Afin de vous proposer le meilleur service possible, Zalando utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

×J’accepte.

Service client GRATUIT 0800 740 357

Livraison et Retour GRATUITS

Satisfait ou remboursé

×
Mes préférés
Mon panier 0
 
Citation de la semaine

Robin Williams

Avec lui, on est passés des rires aux larmes, il nous aura même fait réfléchir. Robin Williams était un homme aux multiples facettes. Son humour et sa prestance ont rendu incontournables chaque personnage qu’il a incarné. On se rappellera de Madame Doubtfire, qu’on aime regarder au moment des fêtes. Il aura gardé jusqu’à la fin cette « étincelle de folie » en nous donnant le sourire. « La nuit au musée 3 » sera l’un de ses derniers films à sortir au cinéma. On a hâte de rire une dernière fois avec lui. Merci pour tout, Robin.

18 décembre, Michelle Wenzel

 
Coup de cœur

Le nœud papillon

Les fêtes de fin d’année sont le moment parfait pour donner à votre look un souffle nouveau en portant des accessoires que vous n’avez pas l’habitude de porter ! Et pourquoi ne pas vous laisser tenter par un nœud papillon ? De Pharrell, à Justin Timberlake en passant par Jay-Z, il est déjà adopté par les plus grands et sera à coup sûr l’accessoire fétiche des hipsters en 2015. Pour un look urbain, on le porte avec un jean slim, une paire de sneakers et une chemise imprimée ou pour les amateurs du style dandy, avec un costume noir et sa chemise blanche assortie.

16 décembre, Elseline Tolhoek

© Getty Images
Coup de cœur

Une histoire de col

Le pull que tous les hommes élégants s’arrachent cette saison, c’est le col roulé. Adopté par les plus grands comme Sean Connery, James Dean et Elvis Presley, c’est dans sa version classique qu’il nous séduit le plus. Il vous donnera un joli port de tête et vous garantira une allure distinguée. Il remplacera le temps de l’hiver la sempiternelle chemise sous votre veste de costume dans une version fine en cachemire ou deviendra notre pull à col cheminée préféré dans sa version en mailles tressée.

11 décembre, Yannis Henrion

 
Tendance

Tout le monde en piste !

Les tenues de snowboard sont tout sauf barbantes cette saison ! La grosse tendance, c’est les imprimés graphiques et les formes géométriques. Côté couleur, on voit beaucoup de teintes naturels et de bleus lumineux, complétés par une palette de rouge et d’oranges. Indispensables, les pantalons serrés pour empêcher la neige de rentrer et les vestes longues et imperméables qui serviront de pare-chocs pour les chutes inévitables. Vous n’avez plus qu’à profiter !

9 décembre, Dinah Berger

© Getty Images
Citation de la semaine

Christoph Waltz

« Je n’aurais jamais pu imaginer ça, même dans mes rêves les plus fous. » Pourtant, tout est bien réel et l’acteur oscarisé a bel et bien inauguré son étoile sur le célèbre « Hollywood Walk of Fame » la semaine dernière. Bonne nouvelle pour ses fans : il jouera le méchant dans le prochain James Bond, dont la sortie est prévue pour octobre 2015.Toutes nos félicitations !

8 décembre, Helena Heidt

© Converse
Coup de cœur

Caoutchouc power !

Jusqu’à preuve du contraire, on ne porte pas de baskets en hiver. À l’exception des Converse All Star Rubber – entièrement en caoutchouc. En plus, elles vous gardent à l’abris de la pluie et du froid grâce à leur doublure en polaire. On adore le modèle couleur jaune canari pour apporter un peu de couleur dans le gris de l’hiver. On les porte version cool avec un jean ou version décallée avec un pantalon en laine.

4 décembre, Ulrike Stolpe

 
Citation de la semaine

Woody Allen

Il est sûrement le réalisateur contemporain le plus drôle, mais aussi le plus énigmatique ! Woody Allen fête aujourd’hui ses 79 ans, et continue de nous surprendre à chaque sortie d’un de ces films. Le new yorkais joue encore à se mettre lui-même en scène en tant qu’acteur dans bon nombre de ses films. Oscarisé à 4 reprises, il est le maître incontesté des comédies de mœurs, qui traitent d’éveil amoureux sur fond de psychanalyse et de discussions métaphysiques de comptoir. On adore son sens de l’autodérision et ses faux airs d’intellectuel avec lunettes noires à monture épaisse. Bon anniversaire Woody !

1er décembre, Yannis Henrion

© Getty Images
TENDANCE

Polyvalente

Qui a dit que la veste matelassée était réservée au style preppy ? Le modèle créé par Burberry a depuis été remis au goût du jour. Le matelassé se fait chic et urbain en se déclinant en matières mat et en intégrant des empiècements en velours. Pour un look décontracté, on l’associe à un jean confortable, un, sweat à capuche et une paire de baskets flashy. Et pour le bureau ? Plutôt qu’une chemise et une cravate, optez pour un pantalon chino camel, un pull à col roulé et des bottines.

27 novembre, Sara Bongiovanni

 
Petit prix

Rudolphe le renne…

… au nez rouge ! On se met dans l’ambiance des fêtes avec un pull de Noël au look vintage. Ce qui était auparavant un pull de mauvais goût est désormais un must-have ! Des célébrités comme Kanye West, Matt Damon et Snoop Dogg ont tous été vu avec ces pulls régressifs ! On calme le jeu en portant un pantalon chino uni et des chaussures classiques ou pour une soirée dans un bar avec une paire de sneakers. Plus on est de rennes, plus on s’amuse !

