Accessoires

Bandeaux & Bracelets-éponge

Prix
7
7
25
25
Taille

16 articles

Trier par :
Page 1 sur 1

Pendant les séances de sport, les bandeaux et bracelets-éponge pour femme permettent d'éliminer la transpiration afin de gagner en confort et en visibilité. La sueur dégoulinant dans les yeux peut considérablement entraver la vision du jeu au cours d'un match de tennis ou de basket-ball par exemple. Cette sélection réunit ainsi des accessoires pratiques pour la compétition et l'entraînement.

Plus de visibilité avec les bandeaux et bracelets-éponge pour femme

Accessoire de sport typiquement féminin, le bandeau permet à la fois de bien maintenir les cheveux et d'éviter que la sueur du front ne dégouline dans les yeux. La visibilité est ainsi préservée alors que le confort est optimisé. Lors des rencontres de basket intenses et des matches de tennis d'une heure et demie, les bandeaux et bracelets-éponge se révèlent indispensables. Les serre-poignets ont une fonction complémentaire puisqu'ils permettent d'éponger la sueur à des endroits clés. À l'heure où les robes de sport, les jupes de tennis évasées et autres polos sportswear chics sont à la pointe de la mode, les bracelets-éponge se porteraient presque pour le lifestyle.

Des bandeaux et serre-poignets de qualité

Cette sélection féminine réunit des bracelets-éponge et des bandeaux conçus par les leaders du sportswear. Confectionnés à partir de quatre matières, ils offrent un rendement optimal dans les conditions de compétition : de l'élasthanne pour la souplesse, du polyester pour la respirabilité, du coton absorbant pour le bien-être et du nylon avec fonction imperméable. Sans trop serrer le poignet et gêner l'amplitude des mouvements, ces bracelets-éponge absorbent efficacement la transpiration. Certains intègrent même un range-clef pour le running et l'entraînement. Sans oublier les indétrônables lots de deux pour les compétitrices portant un bracelet en éponge à chaque poignet. Et évidemment, ils s'accordent parfaitement avec vos différentes tenues du sport.

On craque aussi pour :