour un look urbain aux inspirations safari, le designer américain Ralph Lauren propose une tenue composée d’un short élégant, un trench souple et fin, d’un pull léger et bien évidemment d’un chapeau à large bord. L’astuce : ajouter une pièce claire comme un jean délavé ou des accessoires couleurs métallisées pour donner une allure plus casual et moderne à la tenue.

13 avril, Michelle Wenzel

©Getty Images
Actu mode

Le nouveau laçage

Aperçue sur les podiums de Givenchy, Louis Vuitton et Gucci durant la dernière semaine de la mode, la fermeture par un laçage façon corset s’impose désormais comme l’alternative aux boutons et apporte un charme désuet à n’importe lequel de nos vêtements. Robes, tops ou même pantalons, tous prennent une influence XVIIIe siècle que l’on réinterprète à notre façon !

Comment adopter le laçage ?

La réponse est simple et dépend de l’envie et de l’occasion. Pour un look sexy et chic à la fois, on s’inspire du défilé Givenchy et on opte pour un débardeur noir au décolleté lacé. On l’assortit avec un slim noir et taille haute, les plus audacieuses le choisiront en cuir. Les bottines talons hauts et bout ouvert ainsi que la ceinture complètent cette tenue, idéale pour un rendez-vous ! En revanche, c’est la version tunique blanche que l’on choisit pour partir en vacances. On adopte la tendance seventies et on l’assortit avec un jean flare et des sandales à talons. Le plus : nouez un joli foulard dans les cheveux pour une allure gipsy chic.

10 avril, Sara Bongiovanni

©adidas
Journal

Adidas – nouvelle technologie Climachill

On aime l’été, on aime le soleil : ce n’est pas la question. Mais par cette chaleur, l’entraînement sportif peut vite devenir plus éprouvant. Bonne nouvelle, le tissu haute technologie Climachill d’Adidas vous permet de maintenir la cadence !

Les différents composants de ce nouveau tissu vous offre un meilleur confort en maintenant votre corps au frais et au sec ! Ce t-shirt d’entraînement appartient à la nouvelle génération de vêtements Adidas : le tissu Climachill, grâce à des billes en aluminium, garantit une meilleure évacuation de l’humidité et de la chaleur pendant l’exercice. De plus avec sa coupe Formotion, ce top suit le moindre de vos mouvements et vous offre un confort optimal.

Le Dr. Maarten Hupperets, expert Adidas, nous explique pourquoi il est essentiel pour un athlète de maintenir une bonne température du corps lorsqu’on fait du sport : « En réaction à l’exercice sportif effectué dans une ambiance où les températures sont plutôt hautes, la température du corps peut augmenter jusqu’à 3°. Or il est important de maintenir une température corporelle stable : l’athlète doit donc dépenser plus d’énergie afin de perdre de la chaleur. »

Ce top fabriqué à partir du tissu haute technologie Climachill apporte donc un véritable soutien et est le meilleur allié des sportifs, qui refusent d’abandonner l’entraînement même en été !

10 avril, Dinah Berger

© Getty
TOP 3

Quelle veste ce printemps ?

Froid, puis chaud, froid, puis chaud… Bienvenue dans le casse-tête de la mi-saison ! Mais pas de panique, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur les trois types de vestes à adopter pour le printemps. Come-back 90’s, allure sport-chic ou tendance minimaliste, il y en aura pour tous les goûts.

Le trench fluide

Élégant, épuré et en phase avec l'air du temps, le trench fluide ne laisse pas indifférentes les adeptes du minimalisme chic cher à Phoebe Philo... Si l'on doit aux shows Céline l'avènement des Birkenstock, ceux-ci ont également favorisé à faire du peignoir d'extérieur, aussi appelé trench-coat souple, l'un des nouveaux indispensables des fashionistas pour la mi-saison. Avec une jupe, un pantalon large, des escarpins ou des baskets, il se porte avec tout et rend classe et élégante n’importe quelle tenue.

La veste bomber

Estampillé 90’s, le bomber revient dans nos dressings printaniers sans crier gare. Mais loin du modèle masculin de l’époque, il s’adapte au look chic et cool des filles d’aujourd’hui. L’idée est de féminiser cette pièce au look sportif, avec une forme plus aérienne, des jeux de couleurs, d’imprimés et de matières ainsi qu’en le combinant à un dressing féminin. Comme le mannequin Dash Gold, on mise sur une jupe midi et des sandales colorées. Effet garanti !

Le coupe-vent

Et oui ! Une des grandes tendances du printemps, c’est le vêtement de pluie. Avec le retour des 90’s et la tendance running qui ne cesse de s’essouffler, de nombreuses marques de sport créent des vêtements dits « pratiques » de plus en plus stylés. Après les sacs à dos, les casquettes, les sweats et autres teddy, c’est au coupe-vent d’investir vos tenues les plus stylées. Pour ne pas avoir l’air de sortir de la salle de sport, on le porte chic avec une robes, des chaussures à plateforme et une jolie pochette.

8 avril, Léa Estruch

© Getty Images
Icône de style

Le monde merveilleux d'Elena Perminova

La top modèle russe est devenue en l’espace de quelques temps une véritable icône de mode. Mariée au millionnaire Alexander Lebedev, propriétaire de journaux indépendants et du London Evening Standar, Elena Perminova vit un véritable conte de fées fashion. Assise au front row des défilés de mode les plus importants, elle compte parmi ses amis, les personnages les plus influents de l'industrie et ne cesse de surprendre les photographes de streetstyle avec des tenues toutes plus belles les unes que les autres !

Un style chic et glamour

À seulement 28 ans, cette mère de trois enfants, Lena - comme la surnomme ses amis et followers – adopte un style plutôt romantique. C’est avec une silhouette mince et élancée, et ce seulement deux mois après son accouchement, qu’elle apparaît vêtue d’un pantalon flare taille haute et d’une blouse légère à l’esprit 70’s. De manière générale, elle aime twister ses looks avec des matières spéciales, des imprimés ou encore des couleurs vives. On aime particulièrement le détail de la broche en forme d’insecte qui habille et en même temps attire le regarde sur le décolleté plongeant de sa robe lors du défilé Pringle of Scotland. On s’inspire de cette tenue en copiant l’association du blazer oversize gris avec une robe couleur lie de vin que l’on assortit avec des sandales nude : chic et tendance.

7 avril, Amanda Valle