26 novembre, Elseline Tolhoek

© Replay
Coup de coeur

Liberté de mouvement

Dépasser ses propres limites ? C’est ce que tentent de faire à chaque match Piqué, Iniesta, Suárez et Neymar et les autres joueurs du FC Barcelona. Ils ont testé et approuvé le nouveau jean Hyperflex de Replay, en mettant son élasticité à toute épreuve. Grâce au pourcentage élevé de Lycra dans le tissu, le jean est très souple et suit les mouvements du corps. On le porte au bureau avec un blazer et des chaussures à lacets, ou le soir avec une paire de baskets et une chemise pour aller danser.

25 novembre, Ulrike Stolpe

© adidas Originals X Italia Independent
Coup de cœur

adidas Original X Italia Independent

De l'esprit déjanté de l’excentrique Lapo Elkann ne pouvait naître autre chose que des baskets un peu folles. La collection capsule de Italia Independent pour adidas Original réinterprète le modèle adidas ZX FLUX . Les motifs sont complètement déjantés avec une touche colorée : les imprimés animaliers se réinventent dans une esquisse de couleurs flashy. On craque également sur le modèle noir et olive à finition satinée et semelle translucide pour un look sportif futuriste. Ne passez pas à côté du modèle zébré avec ses 3 bandes emblématiques aux couleurs de l’Italie.

21 novembre, Amanda Valle

 
Coup de cœur

Pause-café

Cappuccino, latte ou expresso ? Les couleurs de la dernière collection de chaussures Kiomi ont tout pour réveiller le barista qui sommeille en vous. On porte ces bottes à lacets avec un pantalon chino rouge profond et un bomber vert sapin. Pour un look irrésistible, jouez au dandy en optant pour une chemise classique, un gilet en tweed et une cravate.

20 novembre, Helena Heidt

© Timex
Portrait de marque

Design intemporel

Qui fait tourner les aiguilles dans le bon sens depuis 160 ans ? Les montres Timex, bien évidemment ! La marque américaine, fondée en 1850 à Waterbury, dans le Connecticut, a connu son premier succès avec la sortie de la première montre Mickey Mouse en 1930. Du modèle traditionnel à bracelet en cuir à la version digitale couleur or ou argent, les montres Timex donnent du style à votre poignet. Elles viendront donner le point final à une tenue composée d’un jeans slim, d’un sweatshirt gris et d’une paire de baskets blanches. Désormais, plus aucune excuse pour être en retard sur les tendances ! #WearItWell

18 novembre, Elseline Tolhoek

© Zign
Coup de coeur

Dures à cuir

Une bonne paire de bottines en cuir a plein d’avantages à vous apporter, surtout si celle-ci vient de la marque berlinoise Zign, qui se fait la porte-parole du style élégant au quotidien avec sa campagne #Wearshoes. Notre conseil pour un look sportif et chic : portez une paire de chaussure à boucles de la dernière collection absolument partout, que ce soit au bureau, avec vos amis ou le soir, pour un rendez-vous galant.

13 novembre, Helena Heidt

© K-Swiss
Coup de coeur

Tout de blanc…

…vêtu ! Cette nouvelle version des baskets classiques Lozan III de la marque K-Swiss est notre coup de coeur de la semaine. Un classique des années 90 revisité dans un style plus moderne, tout en conservant la forme originale et les bandes sur le côté en ton sur ton. Leur forme simple en font des indispensables du style décontracté chic, portées avec un pantalon chino ou un jean et un bomber.

10 novembre, Ulrike Stolpe

 
Coup de coeur

Retour vers le futur

Cette paire de baskets G-Star en daim, cuir et caoutchouc sera le compagnon idéal pour une journée en ville, ou pour une marche active à la campagne. Le mélange de couleurs et leur style années 80 leur donnent un côté vintage qui n’est pas pour nous déplaire. On les porte avec un jean et une parka pour un total look futuriste !

6 novembre, Elseline Tolhoek

© Denim & Supply Ralph Lauren
Dresscode

Denim dans l’âme

Du denim, du blanc, du crème, des parkas chaudes et des gros gilets sont à l’honneur dans la nouvelle collection Denim & Supply Ralph Lauren. L’icône de la marque, le DJ Avicii, se la joue décontracté dans un look idéal pour l’automne. Un jean délavé associé à une chemise à carreaux et un cardigan a à grosses mailles. Un look parfait pour une journée à la campagne !

4 novembre 2014, Janine Pätzold

© Getty Images
Coup de cœur

Lie de vin

Oubliez pour un instant le gris, le bleu marine et le noir et optez pour le bordeaux pour réveiller vos tenues de travail les plus soporifiques. Optez pour un look sportif chic comme chez Valentino en combinant une paire de jeans à des sneakers bordeaux. Vous pouvez également jouer au gentleman tout en monochrome en adoptant un total look lie de vin en enfilant un pantalon chino, un pull et un manteau de cette teinte automnale.

29 octobre, Elseline Tolhoek

© Getty Images
Coup de cœur

Lâcher du lest

Messieurs, il est bon de lâcher un peu prise de temps en temps. Pour ce faire, et toujours avec style, on s’inspire de la maison Hermès : au lieu de nouer votre écharpe de manière compliquée, on la laisse pendre de manière nonchalante. Pour ne pas avoir l’air complètement ramolli, on veille tout de même à choisir un costume élégant ou un pantalon chino.

