Après-shampoing femme

Filtres les plus populaires
191 articles

Prendre soin de ses cheveux avec un après-shampoing pour femme

Vos cheveux sont sans cesse maltraités : pollution, stress, soleil, brushing, teintures… Chaque jour, ils sont agressés et fragilisés. Pour combattre ce phénomène, misez sur un après-shampoing pour femme. Ce produit banal est souvent négligé, à tort. Zoom sur ce produit capillaire phare.

L'après-shampoing, une étape essentielle de votre routine capillaire

On entend souvent, à tort, que ce produit alourdit les cheveux et les rend gras ! Le shampoing enlève les impuretés mais prive le cuir chevelu de ses huiles naturelles, essentielles à l’hydratation de la chevelure. Vous utilisez sûrement des produits chimiques ou des appareils chauffants pour faire votre brushing. Vos cheveux sont plus facilement secs et cassants. C’est là que l’après-shampoing entre en jeu.

L’après-shampoing est un soin capillaire hydratant. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un traitement en profondeur, comme le masque, il démêle vos cheveux, les nourrit et leur apporte de la brillance. Adieu les nœuds et bonjour les cheveux lisses ! En plus, il protège votre crinière des agressions extérieures de l’environnement et du stress.

L’après-shampoing femme est une étape essentielle de votre routine capillaire. Attention, il ne faut pas le confondre avec un soin nourrissant. Si vos cheveux sont desséchés, appliquez en complément un masque ou une crème pour que votre chevelure retrouve sa pleine santé. Pour les cheveux à tendance grasse, l’application d’un après-shampoing femme une fois par semaine suffit.

Le dilemme fatidique de la large gamme de produits

Le choix de votre après-shampoing femme dépend de la nature de votre cheveu et de l’effet que vous souhaitez obtenir. Si vous avez les cheveux normaux, adoptez la lotion de votre choix, selon le résultat escompté. Les cheveux fins, quant à eux, opteront pour un produit qui donne du volume et densifie. Les plus abîmés privilégieront un après-shampoing réparateur, et les ternes miseront sur la brillance.

Vous avez les cheveux colorés (mèches, coloration, balayage) ? On craque pour les produits spécifiques qui protègent les pigments, révèlent la couleur et l’empêchent de dégorger trop rapidement. Les crinières bouclées, frisées ou crépues choisiront des produits qui hydratent et redessinent les mouvements naturels des cheveux. Enfin, les plus sèches se rueront sur l’après-shampoing femme ou l’huile nourrissante à base d’argan, de karité ou de coco.

Il existe également des produits qui favorisent la pousse des cheveux et éradiquent les pellicules. Quoi qu’il en soit, on choisit son après-shampoing sans silicone ni parabènes. Ces substances chimiques alourdissent la chevelure et l'étouffent dès la racine. Notre préféré : le bio qui respecte et assouplit notre belle crinière.

La version traditionnelle, pour une hydratation rapide et efficace

L’après-shampoing s’utilise - de manière classique - après le shampoing mais peut aussi être appliqué avant si vous avez les cheveux fins et plats. Réalisez ce dernier comme d’habitude, en répartissant une noisette de produit sur vos cheveux. Faites mousser délicatement du bout des doigts. Rincez abondamment. On vous recommande vivement d’utiliser de l’eau froide. Votre chevelure craint la chaleur, qui la rend sèche et cassante. Essorez vos cheveux avec les mains. L’objectif est d’enlever le maximum d’eau du cheveu.

Déposez une à deux noisettes de produit dans le creux de votre main, selon la longueur de votre crinière. Répartissez-le sur l’ensemble de la chevelure et massez du bout des doigts. On adore cette étape ! En plus d’être relaxant, le mouvement circulaire génère une petite chaleur qui accentue les bienfaits du produit. Cela permet également à l'hydratant d'imprégner davantage le cheveu.

L’après-shampoing femme s’applique de la mi-longueur jusqu’aux pointes. Évitez les racines et le cuir chevelu à tout prix. Vous risquez de boucher les follicules, ce qui ralentit la pousse des cheveux, et d’augmenter la production d’huile naturelle, qui donnera un « effet gras ». Laissez agir trois minutes. Pendant ce temps, pourquoi ne pas en profiter pour se faire un gommage du visage ou du corps ? 

Les étapes d'une application totalement réussie

Il est crucial de rincer abondamment. La multitude de produit alourdit le cheveu. De plus, les résidus d’après-shampoing peuvent irriter le cuir chevelu. Encore une fois, nous vous recommandons l’eau froide, la plus froide que vous pouvez supporter. Vos cheveux vous diront merci ! Enfin, brossez avec un peigne à dents larges.

On sèche ensuite notre chevelure, à l’air libre – idéal – ou au sèche-cheveux. Ce dernier nous permet de sculpter notre crinière et de réaliser le plus beau des brushings. Toutefois, la chaleur étant l'ennemie, pensez à utiliser au préalable un produit thermo-protecteur. On tient à garder la brillance et l’éclat apportés par l’après-shampoing. Renouvelez l’opération une fois par semaine.

L'après-shampooing peut également s’utiliser après chaque shampooing si vos cheveux en ont besoin. Toutefois, on vous conseille de réaliser un masque une fois par semaine pour nourrir vos fibres capillaires en profondeur. Si vos cheveux restent secs malgré tout, c’est peut-être parce que vous n’avez pas respecté le temps de pose, étape vitale des cheveux souples et soyeux.

Des techniques innovantes et pourtant peu connues

Il existe actuellement des après-shampooings femme sans rinçage. Si vous êtes pressée, vous avez de la chance, ils s’appliquent rapidement et sans temps de pose. Deux formes sont disponibles :

  • La crème qui donne du poids aux crinières longues, épaisses et bouclées
  • Le vaporisateur qui dépose un voile léger sur les cheveux raides et fins

Cette version sans eau s’applique sur cheveux humides après le shampoing. Il ne vous reste plus qu’à peigner et sécher vos cheveux. Vous manquez de temps ? Optez pour le co-washing. Cette astuce, contraction de conditioner et washing, consiste à se laver les cheveux avec un après-shampooing. Elle est particulièrement prisée des chevelures bouclées, crépues, frisées, déshydratées et fragiles.

Vous n’avez jamais fait de co-washing ? Commencez par alterner cette méthode avec un shampooing classique. Ce concept 2-en-1 s’utilise deux à trois fois par semaine, fréquence d’un lavage de cheveux classique. Répartissez deux noisettes d’après-shampooing sur l’ensemble de votre tignasse et massez durant deux minutes. Rincez ensuite abondamment. La chevelure saine et éclatante n’a plus de secrets pour vous !