Highlighter

Filtres les plus populaires
181 articles

Comment maîtriser l’highlighter comme les pro

Après la déferlante du contouring et du strobbing sur les réseaux sociaux, les influenceuses beauté n’ont plus que ce nouvel anglicisme à la bouche : l’highlighter. Au-delà du simple phénomène de mode, cette tendance peut se révéler d'une efficacité redoutable pour un maquillage lumineux. Découvrez ici comment la maîtriser.

De quoi s'agit-il?

Encore un anglicisme pour être branché ? Une nouvelle tendance cosmétique qui demande des heures de préparation et une dextérité de professionnelle ? Absolument pas. En réalité, cette technique, qui signifie « surligner » en Français, consiste simplement à illuminer une partie du visage. En apportant une touche de lumière de manière localisée, on attire le regard sur une zone que l’on veut mettre en valeur… ou on le détourne d’une autre zone que l’on cherche à estomper. En partant de ce principe, la technique peut présenter de nombreuses applications en cosmétique et s’avérer plus légère que d’autres méthodes, comme le fameux contouring. On peut ainsi illuminer le teint en général, les pommettes, les paupières, voire certaines parties du corps et les cheveux. Le produit lui-même peut prendre plusieurs formes : crème, poudre, stick… Il faut donc choisir son arme de prédilection, puis sa cible, pour affiner l’efficacité et obtenir un résultat optimal.

La préparation

S’il était besoin de le rappeler, briller n’est pas forcément du plus bel effet en maquillage. De la même façon qu’un artiste part d’une page blanche, il est nécessaire de partir d’une base neutre, c’est à dire d’une peau nette, débarrassée de toute trace de sébum. Pour ce faire, on nettoie la peau sans l’agresser ; les produits « décapants » auraient pour effet de suractiver les glandes sébacées et d’avoir un effet contre-productif en favorisant l’apparition de zones grasses. Utilisez donc plutôt un nettoyant visage doux qui respecte le pH de la peau. On peut aussi faire appel à un masque purifiant qui va venir contrer la brillance. Côté exfoliant, on misera sur des textures très fines non abrasives, et on procèdera à un gommage tous les quinze jours seulement. Le choix d’une crème de jour pas trop riche, voire à pouvoir matifiant, est également important. Cette peau saine et neutre sera le terrain de jeu idéal pour highlighter.

Côté teint

C’est dans le domaine du teint que l’highlighter a obtenu ses lettres de noblesse. Pas besoin d’avoir recours à un fond de teint épais, mieux vaut miser sur une base légère telle qu’une BB crème pour éviter la surcharge et conserver une plus grande marge de manœuvre au pinceau. Pour unifier, on peut appliquer un voile de poudre libre transparente, de façon à partir d’une base uniforme. On peut ensuite travailler différentes zones selon l’effet recherché. Les plus classiques sont bien évidemment le milieu du front, l’arête du nez et le haut des pommettes. Mais certaines zones négligées peuvent apporter un réel plus à votre maquillage. Une touche sous les sourcils agrandit et intensifie le regard. Au-dessus de l’arc-de-Cupidon (le sillon creusé au-dessus des lèvres), l’highlighter attirera le regard sur la bouche tout en créant un effet d’optique repulpant. Bien sûr, mieux vaut miser sur une ou deux zones pour optimiser le rendu et éviter l’effet « boule à facettes ».

Côté cheveux

Oui, l'astuce marche aussi avec les cheveux ! On appelle cela le Highlights hair. Différent du balayage qui a pour vocation de se fondre dans la masse capillaire, ou d’une couleur classique couvrant l’ensemble des cheveux, les Highlights apportent un effet instantanément lumineux, à coups de mèches plus ou moins épaisses selon l’effet désiré. Comme pour une coloration, évitez de descendre plus bas que deux tons plus clairs que votre base. Sur cheveux foncés, on favorisera les mèches assez épaisses. Pensez aux bruns dorés ou au chocolat si vos cheveux sont très foncés, pour créer une effet de contraste subtil mais gourmand. À l’inverse, on la jouera plutôt fines mèches sur les tons clairs. Si vos cheveux sont châtains, les teintes miel et caramel devraient créer un effet de relief lumineux. Enfin, sur des cheveux blonds ou roux, on opte pour du platine presque blanc ou des blonds dorés, en accentuant les pointes.

Côté corps

Pas de raison que le reste du corps échappe au phénomène. En effet, un peu de lumière peut se révéler un atout de taille pour mettre en valeur nos jambes ou nos bras sous le soleil. Sur une peau bien nourrie avec un soin hydratant pour le corps, suivez le galbe de la jambe avec une poudre illuminante ou un soin illuminateur corps à particules irisées qui va mettre en valeur le muscle et allonger la jambe. Vous pourrez également déposer quelques touches légères sur vos épaules si celles-ci ont tendance à être tombantes, sur le décolleté pour créer un effet de profondeur qui fera tourner les têtes. Complétez avec un vernis à ongles éclatant qui fera ressortir votre bronzage. Cerise sur le gâteau, ajoutez une top coat transparente avec quelques paillettes pour sortir le soir : vous brillerez jusqu’au bout des doigts. Un highlighter ongles en quelque sorte !

Côté lèvres

Sans surprise, les lèvres s'y mettent à leur tour. Certaines marques ne s’y sont pas trompées et ont développé des formules de rouge à lèvres à la fois translucides et pétillantes pour illuminer les lèvres et donner du volume. Si vous avez les lèvres fines, vous pourrez appliquer largement ces sticks sans risque de déborder. Les gloss peuvent tout à fait jouer ce rôle. Si vous craignez les lèvres qui collent, vous pouvez en poser juste une touche sur le cœur des lèvres pour un effet gourmand volumisateur. Notez qu’il existe des illuminateurs crème-teintée pour lèvres et joues. Avec leurs couleurs naturelles, comme si la peau était rosie par l’air frais et leurs formules riches vitaminées et leurs réflecteurs optiques lumineux, ils sont parfaits pour une retouche maquillage fraîcheur à tout moment de la journée. Oubliez blush et rouge à lèvres en un seul geste malin !

Côté paupières

Enfin, l’highlighter n’a pas sa pareille pour illuminer le regard. Sous les sourcils, il agrandit l’œil. Il faudra cependant s’assurer que vos sourcils sont parfaitement épilés et forment une ligne nette et précise. Vous pourrez ensuite suivre leur dessin par un trait fin d’highlighter, à appliquer plutôt au pinceau biseauté pour un effet raffiné plutôt que disco. N’hésitez pas à estomper légèrement au doigt si vous vous n’êtes pas sûre du résultat. Tout est affaire de subtilité. Appliqué au coin de l’œil, l’highlighter agrandit l’œil et réveille la couleur de vos yeux. Vous pouvez aussi l’utiliser comme un fard à paupières, seul ou en le mélangeant à votre palette habituelle. La touche finale pour un regard qui tue : un mascara qui allonge les cils bien sûr !

Avec quelques conseils et beaucoup de légèreté, passez maître dans l'art d'illuminer et adoptez l'highlighter comme une baguette magique pour révéler tous les atouts de votre visage mais aussi de votre corps !