24 octobre, Michelle Wenzel

 
Citation de la semaine

Nick Cave

On nous révèlera peut-être le secret des costumes impeccablement coupés dans le film « 20.000 Days On Earth » : ode lyrique à la créativité dont le musicien et compositeur australien est le rôle principal. Ce film documentaire, à mi-chemin entre la fiction et la réalité a été écrit et dirigé par le duo Iain Forstyh et Jane Pollard. En salle dès le 24 novembre.

22 octobre, Ulrike Stolpe

© Getty Images
TENDANCES

Peau de velours

Le velours, c’est l’allié numéro un du gentleman moderne. Pourtant, il n’avait plus le vent en poupe ces dernières années, jugé trop classique et parfois ennuyeux. Cette saison, il fait son grand retour par la grande porte, celle des podiums. Que ce soit chez Dolce&Gabbana, Gucci ou dans votre speakeasy fétiche, il est partout.

Nuit de velours

La première règle à connaître quand on veut faire partie du clan très fermé des porteurs de velours, c’est de ne jamais en porter avant 18h et après 6h du matin. Il vous faudra donc vivre la nuit. À vous de choisir si vous êtes plutôt du genre dandy adepte du nœud papillon ou plutôt british branché en jean skinny et chelsea boots usées jusqu’à la corde. Dans les deux cas, il vous faudra veiller à toujours garder le bouton de votre veste fermé.

Tapis de velours

L’autre grand succès de cette saison, c’est le pantalon en velours, dans une version slim qui casse immédiatement le côté trop « traditionnel » du tissu. On le choisit noir, bleu nuit, émeraude ou bordeaux. Il sera votre meilleur allié pour une nuit au casino ou pour une soirée de gala avec un blazer et un nœud papillon assorti.

19 décembre, Yannis Henrion

© Getty Images
ICÔNE DE STYLE

Xavier Dolan

« Accrochons-nous à nos rêves, car nous pouvons changer le monde par nos rêves, nous pouvons faire rire les gens, les faire pleurer. » À tout juste 25 ans, le réalisateur canadien a déjà fait 5 films, qui ont tous concourus au Festival de Cannes et ont été salués par la critique. Son dernier film, « Mommy » est dans les salles depuis le 8 octobre.

Op de catwalk

Aussi anticonformiste dans la vie que dans son travail, son style n’est pas épargné par ce vent de folie ! Eclectique, audacieux, jamais banal, Xavier maîtrise à la perfection l’art d’associer pièces vintage comme une chemise imprimée ou un t-shirt de sport avec un pantalon noir classique. Et quand l’occasion se présente, il porte à merveille un smoking en tissu brocart bleu profond. L’accessoire dont il ne se sépare jamais ? Ses santiags à petits talons pour faire du petit Xavier (1m68) le grand réalisateur qu’il deviendra bientôt.

17 décembre, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Tendances

Bohème attitude

Après le début du « Normcore », la mode du non-look, la tendance se tourne doucement vers des styles plus marqués mais toujours avec une envie de liberté. Hippie et urbain, le look bohème revient cette saison pour notre plus grand plaisir. Décryptage d’un look mais aussi d’un état d’esprit.

Sur les podiums

Avec un pantalon en cuir et des tissus folkloriques, Paul Smith fait revenir le style rock and roll chic des années 70. Yohji Yamamoto, quant à lui, s’est dirigé vers le style bohémien de luxe avec une touche de punk dans des looks aux broderies audacieuses. Oscar Wilde rencontre Kurt Cobain, voilà comment peuvent-être décrites les silhouettes chez Haider Ackermann. Sa collection fait l’éloge d’un dandy moderne qui a remplacé ses pantalons classiques par des survêtements et préféré les longs manteaux tricotés très grunge à ceux plus classiques.

Néo-folk et désinvolte

Le « look » bohème c’est avant tout le style de ceux qui ont bien l’intention de ne pas suivre la mode. Libre et inconventionnel, il se caractérise par un état d’esprit nomade et aventurier. Pour suivre ce look, misez sur des matières fluides, des textures et des couleurs naturelles et adoptez sans plus tarder l’art de la superposition. Tricots, vestes en velours, foulards, jeans et bottines en cuir seront les pièces incontournables à se procurer. Accessoire indispensable, n’oubliez pas le chapeau pour finir votre look en beauté !

15 décembre, Ulrike Stolpe

Plus Impressions

© Getty Images
Top 3

Cher Père Noël

L’heure est grave. Décembre est déjà bien entamé et vous n’avez pas encore commencé à vous attaquer à vos cadeaux de Noël. Ne paniquez pas, tout va bien se passer ! Et votre liste à vous, vous y avez pensé ? Il est encore temps de glisser discrètement à votre entourage que vous avez perdu votre montre préférée ou que votre joli portefeuille tombe en lambeaux. Si vous n’avez pas d’idée, on vous donne un petit coup de main avec cette sélection. Alors, ça vous plaît ?

L’affaire est dans le sac

Ce sac à dos risque de s’avérer très utile lorsque vous voudrez vous faire la malle après les fêtes pour un petit week-end en amoureux. L’avantage, c’est que vous pourrez récupérer après l’overdose de petits fours et de belle-maman…

Bien au chaud

Cet hiver, c’est décidé, on s’équipe pour de bon contre le froid ! Ça commence par une bonne écharpe en laine de chez Polo Ralph Lauren. Le petit plus : elle peut se porte des deux côtés. Gris classique à l’envers et motif carreaux à l’endroit ! On valide !

Toujours à l’heure

Il est encore un peu tôt pour prendre des bonnes résolutions pour l’année prochaine, mais cela ne vous empêche pas de commencer à vous équiper ! Cette montre Nixon à motif écaille sera parfaite pour faire le décompte de la nouvelle année.

12 décembre, Yannis Henrion

© K-Swiss
Journal

K-Swiss : stylée depuis 1966

Des courts de tennis à la rue, la marque californienne K-Swiss est partout. Fini le style joueur de tennis trop classique, la marque se veut désormais plus urbaine et audacieuse. Avec son logo tout en rouge et bleu, elle affirme son positionnement en présentant une collection autour de ses origines américaines. Le résultat ? Des chaussures au goût du jour qui ne renient pas pour autant l’histoire de la marque.

Le meilleur exemple, c’est le modèle « Lozan III », une réédition d’une basket des années 90 résolument moderne !

9 décembre, Helena Heidt

© Getty Images
Icône de style

Sam Claflin

Le destin réserve parfois bien des surprises ! Sam Claflin est bien placé pour le savoir ! Prédestiné à une carrière de footballeur professionnel, il est désormais une étoile montante du cinéma, déjà vu dans « Pirate des Caraïbes », « Posh » ou « Hunger Games ». Et il n’est pas en reste côté style !

« Je pense que j’ai choisi de devenir acteur parce que je sentais que je n’avais pas une très forte personnalité. » raconte l’acteur d’origine anglaise avec l’humilité qui le caractérise. Il montre son caractère grâce à son style : fidèle à ses racines, il adopte souvent le total look indie avec un jean skinny, une chemise boutonnée jusqu’en haut, une paire de richelieus aux pieds et un chapeau melon sur la tête. Pour les grands soirs, il adopte le smoking, de préférence motif tartan. Le vilain petit canard est devenu un cygne majestueux !

5 décembre, Sara Bongiovanni

© Getty Images
Coulisses

Le défilé Victoria’s Secret !

Comme chaque année, quand les mannequins Karlie Kloss, Candice Swanepoel, Adriana Lima et compagnie ont débarqué sur le podium, la terre s’est arrêtée de tourner l’espace d’un instant. En effet, hier avait lieu le spectaculaire « Victoria’s Secret Show » pour la première fois à Londres au Earls Court Exhibition Centre. En plus de la lingerie sexy en dentelle et des ailes surdimensionnées, un show musical était assuré par Taylor Swift, Ariana Grande et Ed Sheeran.

Sens dessus dessous

Au début du défilé de lingerie, les modèles portaient des dessous aux détails blancs et dorés, appelés « Gilded Angels » : des corsages sexy au style gladiateur combinés à du tissu doré et des manchettes de poignet. Des guerrières tombées du ciel !

Le clou du spectacle à chaque collection Victoria’s Secret : le soutien-gorge « Fantasy », orné de pierres précieuses. Cette année, c’est les brésiliennes Alessandra Ambrosio et Adriana Lima qui ont porté ces pièces bijoux d’une valeur de 2 millions de dollars. Notre conseil pour le réveillon à venir : offrez des dessous rouges. C’est bien connu, le rouge porte chance !

3 décembre, Janine Pätzold

© Sony Music/Maciek Pozoga
Interview

Yelle : « J’aime voir le visage des gens s’illuminer sur nos morceaux »

Yelle, porte-parole de la pop française, a sorti en septembre dernier « Complètement fou » son troisième album aux titres pétillants et colorés, qui succède à « Pop Up » et « Safari Disco Club ». Nous l’avons rencontrée en exclusivité à Berlin pendant sa tournée pour parler de sa collaboration avec Dr. Luke (producteur de Britney Spears, Miley Cyrus, Kesha, Rihanna…), de mode et de musique bien sûr !

Le titre de votre nouvel album « Complètement fou » s’applique-t-il à l’aventure que vous vivez depuis 2005 ?

C’est exactement ça ! En fait, « Complètement fou » c’est aussi un titre d’un morceau de l’album qui raconte un moment particulier : la rencontre avec Dr. Luke. Mais ça exprime aussi tout ce qu’on vit depuis le début. Nous sommes toujours surpris par la rapidité, l’intensité et la façon dont notre succès est arrivé. C’est vrai que c’est complètement fou et on se le dit encore presque quotidiennement.

Quel regard portez-vous sur votre succès ?

On garde un regard super frais sur ce qui nous arrive. Nous ne sommes pas du tout blasés. Là ce soir, on joue au Berghain, on est super contents parce que c’est un lieu mythique. On vit une aventure complètement folle depuis le début donc on essaie d’entretenir ce sentiment un peu dingue parce que finalement ça nous représente bien. Le jour où on sera blasés, il faudra qu’on fasse autre chose.

Comment avez-vous été amenés à travailler avec Dr Luke ?

Alors en fait, c’est lui qui est venu nous chercher. Nous avons été mis en contact par un producteur de jeux vidéo qu’on avait rencontré. Au départ, on ne savait pas qui était Dr Luke donc on a googlé son nom. On a alors compris qui il était et qu’il nous avait découverts en 2008 avec le remix qu’on avait fait du titre « Hot'n Cold » de Katy Perry. On a donc commencé à échanger des emails et des morceaux et un jour il nous a dit « vous ne voulez pas venir à Los Angeles faire des sessions de travail avec moi ? ». Nous y sommes allés et très rapidement, l’envie de faire un album est arrivée.

N'êtes-vous jamais tentée de chanter en anglais pour répondre à l''amour du public anglo-saxon ?

Je ne me suis jamais vraiment posé la question. Je ne crois pas que ça soit à l’ordre du jour dans le sens où les gens qui nous écoutent ou qui viennent nous voir nous disent souvent qu’ils nous aiment parce qu’on chante en français. Pour eux, c’est unique et un peu exotique. Si on chantait en anglais, j’aurais l’impression qu’on vendrait un peu notre âme ! Pourquoi pas le faire pour un projet particulier, ça pourrait être marrant. Mais franchement, même si je parle anglais, je n’ai pas un vocabulaire très riche, donc je ne me verrai pas vraiment chanter tout un morceau en anglais. Trouver les bons mots, etc, je ne suis pas certaine d’y arriver.

Quelle est la vocation d’une chanson de Yelle ? Faire danser, sourire, émouvoir, éveiller les sens ?

C’est un peu tout ça. Provoquer de la joie surtout ! Voir le visage des gens s’illuminer sur certains morceaux en concert, c’est assez étonnant comme sentiment. Toutes nos chansons ne sont pas toutes dansantes et ne racontent pas que des trucs légers, mais en tout cas, c’est important pour nous de toucher les gens. Avec les mots ou avec la mélodie, c’est merveilleux de pouvoir leur faire ressentir des choses à différents niveaux.

Est-ce qu’il y a une différence entre le public français et les autres publics que vous pouvez rencontrer dans le monde ?

Oui, il n’y a peut-être pas la même écoute au moment du concert. Les gens qui ne comprennent pas les paroles seront peut-être plus dans l’énergie, à regarder le show, etc. Alors que les gens qui comprennent le français vont aussi peut-être s’attarder plus sur les textes. Après, il n’y a pas vraiment de règles.

Vous avez toujours été dans l’image, que ce soit dans vos paroles ou votre look, pourquoi?

C’est quelque chose qui me touche chez les autres artistes. J’ai grandi avec les clips de Madonna ou Kylie Minogue, avec des artistes comme Kate Bush, dont je suis hyper fan - j’aime ce qu’elle apporte visuellement autour d’elle dans ses clips et dans ses pochettes de disques. C’est donc très important pour moi d’apporter un côté visuel à notre musique. J’ai envie que les gens soient marqués par une image, un vêtement ou une pochette et que ça leur rappelle et que ça leur suggère des choses et qu’ils puissent interpréter ce ressenti comme ils ont envie.

Et puis c’est amusant à faire, j’imagine ?

Très amusant à faire ! C’est une partie très agréable et créative de notre travail. C’est très important pour nous d’apporter nos idées aux gens avec lesquels on travaille que ça soit pour la création d’un clip ou d’une pochette. On apporte toujours les bases pour que notre identité ne nous échappe pas. Beaucoup d’artistes se font aspirer par une image qui ne leur correspond pas forcément pour correspondre à la mode du moment. Et c’est dommage !

Et du coup comment ça se passe pour vos tenues de scène ?

Depuis que je suis gamine j’adore me déguiser. Du coup, j’aime piocher des pièces qui me plaisent à droite à gauche. J’emprunte souvent des pièces à des créateurs. Par exemple sur cette tournée, j’ai un sweat avec des crevettes en perles qui vient de la nouvelle collection de Jean Paul Lespagnard, qui est un de mes amis. J’ai aussi une robe en néoprène de chez Jacquemus, pour laquelle j’ai eu un gros coup de cœur. Généralement, j’ai environ six tenues de scène que j’alterne. Mais pour la prochaine tournée, Jean Paul Lespagnard est en train de nous créer des tenues spéciales pour l’occasion. Nous sommes de la même génération. On a les mêmes codes et les mêmes références, du coup quand on parle d’inspiration on se rejoint souvent.

Vous nous avez parlé de Jacquemus et Jean Paul Lespagnard, avez-vous d’autres créateurs fétiches ?

Je suis aussi hyper fan de Kenzo et d’Opening Ceremony. Je suis toujours très curieuse de découvrir de nouveaux créateurs. Mais j’adore aussi m’habiller dans les grandes enseignes.

Comment définiriez-vous votre style ?

Mon style est ludique. J’aime le jeu et le mélange. J’adore mixer des pièces de créateurs avec des vêtements trouvés en friperie. Pouvoir recycler des vêtements et s’amuser avec, je trouve ça génial. Par contre, j’ai toujours du mal à donner ou à jeter des vêtements car je me dis que mes enfants seront contents de les retrouver dans des vieilles malles. J’aime vraiment les vêtements, aussi pour ce côté jeu et passage de relais.

Une pièce favorite dans votre dressing ?

J’aime beaucoup les écharpes et les foulards. J’en trimballe toujours beaucoup avec moi.

Votre dernier fashion-faux pas ?

Il faudrait que je demande aux autres ! Car je n’ai pas l’impression que mes tenues soient bizarres ou qu’elles jurent… Mais je sais que je peux faire des mélanges d’imprimés un peu particuliers. Et là, je sens bien que mon mec ou mes amis me regardent en se disant : « Rayures + léopard, vraiment ? ».

Une chose que vous ne porteriez jamais ?

Des Uggs. Même si ça a l’air très confortable, très chaud, etc. Je n’y arrive pas. En fait, j’ai toujours une image de la Ugg un peu vieille avec la semelle qui se décale avec le talon et je trouve ça horrible. Je respecte tout à fait les gens qui en portent, mais pour moi c’est non.

Un détail qui fait toute la différence ?

Une touche de couleur. On peut avoir une tenue tout à fait basique : un jean noir, un t-shirt et avoir juste un élément coloré comme un bracelet ou une paire de chaussettes qui dépasse, ça illumine la tenue.

Le conseil mode que vous pourriez donner ?

Longtemps, je n’ai jamais eu tout à fait confiance en moi. Je doutais beaucoup de ce que je portais. Dès qu’on assume ce qu’on est et ce dont on a envie en portant avec confiance et grâce ses vêtements, ça fait toute la différence. C’est quelque chose d’intérieur. Il ne faut pas trop faire attention au regard des autres. C’est essentiel.

2 décembre, Léa Estruch

© Marc O’Polo
Portrait de marque

Marc O’Polo : suivez votre nature

C’est le slogan de la marque Marc O'Polo, appréciée de tous ceux qui désirent adopter un style décontracté sans abandonner leur propre nature. Et qui mieux que l’acteur oscarisé Jeff Bridges pour incarner la philosophie de la marque d’origine suédoise ? La dernière campagne automne / hiver, pour laquelle Mario Sorrenti a shooté Uma Thurmanet Jeff Bridges dans une atmosphère nordique, dans un paysage aux lignes sinueuses.

La collection présente des pièces classiques dans un éventail de tons doux. Pour un look élégant, on adopte le pantalon beige, un pull en maille bleu marine et une parka. Les chaussures à lacets viennent compléter la tenue.

28 novembre, Janine Pätzold

© Getty Images
Icône de style

Matthew McConaughey

L’acteur américain Matthew McConaughey a vécu une journée très spéciale ce lundi 17 novembre. Il s’est en effet rendu à l’inauguration de son étoile sur l’incontournable « Hollywood Walk of Fame », marquant un grand moment dans sa carrière.

Acteur oscarisé

Actuellement à l’affiche du film « Interstellar », ses partenaires à l’affiche, Anne Hathaway et Jessica Chastain, étaient présentes pour cette célébration. L’acteur, révélé dans le film « Génération rebelle » en 1993 a souvent joué les éphèbes délurés comme dans « Comment se faire larguer en 10 leçons » avant de faire des choix plus pointus, de retravailler son image et ainsi devenir l’un des acteurs les plus courus d’Hollywood. Tournant qui a payé puisqu’il fait partie du cercle très fermé des acteurs oscarisés grâce à sa performance dans le film « Dallas Buyers Club ».

Et papa stylé

C’est accompagné de sa femme, la jolie brésilienne Camila Alves et de leurs trois enfants : Levi, Vida et Livingston, que s’est déroulée la cérémonie. L’acteur texan portait un costume trois pièces gris perle et chemise blanche. De son style rural de son début de carrière, il ne reste plus grand-chose. Matthew McConaughey a troqué les vestes en cuir camel et jeans bootcut contre des pantalons et des blazers parfaitement taillés et il maîtrise désormais à la perfection le costume trois pièces du loup de Wall Street. Sa plus grande faute de goût ? Sa tendance à se tenir comme un Action Man lorsqu’il pose sur le tapis rouge !

24 novembre, Yannis Henrion

© Lacoste
JOURNAL

Lacoste : héritage sportif et élégance à la française

Depuis sa création en 1933, Lacoste a su marquer les esprits à travers des événements sportifs mondiaux, ainsi qu'avec un style tout nouveau pour l'époque : le sportswear. Depuis 80 ans, cette marque chargée d’histoire aux pièces élégantes et confortables n’en finit pas de nous séduire.

Le crocodile

L’histoire du fameux crocodile Lacoste commence en 1927. René Lacoste est alors champion de tennis reconnu. Lors de la coupe Davis, l'entraineur de l'équipe française, Allan H. Mur, lui promet une valise en crocodile s'il remporte un match. Ce qu'il réussira à faire. À ce moment-là, la presse américaine lui trouve le surnom de « crocodile » pour souligner la ténacité dont René Lacoste faisait preuve pendant les tournois de tennis. Suite à cette petite histoire, Robert George dessinera un crocodile sur les survêtements de René Lacoste, qui deviendra ensuite le logo officiel de la marque.

Une chemise et des chaussures innovantes

En 1933, René Lacoste et André Giller lancent la chemise Polo Lacoste L 12.12. Cette nouvelle chemise fabriquée dans un tissu respirant, le jersey « petit piqué » et ornée du logo crocodile est à la fois flexible et légère. Proposant une meilleure liberté de mouvement, René Lacoste et André Giller inventent ainsi le concept d’élégance fonctionnelle. La production industrielle de la première chemise Lacoste est née. En 1963, René Lacoste complète la tenue en créant une chaussure de tennis légère et résistante qui allie performance, confort et classe.

80 ans de sportswear

80 ans plus tard, Lacoste sait allie toujours chic et désinvolture au style de ses collections. Depuis 2010, le designer portugais Felipe Oliveira Baptista propose à une réinterprétation des valeurs de la marque empreinte de son esthétique : coupes nettes, couleurs fortes, imprimés et transparence. Vêtements, baskets et accessoires Lacoste invoquent aujourd’hui encore l’esprit joyeux et innovant qui se cache derrière le crocodile en combinant héritage sportif et élégance impeccable à la française.

21 novembre, Léa Estruch

 
Dresscode

Retour à la rue

Energique, sauvage et imaginaire, la rue a ses propres lois en matière de mode. Plutôt que de se soumettre aux règles, il faut les briser et se créer les siennes. L’authenticité, voilà la clé. Comment se réapproprier les codes vestimentaires de la rue? Suivez attentivement nos conseils.

Un énoncé clair

Nous sommes loin des tenues Hip-Hop ou du look skater de l’âge d’or du streetwear même si les influences des années 80 et 90 sont bien présentes. La version années 2014 reprend nos essentiels du quotidien : parkas, sweetshirts, molleton… avec en maître-mot le confort tout en lui apportant plus de style. Larges logos ou slogans de lettres épaisses, on mise sur un sweatshirt ou un top ample pour se faire entendre.

Cette saison, deux mouvements cohabitent et se mélangent. C’est le retour des imprimés graphiques et des baskets retro-running déjà adoptées depuis quelques saisons. Dans le même temps, les marques cherchent à innover dans les formes, les coupes ou en utilisant des matières techniques issues du sport comme le néoprène. Pour structurer le tout, on jette son dévolu sur des pièces sophistiquées comme le blazer. Pour finir le look, on n’oublie pas l’accessoire indispensable : la casquette, pour un look bad boy à souhait.

19 novembre, Michelle Wenzel

© Kiomi
Portrait de marque

Découvrez le monde KIOMI !

Cool, décontractée, urbaine, la marque Kiomi s’inspire des capitales les plus branchées du monde entier pour créer ses collections. Caractérisée par une simplicité minimaliste, la collection est composée de classiques intemporels et de vêtements avec une touche moderne. Chaque pièce est unique et vous donnera un look parfait pour vivre des moments inoubliables.

Suivez le slogan « Always dress well, but keep it simple » en vous laissant séduire par les coupes et les couleurs audacieuses de la collection automne/hiver. La ligne se concentre sur des vêtements chauds et robustes comme une parka, ou un pull confortable et du côté des chaussures, une paire de bottines, des santiags ou des chaussures de ville. Comme accessoire, on choisit un sac en cuir, un porte-monnaie et bien sûr, une ceinture.

Notre coup de cœur de la collection actuelle ? Ce sweatshirt matelassé et ce sac bandoulière.

17 novembre, Helena Heidt

 
Dresscode

Dans la poudreuse

Bientôt l’éclate sur les pistes et les soirées tranquilles au sauna : c’est une évidence, la saison des sports d’hiver ne va plus tarder à arriver ! On a voulu rendre un petit hommage à ces activités, en vous concoctant un look parfaitement adapté pour descendre les pistes avec style. C’est parti !

Une déferlante de style

Fini les combinaisons taille XXL, cette année on mise sur une veste courte et cintrée. Les tons verts et bleus ont la côte, mais on se concentre surtout sur les matières innovantes comme le Hardshell. On superpose les couches en choisissant une veste unie que l’on associera à un pantalon de ski assorti. L’essentiel ici est de choisir des vêtements qui nous garderont bien au sec, au chaud, et qui contiennent du stretch. Sans ça, pas de slalom sur les pistes !

Pour ceux qui veulent pavaner le soir après avoir dévalé des pistes des « Quatre Vallées » en Suisse, on vous conseille de choisir un gros pull en maille tressée, un bonnet et une paire d’incontournables bottes de neige.

14 novembre, Dinah Berger

© Getty Images
Tendances

Le style pêcheur

Ce n’est pas la première fois qu’une tendance actuelle emprunte les codes du workwear. Le dernier en date, c’est le look du pêcheur que l’on réinterprète et modernise. Un look simple, masculin, offrant des possibilités illimitées tant le style est accessible. Décryptage d’une tendance « ancrée » dans l’histoire de la mode.

Le gilet en maille

La pièce clé de ce look, c’est bien évidemment le gilet en grosse maille. On l’adopte également en version pull, pour donner du caractère à la tenue. Pour éviter de se gratter toute la journée, on range le pull de mamie au placard et on en choisit un qui contient du cachemire ou de la laine vierge. En quête d’intemporalité, on mise sur des couleurs classiques comme l’écru, le gris et le bleu marine et on n’hésite pas à choisir une taille au-dessus de notre taille habituelle comme le faisait Steve McQueen.

Le caban

Autre élément indispensable : le caban. Créé pour résister au vent océanique, il a très vite été adopté par les plus grands, parmi lesquels Johnny Hallyday. On évite de l’associer à une marinière pour un look qui en deviendrait trop premier degré. Sa version beige, ou noire à boutons contrastés a notre préférence.

Le bonnet à revers

La touche finale de tout bon navigateur 2.0, c’est le bonnet de marin à revers large. Côté couleur, on choisit du bleu, du noir ou du rouge. Celui-ci doit impérativement être à la bonne taille, ni trop serré, ni trop large, au risque que l’on vous confonde avec un skateur. Alors, vous attendez quoi pour prendre le large ?

12 novembre, Yannis Henrion

© Getty Images
JOURNAL

90 ans de James bond

Smoking impeccable, Martini dans la main et pistolet prêt à être dégainé : l’agent secret le plus célèbre du monde fête aujourd’hui ses 90 ans. C’est grâce au premier roman de Ian Fleming « Casino Royale », sorti en 1953, que l’on connait la date de naissance du héros, venu au monde le 11 novembre 1924. Retour sur neuf décennies de style.

Le chevalier

Sir Sean Connery a été le premier à incarner le héros dans « Permis de tuer » et c’est avec lui qu’est né le style inimitable de l’agent 007. On lui doit tout, de l’incontournable veste de costume à la cravate, sans oublier l’intemporelle Aston Martin. C’est un fait, il a inspiré tous ses successeurs. On le proclame donc meilleur James Bond de tous les temps.

Le séducteur

Roger Moore a endossé le rôle de James Bond dans sept films. Anecdote surprenante : il ne porta pas un seul smoking dans son premier film, « Live and let die ». Au lieu de ça, il arbora le total look denim façon années 70 et les bottes de cow-boy. Étonnant, non ?

Le gentleman

Le smoking noir est le vêtement clé du look de James Bond. C’est ainsi vêtu que Pierce Brosnan incarna le héros sulfureux de 1995 à 2002. Son inspiration ? Le grand Steve McQueen, bien évidemment. Quant à nous, on attend avec impatience le huitième épisode de la série avec Daniel Craig, et surtout, une française dans le rôle de la James Bond girl : la jolie Léa Seydoux.

11 novembre, Sara Bongiovanni

© Thomas Lohr, Zign
Dresscode

« L'attitude, ça se cultive jusqu'au bout des semelles. »

En matière de style, on fait confiance à Tamara Rothstein : la styliste qui a travaillé pour des magazines de renommée internationale comme 032c ou Arena Homme Plus fait désormais partie des grands noms dans son domaine. C’est à elle que l’on doit les looks de la dernière campagne #WEARSHOES de Zign. On lui a demandé quelques conseils pour associer vêtements décontractés et chaussures en cuir.

1 – « Les matières comme le denim, la laine ou le cuir sont intemporels, elles seront toujours à la mode. Il faut pourtant oser et expérimenter en essayant des tissus innovants et des textures originales. » Une paire de chaussures habillées et un pantalon chino portés avec un pull au tissu brillant donneront un côté très futuriste à votre look.

2 – « Les chaussures doivent être confortables, sans donner l’impression de l’être. Tout ce qui compte dans une tenue, c’est l’équilibre entre les pièces et le respect des proportions. »

3 – « Ne jamais en faire trop ». Nous aussi, on préfère miser sur seul élément phare par tenue, comme une paire de bottines à la semelle contrastée. On évitera de surcharger le reste de la tenue avec d’autres accessoires trop voyants.

7 novembre, Helena Heidt

© Converse
Portrait de marque

Converse

Quel est le point commun entre James Dean, Kurt Cobain et Mick Jagger ? Bien sûr, les trois sont des rebelles mais surtout, ils ont tous déjà porté une paire de Converse (Jagger en portait même une paire le jour de son mariage). C’est sûrement ce qui explique le fait que les sneakers soient aujourd’hui associées au côté créatif, rock et rebelle. Cet automne, la marque met l’accent sur ses origines et propose la collection Chuck Taylor All Star Rubber, entièrement en caoutchouc. Le slogan : Wear more rubber!

Il était une fois …

Conçue en 1923 par le joueur de basket Chuck Taylor, la All Star porte aujourd’hui encore son nom et sa signature. La Converse Rubber Shoe Company, fondée en 1908 par le marquis M. Converse, produit à l’origine des bottes en caoutchouc et c’est 106 ans plus tard que la marque met en lumière son histoire : la Chuck Taylor All Star Rubber combine le style iconique et le côté impertinent du caoutchouc.

La collection

Aujourd’hui, les baskets sont un must. À la ville comme à la campagne, tout le monde en porte qu’il pleuve neige ou vente. En jaune lumineux, noir profond ou rouge vif, la version unisexe de la collection Rubber ne manquera pas de vous protéger des intempéries. On les porte comment ? Avec un jean un peu grunge, une chemise à carreaux et un gilet ou un jogging et une veste pour un look plus sportif.

5 novembre, Michelle Wenzel

© Getty Images
ICONE DE STYLE

Eddie Redmayne

À seulement 32 ans, l'acteur britannique a déjà pris part au film musical « Les Misérables », a été le visage de Burberry aux côtés de Cara Delevingne et joué l'amant mystérieux dans le dernier film dédié à Marilyn Monroe. Comment fait-il pour faire tomber ces dames ?

British chic

L'acteur anglais exprime son amour pour sa patrie avec un style impeccable. Pour les soirées de promo, il aime porter un chino avec un manteau droit camel assorti à de jolies derbies. Même pendant son temps libre, il arbore un style toujours pointu. Eddie l’a bien compris, le noir est une valeur sûre : avec son pantalon sombre et ses baskets, il aime apporter une touche de fantaisie avec un sweatimprimé très tendance. Il a récemment terminé le tournage du biopic très attendu sur la vie de Stephen Hawking « Une merveilleuse histoire du temps », dans lequel il interprète le rôle principal. Dans les salles à partir du 11 mars.

3 novembre, Sara Bongiovanni

© Timberland
Portrait de marque

Timberland

Timberland fait se rencontrer le mode de vie urbain et la nature la plus sauvage à l’occasion du lancement de sa collection automne / hiver. La marque a trouvé le parfait compromis entre innovation, succès et tradition et le clame avec son slogan “Best then. Better now“. La Yellow Boot, classique intemporel, créée il y a plus de 40 ans, est encore un best-seller aujourd’hui et est même adoptée par la culture hip-hop.

La marque qui mélange culture rétro et technologie sophistiquée est très populaire en raison de la qualité exceptionnelle des matériaux utilisés, du design moderne de ses modèles et de son authenticité légendaire. Timberland s’est donné comme objectif de créer des chaussures qui pourront s’adapter à toutes les situations, comme on peut le voir avec les différentes versions de la célèbre Yellow Boot, une paire de bottines marrons de forme chukka. Grâce à sa semelle épaisse et au maintien à la cheville, elle vous offre une bonne stabilité et un excellent maintien. On la porte avec un pantalon chino et une veste légère pour aller au bureau ou avec une veste en cuir et un jean pour une soirée.

31 octobre, Ulrike Stolpe

HAUT DE PAGE